Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 22:07
Pour ceux qui avaient oublié, on vote dimanche !

Sur le plan global Europe Ecologie s'est bien débrouillé, alors transformons en local !! Et puis en Midi-Pyrénées pourquoi ne pas envoyer un ex vice-président du parlement, Gérard Onesta, à la tête du conseil de région ?

L'écologie n'est pas à confondre avec la trop réductrice protection de l'environnement. Il s'agit bien de tout ce qui lie les êtres vivants entre eux et avec leur environnement. Elle prend donc une dimension environnementale, anti productiviste mais aussi sociale et basé sur l'intérêt général et le bien commun.
Alors naturellement.... Europe Ecologie !

Assez parlé, un petit clip...

Repost 0
Published by Sébastien - dans Politique
commenter cet article
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 20:12
Article publié sur le site de l'association Vélo Toulouse. Consultez-le en intégralité ici.

L’examen de la loi de finance 2010 est en cours. Deux amendements ont été déposés et examinés lundi 26 pour demander une baisse de la TVA de 19,6 à 5,5% pour la vente de vélos et leur réparation. Récit des discussions.

Ces amendements, déposés par la majorité, sont les N° 238 (vente de vélos) et le 239 (réparation de cycles).

Il faut dire que la taxe carbone venait d’être longuement et âprement discutée 2 jours auparavant. Sur leur élan "développement durable", les députés ont adopté l’amendement 238 sans beaucoup de discussions et malgré l’opposition du gouvernement et de la commission des finances (au motif que cette baisse est euro-incompatible).

Puis vint l’examen de l’amendement 239, lui euro compatible pour le ministre du budget, Eric Woerth. Il présice que 5,5% de TVA sur les petits services de réparation sont tout à fait envisageables mais sans les restreindre au vélo. Seraient englobés tout un tas de petits services (coiffure, cordonnerie...), ce qui coûterait cher.

Interpelé sur la différence de traitement avec la restauration, il rétorque que la baisse de la TVA sur ce secteur était un choix du pays. Traduisez : les parlementaires sont plus sensibles au lobby de la restauration qu’à celui des modes de transport doux... C’est ce qu’on appelle le choix d’un pays !

Le ministre entre alors dans une stratégie afin d’évacuer cette possibilité et propose de " travailler un peu plus sur ce mode de déplacement (...) Il y a sans doute plus et mieux à faire pour ce mode de transport, par principe d’écologie, dans notre droit et notre droit fiscal. Des avancées sont certainement possibles. [il] propose donc, afin de travailler sérieusement sur ce sujet, la mise en place d’un groupe de travail réunissant le ministère de l’écologie, de l’énergie et du développement durable, Bercy et les parlementaires qui le souhaitent". M. Goujon, porteur de l’amendement, accepte l’esquive de sa majorité et l’amendement est rejeté.

Enfin, pour conclure l’affaire, l’amendement du gouvernement I-4 annule la proposition votée initialement. Tout est finalement rentré dans l’ordre... Le vélo aura au moins fait causer quelques minutes ! L’hémicycle porte donc bien son nom, le vélo y est traité à moitié ...

L’intégralité du débat à l’assemblée (descendre à l’examen des amendements 238 et 239).

Repost 0
Published by Sébastien - dans Politique
commenter cet article
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 22:13

undefinedLe 4 février pourrait être décrété la journée européenne du déni de démocratie. En effet, le traité de Lisbonne, un temps appelé "mini traité" par Notre Président, va être soumis au vote du Congrès réuni annuellement à Versailles. Les députés et sénateurs vont ainsi se prononcer sur un texte constitutionnel, qui a une durée illimitée, qui engage l'avenir de son peuple et lui impose sa manière de vivre ensemble. Ce traité est l'aboutissement d'un long processus. Revenons en arrière brièvement.

En 2005, de nombreux pays avaient choisi, légitimement, de proposer au peuple l'adoption d'un traité constitutionnel européen par référendum. Les Français et les Néerlandais avaient refusé, le processus en était resté là (il valait d'ailleurs mieux pour nos gouvernements afin de ne pas multiplier les "non"...). Nos dirigeants et la majorité de nos médias nous avaient alors expliqué que ce n'était pas le texte qui était mauvais mais le peuple qui s'était trompé. Sur ce, Sarkozy, fraîchement élu (démocratiquement) Président de la République lance l'idée d'un "mini-traité" ou "traité simplifié". Une commission informelle, nommée "Comité d’action pour la démocratie européenne" (ça ne s'invente pas) est alors chargée de rediscuter du traité. D. Strauss-Kahn et M. Barnier y représentent la France. Au final, un nouveau traité est conclu en 2007 et signé par tous les pays en décembre. Reste à le ratifier. Sauf l'Irlande qui ne peut pas faire autrement selon sa Constitution, tous les autres pays vont l'adopter par voie parlementaire. C'est donc demain que cela se passe en France.

Ce procédé est donc complètement anti-démocratie. Je rappelle à toutes fins utiles que démocratie signifie que le peuple détient la souveraineté. Celui-ci a refusé ce texte une première fois, il aurait été légitime et démocratiquement évident qu'il adopte sa seconde version, que l'on soit pour ou contre le texte. Nicole Fontaine tente de justifier cette absence de référendum sur le blog du traité "les Français ont été avertis : Nicolas Sarkozy a indiqué très clairement avant son élection qu'il choisirait la voie parlementaire pour cette ratification. On notera d'ailleurs que peu de protestations se sont élevées à ce sujet pendant la campagne présidentielle". L'hyperprésident porte bien son surnom !!!

Sur le fond, il semble que ce traité de Lisbonne soit très ressemblant avec l'ancien, en plus compliqué, les changements à la marge et uniquement sur la forme. Ce n'est pas moi qui le dit  (je ne l'ai pas lu : 145 pages de traité, 36 protocoles, 26 déclarations et les annexes soit un document de plus 230 pages, le tout très difficile à lire, jugez par vous-même), mais Valéry Giscard D'Estaing. Le père du texte initial, repris dans Wikipédia explique qu'il s'agit d'une "pâle copie » du Traité établissant une Constitution pour l'Europe : « La conclusion vient d'elle-même à l'esprit. Dans le traité de Lisbonne, rédigé exclusivement à partir du projet de traité constitutionnel, les outils sont exactement les mêmes. Seul l'ordre a été changé dans la boîte à outils. La boîte, elle-même, a été redécorée, en utilisant un modèle ancien, qui comporte trois casiers dans lesquels il faut fouiller pour trouver ce que l'on cherche. »

La seule chance qui s'offre au processus démocratique est qu'au moins 2/5 des parlementaires votent contre ce texte et alors le référendum sera obligatoire. Vous pouvez également signer la pétition pour demander un référendum.

Image : Wikipédia. Je rappelle que si j'ai voté CONTRE le traité en 2005, je suis POUR l'Europe, Pour une Europe démocratique, de solidarité et de coopération et non pas une Europe au choix politique libéral constititutionalisé et basé sur la compétition.

Repost 0
Published by Sébastien - dans Politique
commenter cet article
17 juin 2007 7 17 /06 /juin /2007 21:57
juppe.jpgAgréablement surpris par ce rebond de la gauche !!!. Effet  TVA sociale, non augmentation du SMIC, franchise supplémentaire sur la santé ou tout simplement peur d'un pouvoir UMP absolu et insolent ? Ne nous y trompons pas, si la gauche recueille 50.4% (selon CSA) des voix sur l'ensemble de la France au second tour elle ne représentera que 40% de l'assemblée nationale, c'est donc loin d'être une victoire car l'UMP garde la majorité absolue dans l'hémicycle et n'est pas inquiétée pour mettre en oeuvre sa politique libérale.

Ils sont tout de même un peu chahutés. Le remous le plus violent vient d'Alain Juppé ou plutôt de sa non élection. Cette défaite face à Mme Delaunay du PS réjouit car il la mérite. En effet, élu au premier tour et sur un fauteuil aux municipales de Bordeaux (l'équipe municipale UMP avait démissionné spécialement pour qu'il puisse réintégrer le poste de maire, perdu suite à une condamnation en justice). Les Bordelais l'ont certainement sanctionné de vouloir cumuler 2 mandats et une  fonction de plein temps (député, maire et ministre d'Etat), ce qui paraît humainement impossible mais relève certainement plus de l'arrogance politique et du désir de pouvoir. Du coup il évoque même de remettre en cause son avenir à la mairie de Bordeaux ! Le tsunami de ce second tour n'aura donc pas été la vague bleue mais la démission de Juppé du poste de ministre de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables. Sur un plan strictement écologie, cette nouvelle est moins bonne car Juppé avait une stature et une consistance politique qui donnaientt de la crédibilité et le poids que nécessite sa fonction même si je doutais de sa véritable sensibilité écologiste. Reste à savoir qui le remplacera. Il me semble que ce sera un poids lourd politique ce qui exclut Nathalie Kosciusko Morizet, la seule qui ait de la crédibilité sur le plan envrionnemental. Allez savoir si Hulot ne va pas succomber...

Les Verts s'en sortent plutôt bien avec 4 députés même si les résultats étaient décevants au premier tour.

Autre résultat qui fait plaisir, la Haute-Garonne envoie 100% de députés de gauche à l'assemblée, le score le plus serré étant dans la 1° circonscription(centre ville) où la candidate PS gagne avec 54% face au maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, tout de même !!!

Ce regain de la gauche  peut s'expliquer par plusieurs hypothèses :

- même si le taux d'abstention est similaire, ce ne sont pas les mêmes qui ont voté. Les abstentionnistes de gauche trouvant un sursaut face à la vague bleue annoncée, tandis que certains votants de droite se sont dits cette fois que c'était plié et que la mission était accomplie.
- le Modem aurait reporté à gauche. Je pense que beaucoup de sympathisants du Modem (ceux que je connais au moins ) sont des socialistes qui ont  dévié vers le social-libéralisme.
- des votants à droite au premier tour qui ont eu peur des premières annonces (TVA sociale...) ou d'une majorité UMP trop forte et ont voulu donner un peu d'oxygène à l'opposition.

Enfin, j'ai été choqué du score de Marine Le Pen dans le Pas-de-Calais avec 41.5% face au PS. Bien sûr elle n'est pas passée mais  les électeurs UMP du premier tour ont en partie reporté leurs voix sur elle. Cela me rappelle 2002 où Le Pen n'avait quant à lui pas repris de voix au second tour alors que toutes celles de la gauche se reportaient sur Chirac. D'ailleurs un élu UMP avait déclaré qu'en sens inverse, FN contre PS, ce dernier n'aurait pas fait 83%... 
Ce type de comportement m'inspire cette chanson de Mr. Roux : Homme ordinaire. Provocation, cliché, 2° degrés, restons-y avec Didier Super. Ce soir je me lâche !... Spéciale dédicace aux électeurs UMP,avec tact, diplomatie et courtoisie !

Mr Roux - Homme Ordinaire
Didier Super - Y'en a marre des pauvres

Photo : Reuters/ Libération - Alain va pouvoir rouler tranquillement à Bordeaux
Repost 0
8 juin 2007 5 08 /06 /juin /2007 23:15
Sarko est Notre Président depuis 1 mois. 1 mois que le soufflet est retombé. Le pays presque tout entier retenait son souffle et depuis il a du mal à le reprendre. La présidentielle monopolise tout, l'élection de Notre Président est l'avènement du messie. Du coup, les législatives, l'élection la plus importante pour la démocratie représentative, passe au second plan voire encore derrière. Pour preuve, Roland Garros est jugé plus important par les journaux ce soir.
Ce scrutin ne sera certainement que la formalisation d'une assemblée - chambre d'enregistrement. Le chef suprême, celui qui fait tout, est Notre Président Sarkozy.
Fatalisme ? Beaucoup éprouvent ce sentiment. Si je le ressens aussi, dépité et dégoûté de la tournure que prend la France et de la mentalité de mes chers compatriotes, court-termistes, individualistes, vénaux, je perçois une lueur d'espoir. Il ne faut pas s'endormir et surtout pas partir en week-end sous prétexte qu'il fait beau. Mon blanc-seing, Sarko ne l'aura pas.

10-06pds1.jpg Pour ma part, j'ai fait mon choix depuis longtemps. Guidé par la nécessité d'une écologie politique, je vais donner ma voix au seul parti qui l'incarne, les Verts. Je leur fais confiance et j'espère vraiment qu'ils conserveront des sièges à l'Assemblée.
Dans ma circonscription , la 3ième de la Haute-Garonne (plus de 55% le 6 mai pour Royal, et plus de 57% sur Toulouse...), bizarrement mi rurale - mi urbaine comme presque toutes les circonscriptions de la  Haute-Garonne c'est  Henri Arevalo qui est candidat. 

Quinze candidats sont en lice. J'ai reçu 14 professions de foi. Morceaux choisis pour la seule l'écologie  même si on ne juge pas les candidats que sur ça.

En majorité (présidentielle;-)), on trouve des choses bateaux du type "le développement durable est l'affaire de tous, je soutiendrai toute proposition soucieuse de l'intérêt général" comme le précise Mme Danen candidate UMP avant d'ajouter "je m'engage à soutenir notre agriculture, à être attentive à la situation des agriculteurs, garants de la conservation de nos territoires - à concilier nos paysages et l'activité humaine - à développer les loisirs verts." A y réfléchir c'est anti-écologique car on ne veut plus de notre agriculture intensive et  polluante. Quant aux loisirs verts, on espère qu'il ne s'agit pas du 4X4 ou du quad comme il est souvent question.
Mme Danen est "majorité Présidentielle UMP-UDF" tandis que M. Urgell qui est Modem-UDF (j'y comprends rien) propose d'"encourager les énergies renouvelables", "une urbanisation renouvelée", "généraliser le ferroutage" et "multiplier les offres de transport collectif en milieu urbain, sans dénigrer l'automobile". Fade, banal, politiquement correct.
Pour rester du côté des automobilistes, nous avons le FN avec Serge Laroze qui lui veut "défendre les automobiles raisonnables contre les persécutions fiscales et pénales". Soulagé, je n'ai pas de voiture, Laroze ne me soutient pas ! Il veut aussi "encourager la famille française et les valeurs traditionnelles", "réserver les allocations familiales aux français et séparer les caisses de retraites entre Français et étrangers" mais je m'écarte du sujet du moment.
M. Cros du Centre National des Indépendants et Paysans (encore la majorité présidentielle !) veut "créer de la croissance", "soutenir les agriculteurs [...] vrais défenseurs de l'écologie". Aïe, on va pas s'entendre !
Les Chasseurs et les Pêcheurs du CPNT (Christian Hernandez) expliquent que "la protection de l'environnement et l'aménagement de l'espace ne doivent en aucun cas être gérés par des textes contraignants". Ils veulent aussi "lutter contre les délires protectionnistes et écologistes. le bien être animal, soit, mais pas au détriment de l'Homme. Non à l'écologie punitive." Là non plus, on n'est pas sur la même longueur d'onde.

A gauche , la LCR (Myriam Martin) propose "la  sortie du nucléaire", "le développement des transports en commun, y compris sur les lignes jugées peu rentables", "l'interdiction des productions polluantes et des OGM en plein champ." Concret et intéressant.
Nathalie Faisans du PCF
(qui joue la confusion avec les collectifs de la gauche anti-libérale) se contente de "placer l'écologie au coeur du développement". Pas mieux que Juppé...
Le PS représenté par Pierre Cohen (député sortant) veut "lutter contre le réchauffement climatique par une politique rigoureuse déconomie d'énergie : développement des énergies renouvelables". Précisons que les énergies renouvelables ne constituent pas des économies d'énergie... Très léger et très décevant même s'il se bouge sur des projets locaux (LMSE) et affirme son opposition au grand contournement autoroutier (pas sur le principe semble-t-il mais sur ce projet en particulier). Il aura tout de même ma voix au second tour.
Un autre parti, La  France en Action,  axe son programme sur l'écologie mais je le trouve peu lisible. "Le contraste est trop fort entre notre économie axée sur le gaspillage, le temps compressé et l'économie de la nature axée sur le recyclage et le temps respecté. Nous pouvons changer cela. Sans révolution". Je n'ai pas compris où ils voulaient en venir exactement. De plus,  le slogan "au-dessus du clivage droite-gauche" m'énerve au plus haut point. J'affirme qu'une vraie écologie qui traite la nature comme un bien commun au-dessus des intérêts individuels est de gauche.

Henri Arevalo (les verts) place l'écologie au coeur d'une politique de gauche, égalitaire, sociale et solidaire et "avance un autre regard sur la vie : du mieux plutôt que du toujours  plus". Il "privilégie la sobriété et la simplicité volontaire". Voilà donc un Vert "objecteur de croissance". Je voterai donc pour lui sans hésitation.

Pour conclure ce post qui se voulait à l'origine très court, voici un débat sur Télé Toulouse (TLT) qui concerne ma circonscription. Beau moment que le passage où les deux représentants de la droite affirment leur attachement au grand contournement autoroutier et au 2° aéroport en réponse à Henri Arevalo qui plaidait pour une politique des transports en commun volontariste et ambitieuse. Mme Danen précise en outre qu'elle est "pour les transports doux, comme dépannage" et donc "pour une navette fluviale" [ entre Castanet et Toulouse centre par le Canal du Midi]. Autrement dit, "développons la voiture et, pour faire plaisir aux doux rêveurs et aux écolos, faisons un truc pas cher qui ne gêne pas la bagnolle". Vive le développement durable (de la voiture)...

3ème circonscription - TeleToulouse
3ème circonscription - TeleToulouse
3ème circonscription - TeleToulouse
débat législatives 2007 3 ème circonscription haute garonne

Bon allez, j'arrête, la campagne officielle est terminée, j'ai trop peur de recevoir une lettre gratinée du maire de Toulouse !!!
Repost 0
31 mai 2007 4 31 /05 /mai /2007 12:23
Juppé, l'homme qui a la tête partout (mairie de Bordeaux, super ministère du durable) se lance dans les législatives (2° circonscription de la Gironde) pour un mandat qu'il n'aura pas le droit d'exercer tant qu'il sera ministre (autrement dit c'est un prête nom) . Toujours est-il qu'il n'a pas signé le pacte législatif de Nicolas Hulot. Surprenant pour un écolo de la dernière génération.
Repost 0
22 mai 2007 2 22 /05 /mai /2007 17:32
10-06pano-pds.jpg
Notre nouveau Président Nicolas Sarkozy passe à l'action. Il l'avait dit, c'est un homme déterminé, de convictions qui "fera ce qu'il dit".
Le nouveau ministère du civisme et de la délation vient d'être créé. Voici son site internet. Parmi les mesures fortes qu'il vient de prendre, la délation. Un formulaire permet en effet de dénoncer les comportements suspects pouvant porter tort au "travail famille patrie". Dans le cadre de la simplification de l'Etat et de la réduction du nombre de feignants, ce formulaire est automatisé, très simple et anonyme.

Cette mesure fait également suite à certaines revendications demandées lors des manifs de droite dont voici quelques extraits :

Repost 0
6 mai 2007 7 06 /05 /mai /2007 23:55
10-06pds1.jpgCe qui devait arriver est arrivé. Sarkozy a été largement élu. J'ai cru naïvement jusqu'à cette fin d'après-midi que la gauche pouvait l'emporter, disons que je n'ai pas voulu voir la réalité en face. Les Français veulent donc vraiment plus de libéralisme, plus d'individualisme, plus de discriminations, plus de conservatisme. Ils ont été séduits par le populisme de Sarkozy. Je suis complètement dépité mais je ne baisse pas les bras.
A gauche, Royal a échoué. Elle n'a pas été portée par son camp comme si les socialistes partaient vaincus. Elle incarne une gauche molle mais tout de même différente de la droite dure sarkozyste. Il faut maintenant refonder la gauche, si une partie veut aller vers le centre et le social-libéralisme, il faut une gauche forte unie, altermondialiste, anti-capitaliste et écologiste.

A Toulouse j'ai vécu cet épisode chez des amis où nous avons écouté le discours du nouveau président qui se croit déjà maître du monde et sauveur de l'humanité. En rentrant je suis passé par la place du Capitole pour voir naïvement à quoi ressemblaient des sarkozystes faire la fête. La place était pleine de jeunes... anti-sarko. Je me suis donc joint à eux sous des slogans tels " Sarko facho, le peuple aura ta peau". Certains ont escaladé la façade de l'hôtel de ville pour décrocher et brûler des drapeaux français. Par la suite une manif spontanée a pris le chemin des locaux de l'UMP où les CRS étaient au rendez-vous. Ceux-ci arrivant en masse et chargeant, des barricades se sont montées dans la rue Alsace-Lorraine mais les CRS dispersaient tout le monde à coup de lacrimos. La cité du Mirail semblait aussi être agitée car des camions y partaient toutes sirènes hurlantes. Côté Empalot, incendies, voitures brûlées... et CRS en très grand nombre. On a pu voir des hélicoptères munis de projecteurs qui volaient au-dessus de la ville pour traquer les groupes, des allures de guerre civile.

Avant les élections je me disais que contester la voix du peuple c'était remettre en cause la démocratie mais je ne pense pas qu'il faille accepter le verdict les bras croisés. Evidemment je n'accepte pas cette violence qui d'ailleurs est contre-productive (et les auteurs ne font qu'utiliser l'alibi Sarko pour se défouler). J'ai tout de même envie d'exprimer ma peur de voir cet homme diriger la France et de crier mon désir d'une société à l'opposé de ce que nous propose Sarkozy. Il faut maintenant rentrer en résistance, s'engager, rester vigilant et combattre les idées de la "droite décomplexée". Le fatalisme n'est pas de mise chez moi à l'inverse 53.06% de mes "compatriotes". Je pense déjà aux législatives.

Photo : action de détournement de l'affichage publicitaire www.nuesblog.com
Article édité le 7 mai
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Politique
commenter cet article
4 mai 2007 5 04 /05 /mai /2007 23:39
Le collectif  "La France qui se lève tôt" s'est réuni jeudi à 6h30 place du Capitole à Toulouse, une dernière fois.
Une cinquantaine de personnes ont défilé pour un joli bazar dans les rues du centre ville. On a ainsi crié notre peur de voir Sarkozy tenir les rênes du pays pour 5 ans et tenté d'ouvrir les yeux de ceux qui se laissent endormir par ses propos populistes.
Personnellement ma peur est réelle, je me fais réellement du souci pour l'avenir sur les plans sociaux, humains et environnementaux.

Merci à Annabelle et tout le monde de vous être bougés.

Reportage de France 3 Toulouse ( vous allez tomber sur Sarkozy, faites défiler jusqu'à 6'30").


Et pour faire un peu de provoc', un extrait d'un très bon dossier de Témoignage Chrétien qui donne la parole à tout un tas d'intellectuels, artistes, syndicalistes..."69 bonnes raisons (et beaucoup d'autres) de ne pas voter Nicolas Sarkozy". Je rajouterai la raison 54 d'Albert Jacquard, qui a beaucoup contribué à ma maturation politique, "Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles je ne vais pas voter pour Nicolas Sarkozy. La raison principale est son choix du libéralisme. Il en revient à l’abandon d’une société humaine à des forces qui la dépassent. Face à cette politique, je lui répondrai par une citation de Jean-Paul Sartre : “L’homme est condamné à inventer l’homme”. L’option du libéralisme, c’est d’abandonner tout moyen de peser sur le destin de la société, alors qu’il faut choisir son propre chemin."
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Politique
commenter cet article
1 mai 2007 2 01 /05 /mai /2007 22:32
Ce matin avait lieu la traditionnelle manif du 1° mai. Clairement anti-sarko, elle a rassemblé environ (seulement) 5000 personnes à Toulouse. Je suis donc rentré de week-end pour apporter ma contribution à ce défilé que j'estime important.

Manif, actions matinales de "La France qui se lève tôt" (la prochaine c'est jeudi 3 mai à 6h30 place du Capitole), tractage, diffusions de mails, ce blog... je fais ce que je peux pour éviter que Sarkozy prenne les pleins pouvoirs en France. Certains me disent que ça ne sert à rien voire que c'est même contre-productif. Je ne le pense pas. Il est sûr qu'individuellement on ne peut pas changer le monde, changer les gens mais il est en revanche acquis que rester au fond de son canapé ne fera rien avancer. Je suis preneur de toute bonne idée pour éviter la victoire de Sarkozy mais il faut faire vite !! Exprimer ses opinions est pour moi primordial et cela me paraît naturel alors je le dis, votez Ségolène Royal !!!

Je ne suis pas un partisan pur et dur de Royal mais je pense que le projet de société qu'elle incarne est radicalement différent de celui de Sarkozy, leurs valeurs ne sont pas les mêmes. Solidarité, progrès social, souci du bien commun, l'économie au service de l'Homme pour Ségolène. Tout l'inverse pour Nicolas : chacun pour soi, loi du plus fort, l'Homme au service de l'économie, l'argent comme finalité.

Pour étayer tout ça, je vous communique, tout en regardant le meeting-concert de Charléty, quelques documents récents qui m'ont marqué :

- Tout d'abord l'article de Marianne qui dénonce les rapports de Sarkozy avec les journalistes et sa main-mise sur la presse, son caractère égocentrique, paranoïaque, son manque de sang-froid.

- Un trac "projet contre projet" (partie 1 et partie 2) que j'ai diffusé cet après-midi.

- L'appel de la Ligue des Droits de l'Homme

- L'édito de Philippe Val dans Charlie Hebdo de la semaine dernière

On pourra aussi consulter les notations sans équivoque des candidats en matière de solidarité internationale et d'environnement.

Je pense aussi à François Bayrou qui est une des clés de l'entre-deux-tours. Voici ce qu'il disait lors de son gros meeting à Paris Bercy le 18 avril dernier "Nicolas Sarkozy a déclaré, ce matin : " François Bayrou est à Gauche" et on sent qu'en prononçant cette phrase, il y a, chez lui, comme une vraie insulte. C'est presque comme s'il avait dit que j'étais un immigré, que j'égorge les moutons dans ma baignoire ou que je suis un pervers génétique.
Je veux vous dire que je ne suis pas assuré que, si, à ce moment [de la guerre en Irak], Nicolas Sarkozy avait été Président de la République, la France aurait eu l'attitude qui a été la sienne. Je suis persuadé qu'elle aurait été du côté de Tony Blair, du côté de José Maria Aznar et du côté de Berlusconi, puisqu'il a été leur ami" .

Enfin, pour ceux qui ont du mal à imaginer "la France d'après" de Sarkozy, voici 2 petites vidéos fiction.

Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Politique
commenter cet article

A visiter

Citoyenneté


Association Vélo
La voix des cyclistes de l'agglomération toulousaine

Vélo à St-Go
Pour que Saint-Gaudens soit cyclable !

Collectif citoyen Portes de Gascogne
Contre un nouveau centre commercial proche de Toulouse

Manicore.com (J.M. Jancovici)
Les réponses à (presque) toutes les questions sur l'énergie et le réchauffement climatique

Le Magret diplomatique
L'actualité éclairée par l'histoire

Mon Toulouse
Une autre vision de l'actualité toulousaine

Toulouse décroissance

Il y a une vie après Colomiers
Association de défense de la ligne SNCF Toulouse - Auch

L'air de rien
Groupe Toulousain de musique impitoyable

Amis
Entre noir et blanc, je suis jaune
Danyung, entre Asie Afrique et Europe

Les bons plans de la Vir
Virginie, sa vie, son oeuvre !

Arctic 2007
Nico et Jean, 2 frères qui traversent Canada et Alaska à vélo

Autres
Pataphysique
L'agrégateur des blogs toulousains

Le webzine alternatif sur le cyclisme

Vélo coqué
Roulez couverts !

Avenir Cycliste Rabastinois

Autres liens intéressants


Freemen est un réseau de blogs, dont les auteurs sont convaincus que 1) le changement climatique est un problème majeur, pas uniquement écologique, mais aussi politique et économique 2) s'attaquer sérieusement à ce problème implique une remise à plat de nos modèles économiques et, particulièrement, de la notion de «croissance». Au delà, comme le nom “Freemen“ l’indique, chacun pense, écrit ce qu’il veut sur son blog. L’ensemble de ces contenus doit petit à petit former une nouvelle «chaîne», un nouveau «journal», chacun parlant de politique, mais aussi, d’art, de ciné, de tout.

146 Freemen au 02/12/2007


2 plus n
A l'évidence
A tous les hommes libres
Activart (Intelliblug)
Adam Kesher
Adamantane.orgue
Appel de Raspail
Aquafiesta
Ardente
Argent facile
Avenir climat
Bar Nabé
Blog Citoyen
Blokomondi
C'est quand le bonheur ?
Cap21 Normandie
Carnets de Nuit
Chambre avec vue
ChampG
Chaouinerie
Chroniques Martiennes
Citoyenne du monde... libre
Crise dans les medias
D'Steckelburjer
Dernières nouvelles de l'homme
Des alpes aux rocheuses
Des bulles
Des mondes en lutte
Dialogue citoyen
Duplex
Débords
Déconstruire Babylone
Décryptages
Démocratie sans frontière
Dérapages
Développement durable
Développement durable et communication
Eco-echos
Ecocitoyen
Ecolodujour
Economie en campagne
Effraie@Blog
Emile Bonjour
Entre Rêve et Réalité
Esprit Libre
Europeus
Exdisciplesleblog
Exeworld
FAQ hommes libres
Farid Taha
Fragola
Francesco : l'objectif dans l'oeil
Fred de Mai
Freya Finker
Fsens
Ghosts of Weimar
Gouvernance
Grande Question
Géoclic
Imagine 2012
Imagine 2050
Isegoria, (re)prenons la parole
Javafred
Juliette Robert
La Danse du Temps
La Faim d'un monde
La fin du capitalisme
La grande confusion
La liste à suivre
La politique du chacal
La rage du peuple
Le Barrablog
Le Blog de Guyom
Le Blog à Rythme
Le Mague
Le Monde citoyen
Le XXIIème siècle sera Utopie...
Le grand ménage
Le site de la pauvreté intérieure
Les méditations du sauvage
Lespacearcenciel
Lucie de l'île
Lune de Neptune
Lux
Maison, sucrée maison
Malisan
Marionnettes en prison
Melanchalys
MetaBlog Journal de l'Hypertexte
Michalon
Mimiland
Miss Ecolo and Cie
Mitsu Girlz
Mon Paysage
Moneinonline
Mr Moon
Muad'ib Ginkgo
Muji
Mythologie(s)
Nathalie NGK
Nicolas Marandon
Noolithic
Nous devons etre le changement ...
Nues _ news blog
Objectif planète
Olivox
Ombres et Lumières
On refait le blog
Ostende
Ouvertures
Penser paysage
Pile freemen 2.0
Piquouse de rappel
PoliTIK_show
Pticrom
Quotidien Durable
Regard Sur
Remises en cause
Réseau Citoyens Libres
SDF
Sab et l'autre
Samuel Desgane
Sator
Sebos31
Skazat
Skyblogscope
Slovar les nouvelles
Source de la vie
Thierry Crouzet
This is the end
Toucher Rectal
Toujours aussi pareil ?
Tout allant vert
Tout autour de la terre
Un oeil sur la planète
Une bibliothèque...
Utopie possible
Vampyr sentimental
Vert chez moi
VideoBlog Ecoabita
Vie de Baptiste…
Vitriol
Welcome To The Brave New World
Zara-ecolo
_002
dieu des chats

Rédacteur Agoravox
TV5
Rédacteur Naturavox
Creative Commons License
Wikio - Top des blogs - Politique
  
blogCloud
PageRank Actuel
Technorati

Rechercher