Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juillet 2007 2 03 /07 /juillet /2007 19:27
oeil.jpgJe n'ai pas trop l'habitude de parler de moi sur ce blog mais puisque que Elodie du blog Repor'Terre m'y invite, je me prends au jeu, simplement. Profitez-en.
Il s'agit de parler de soi en 7 points et de taguer 7 autres blogueurs qui devront  à leur tour parler d'eux.

1- Je rentre de congés aujourd'hui et je suis crevé. J'ai fait du vélo dans les Alpes la semaine dernière et si je me sentais au top hier, je suis actuellement dans un état semi-léthargique, sans doute le contrecoup. Je dois encore aller à un anniversaire ce soir et partir en déplacement à 6h30 demain matin... c'est pas gagné.

2- Le vélo est une passion. Comme sport, même si j'ai pris du recul par rapport à la compétition et à toutes les affaires de dopage. Je suis tout de même persuadé qu'il est possible de faire  le Tour de France à l'eau claire (je n'ai pas dit le gagner...). Je suis consterné par le dopage mais je suis aussi énervé par ceux qui disent "tous dopés".
C'est également  mon moyen de transport préféré. Je l'utilise dans 90% de mes déplacements à Toulouse, ville que j'adore. Bref je me sens parfaitement bien et libre sur un vélo. Mon petit plaisir est le matin en allant bosser, quand je passe  sur le pont de la rocade, souvent saturée. Je me dis que je suis en avance sur mon temps et que la  vraie liberté c'est la mienne. Il m'arrive de faire bonjour du bras aux automobilistes  bloqués !

3- Je n'ai ni portable, ni voiture et j'en suis fier. C'est également un petit plaisir de préciser négligemment "je suis une espèce de dinosaure". J'ai en revanche la télé, essentiellement pour voir les courses de vélo. Allez comprendre...

4-  Je me définis comme "objecteur de croissance" car je suis persuadé que  notre mode de vie, basé sur la croissance économique et le toujours plus condamne l'Humanité.  Je ne crois pas en une "croissance verte" où le toujours plus ne serait pas remis en cause mais reporté sur les services ou des modes de productions "propres".

5- "En vert et contre tout" pourrait être ma devise. Je suis assez rebelle et m'oppose très souvent à mes interlocuteurs. Je prends un malin plaisir à provoquer sur la décroissance en réponse au développement durable (d'autant que je travaille dans le secteur de l'environnement), à répondre que j'aime payer mes impôts et que je suis prêt à les voir augmenter à ceux que les fustigent, qu'il faut brider les voitures à ceux qui pestent conte les radars automatiques... Et puis surtout je ne peux m'empêcher de classer les personnes que je rencontre, de droite ou de gauche. On me dit régulièrement que je suis un peu trop négatif, catégorique et radical.

6- Je me sens souvent différent des autres et je pense même que je fais parfois un complexe d'infériorité. Cela me rend plutôt timide et effacé et m'empêche parfois d'aller vers les autres. C'est parfois frustrant car cela freine  un peu mes envies et mes ardeurs.

7- Je souhaite garder mes idées intactes avec les années, mais aussi garder ma révolte, ma fraîcheur et même ma radicalité en réponse à tous ceux qui me disent que je mettrai de l'eau dans mon vin en vieillissant ,comme tout le monde... sauf Martine !

Je laisse maintenant la parole à Aleske, Isabelle, LaVir, Flo , Florie, Mapy, Raph.
Repost 0
22 juin 2007 5 22 /06 /juin /2007 19:09
10-06pds1.jpgL'été arrive et je pars en vacances un peu plus d'une semaine. Je vais m'échapper  dans les Alpes pour faire la traversée nord-sud de ce massif montagneux, à vélo. Il s'agit de la Route des Grandes Alpes qui va de Thonon-les-Bains à Menton, du Léman à la Méditerranée, soit 700 km.  Vous trouverez dans ce document  .pdf le détail de notre itinéraire et des cols franchis.
Nous serons 3 cyclistes. Je serai accompagné des deux gugus en photo  - ci-contre dans le col de Pailhères en Ariège en 2003 - ainsi que de mes parents, en voiture. Et oui, nous ne serons pas autonomie totale car nous abordons cette traversée sous un angle sportif, à la manière de la traversée des Pyrénées en 2003, mais nous sommes en pleine cogitation pour faire du voyage à vélo en autonomie complète dès 2008.

Selon les opportunités et ma motivation , j'essaierai de publier quelques photos et impressions au cours de la semaine qui vient. Mais par expérience, après une journée de vélo en montagne, et avant de réattaquer pour l'étape du lendemain, on n'a pas très envie de se fiche devant un écran, quel qu'il soit...fck
Repost 0
Published by - dans Sport
commenter cet article
20 juin 2007 3 20 /06 /juin /2007 15:45
compost-015.jpgVoilà 1 an et demi que  je composte l'intégralité des déchets organiques de cuisine chez moi, en ville, en appartement  et sur mon balconJ'en parlais ici même, notamment la manière dont j'avais fabriqué très simplement le composteur à partir d'une poubelle en plastique.

Il est temps de faire un premier bilan, en particulier pour Angèle ;-). Je vais essayer d'être complet. N'hésitez pas à me poser des questions grâce aux commentaires.

Le composteur a donc été placé sur le balcon et est alimenté par les déchets de cuisine apportés au fur et à mesure. Ils sont composés des pelures de fruits et légumes essentiellement mais aussi de papiers essuie-tout souillés sauf quand ils sont pleins d'huile. Pour les restes de viande, je les y mets (hors os), les très rares fois où il y a de la viande chez moi... J'y mets aussi les coquilles d'oeufs même si elles restent plus ou moins en l'état assez longtemps, le marc de café et le filtre. Je déconseille les coquilles tels tournesol, pistache...

compost-007.jpg
Le composteur en bout de balcon
compost-008.jpg
Le compost avant mélange
compost-004.jpg
... et après mélange

Pour l'entretien, je remue très régulièrement, environ 1 fois par semaine. Il s'agit juste de mettre 2 coups de pelle à jardinière pour bien aérer. En faisant de la sorte, je n'ai jamais eu de problème d'odeurs. L'été, où l'activité est la plus forte, ça sent tout de même un peu lorsque l'on lève le couvercle et que l'on mélange. Le reste du temps, pas  d'odeurs. D'ailleurs, en recevant des gens, il m'est arrivé de les emmener sur le balcon et de leur demander s'ils ne sentaient pas une drôle d'odeur scompost-010.jpgans leur dire que j'avais un composteur... réponses négatives ! En hiver, je remonte bien le compost au fond car il est très humide et il ne faut pas qu'il pourrisse et fermente. D'ailleurs j'ai enlevé la grille de fond que j'avais fabriquée car elle gênait plus qu'autre chose. En revanche, l'été il faut légèrement arroser. Je dirai 1 L toutes les 2 semaines pour ne pas qu'il sèche et que toute l'activité biologique s'arrête.

Concernant les quantités, elles se réduisent de manière impressionnante en compostant. On obtient une espèce de terreau, d'humus (photo ci-contre). Mon bac n'est jamais rempli à plus du 1/4 et en 1 an et demi j'ai sorti 2 fois du compost (donc tous les 6-8 mois) , 1 jardinière à chaque fois.  Une fois sorti du composteur, je le mets de côté (pot de fleur ou jardinière inutilisés par exemple) quelques semaines pour que les derniers déchets se décomposent bien et qu'il se stabilise avant de l'incorporer pour les plantes (même si la dernière fois,  je l'ai directement incorporé à la terre au moment de la plantation). Pour ce qui est des quantités à utiliser pour mélanger à la terre de plantation, aucune idée, j'ai mis moins d' 1/4 du volume final et ma foi ça pousse pas mal.

compost-016.jpgPoints positifs
- réduit le volume des poubelles (qui ne sentent plus mauvais) donc la fréquence pour les descendre et la rotation des camions ainsi que la taille des incinérateurs si réalisé à plus grande échelle
- participe au cycle naturel de la matière organique : retour au sol
- bon amendement pour les plantations (et le seul que j'utilise) et remplace le terreau
- économique (pas de terreau à acheter ni d'engrais) sans compter que si tout le monde faisait cela, la taxe ordures ménagères baisserait !
- très facile à réaliser
- permet d'avoir des plants de melons, tomates, courges (photo ci-contre) issus des pépins jetés l'année d'avant !!!

Points négatifs
- demande un suivi hebdomadaire ou bimensuel et un entretien minimum par rapport à la poubelle ordinaire
- attire quelques moucherons et araignées
- sent si on lève le couvercle et que l'on mélange
- prend un peu de place (mais mon modèle est surdimensionné)
- si l'on n'a pas de plantes, suppose de se débarrasser du compost (dans une plate-bande de jardin public par exemple).

Voilà, voilà, faites partager vos expériences de compostage, en ville ou à la campagne, posez des questions si vous voulez des précisions. Chiche, et si le compost devenait collectif à toute la résidence ou au quartier ?!
Repost 0
Published by Sébastien - dans Ecologie au quotidien
commenter cet article
19 juin 2007 2 19 /06 /juin /2007 09:00
Le titre de cet article est le slogan de la SNCF.  Le train parait être l'avenir sur le plan des transports aux niveaux national et européen. Coût, réchauffement climatique, densité du réseau, il a plein d'attout. Le TGV Est mis en service depuis peu en est l'exemple. La France serait donc à la pointe dans le ferroviaire. Cette image presque idyllique, portée par les médias, est un cache-misère. Si le TGV est le fleuron ferroviaire , le réseau régional voire interrégional se dégrade dangereusement.

Le service minimum que Sarko veut  imposer  vise essentiellement la SNCF mais au dire de nombreux usagers de TER ou de réseaux de banlieue, les embêtements sont bien moins dus aux grèves qu'aux annulations de trains, retards, lenteurs causés par la vétusté et le manque de maintenance du matériel et des voies. En Midi-Pyrénées c'est flagrant et la Région pallie à RFF (réseau ferré de France) par un emprunt de 500 millions d'euros qu'elle rembourse en partie sur la part régionale de la TIPP.

La politique ferroviaire française semble donc s'orienter vers la recherche de la rentabilité et du profit. Des lignes comme Toulouse-Auch, un temps menacée suite à la fin des 3 jours de l'armée dans la capitale Gasconne, en sont l'exemple. Quand la SNCF bat un rcord à 575 km/h, ce TER est parfois limité à 40km/h en raison du délabrement de la voie !

Le TGV est attendu impatiemment dans la ville rose pour 2017. Paris (puisque c'est la référence) sera à 3h30 de la ville rose au lieu de 5h15 aujourd'hui. L'aéroport, dont une bonne part du trafic se fait avec Paris, serait alors soulagé et le projet définitivement inutile. Le TGV est le type de train le plus rentable pour notre compagnie publique de chemins de fer. D'ailleurs les prix du TGV Est sont indexés sur les prix du marché (donc par rapport à l'avion) alors que le prix des autres trains est proportionnel au nombre de kilomètres. Serait-ce faux que de dire que la SNCF est dirigée dans une optique de privatisation ? Tout laisse à croire en tout cas qu'elle la prépare activement. D'autre part, une amie a passé un entretien pour intégrer cette structure publique comme cadre technique il y a quelques années, à l'entretien il lui a été demandé d'expliquer comment elle choisirait les agents en cas de réduction d'effectifs  ! On peut imaginer l'état d'esprit des "managers"... Voilà qui doit faire plaisir aux partisans de Sarkozy  : la fin du service public et la réduction du nombre de fonctionnaires...

sncf.jpgCe petit article m'est venu en voyant une publicité (photo ci-dessus) près de chez moi sur un lieu public (abri bus). Il semble qu'elle fasse partie d'une campagne nationale massive d'affichage. Si j'ai bien compris, la SNCF vend des billets d'avion. Bien évidemment pour aller à "Nouillorc" le train c'est difficile mais à voir cette image c'est quand même plus chic d'aller au vrai New-York que de rester en France. J'avais déjà vécu la difficile expérience de vouloir aller en Autriche en train et là je comprends mieux. La SNCF joue sur plusieurs fronts et va nous vendre un Paris-Strasbourg en avion ou en train.

A l'heure de l'urgence du réchauffement climatique, à l'heure où l'Etat dit mesurer la gravité des enjeux et préparer une série de réformes très ambitieuse (Grenelle), comment peut-il encourager le voyage en avion, par l'intermédiaire de sa compagnie de chemins de fer dans laquelle il met de l'argent ? Personnellement ça me choque.
La SNCF organise pourtant les trophées du tourisme responsable. Malheureusement il n'est nullement question du transport mais du "développement culturel, social, écologique et économique" des pays. Je n'ai pas l'impression qu'il soit question de la France... Heureusement, elle participe au programme de compensation du carbone, peut-être pour les lignes qui ne sont pas encore électrifiées comme Toulouse-Auch...

Pour l'anecdote, selon le Canard Enchaîné, notre super ministre de l'environnement M. Juppé* et son ami M. Fillon, fan de course automobile et des 24h du Mans, sont allés à l'inauguration du TGV Est ... en avion. Comme le rapporte le Monde, le service de presse ministériel expliquait que les deux ministres* travaillaient dans le wagon de tête alors que le train s'est arrêté à Nancy pour embarquer les deux compères venus de Paris en jet ministériel.

* Alain Juppé a démissionné le 18 juin suite à sa défaite aux législatives
ti_bug_fck
Repost 0
17 juin 2007 7 17 /06 /juin /2007 21:57
juppe.jpgAgréablement surpris par ce rebond de la gauche !!!. Effet  TVA sociale, non augmentation du SMIC, franchise supplémentaire sur la santé ou tout simplement peur d'un pouvoir UMP absolu et insolent ? Ne nous y trompons pas, si la gauche recueille 50.4% (selon CSA) des voix sur l'ensemble de la France au second tour elle ne représentera que 40% de l'assemblée nationale, c'est donc loin d'être une victoire car l'UMP garde la majorité absolue dans l'hémicycle et n'est pas inquiétée pour mettre en oeuvre sa politique libérale.

Ils sont tout de même un peu chahutés. Le remous le plus violent vient d'Alain Juppé ou plutôt de sa non élection. Cette défaite face à Mme Delaunay du PS réjouit car il la mérite. En effet, élu au premier tour et sur un fauteuil aux municipales de Bordeaux (l'équipe municipale UMP avait démissionné spécialement pour qu'il puisse réintégrer le poste de maire, perdu suite à une condamnation en justice). Les Bordelais l'ont certainement sanctionné de vouloir cumuler 2 mandats et une  fonction de plein temps (député, maire et ministre d'Etat), ce qui paraît humainement impossible mais relève certainement plus de l'arrogance politique et du désir de pouvoir. Du coup il évoque même de remettre en cause son avenir à la mairie de Bordeaux ! Le tsunami de ce second tour n'aura donc pas été la vague bleue mais la démission de Juppé du poste de ministre de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables. Sur un plan strictement écologie, cette nouvelle est moins bonne car Juppé avait une stature et une consistance politique qui donnaientt de la crédibilité et le poids que nécessite sa fonction même si je doutais de sa véritable sensibilité écologiste. Reste à savoir qui le remplacera. Il me semble que ce sera un poids lourd politique ce qui exclut Nathalie Kosciusko Morizet, la seule qui ait de la crédibilité sur le plan envrionnemental. Allez savoir si Hulot ne va pas succomber...

Les Verts s'en sortent plutôt bien avec 4 députés même si les résultats étaient décevants au premier tour.

Autre résultat qui fait plaisir, la Haute-Garonne envoie 100% de députés de gauche à l'assemblée, le score le plus serré étant dans la 1° circonscription(centre ville) où la candidate PS gagne avec 54% face au maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, tout de même !!!

Ce regain de la gauche  peut s'expliquer par plusieurs hypothèses :

- même si le taux d'abstention est similaire, ce ne sont pas les mêmes qui ont voté. Les abstentionnistes de gauche trouvant un sursaut face à la vague bleue annoncée, tandis que certains votants de droite se sont dits cette fois que c'était plié et que la mission était accomplie.
- le Modem aurait reporté à gauche. Je pense que beaucoup de sympathisants du Modem (ceux que je connais au moins ) sont des socialistes qui ont  dévié vers le social-libéralisme.
- des votants à droite au premier tour qui ont eu peur des premières annonces (TVA sociale...) ou d'une majorité UMP trop forte et ont voulu donner un peu d'oxygène à l'opposition.

Enfin, j'ai été choqué du score de Marine Le Pen dans le Pas-de-Calais avec 41.5% face au PS. Bien sûr elle n'est pas passée mais  les électeurs UMP du premier tour ont en partie reporté leurs voix sur elle. Cela me rappelle 2002 où Le Pen n'avait quant à lui pas repris de voix au second tour alors que toutes celles de la gauche se reportaient sur Chirac. D'ailleurs un élu UMP avait déclaré qu'en sens inverse, FN contre PS, ce dernier n'aurait pas fait 83%... 
Ce type de comportement m'inspire cette chanson de Mr. Roux : Homme ordinaire. Provocation, cliché, 2° degrés, restons-y avec Didier Super. Ce soir je me lâche !... Spéciale dédicace aux électeurs UMP,avec tact, diplomatie et courtoisie !

Mr Roux - Homme Ordinaire
Didier Super - Y'en a marre des pauvres

Photo : Reuters/ Libération - Alain va pouvoir rouler tranquillement à Bordeaux
Repost 0
15 juin 2007 5 15 /06 /juin /2007 15:00
MSN  m'a demandé d'imaginer la France dans un an à l'occasion des élections législatives. Je me suis mis dans la peau de Gérard, Français moyen ayant voté Sarkozy...  Si vous trouvez que c'est un peu long, votez à gauche dimanche, c'est un bon résumé.

Lesombre, la vie, la vraie

Travailler plus pour consommer le dimanche

J'aime déambuler dans les rayons sans fin de l'hypermarché Lesombre. C'est un endroit vivant, plein de lumière, ça grouille et il y a tellement de belles choses à voir ! Chaque samedi c'est un peu comme un rituel. Disons chaque samedi ou dimanche car depuis que Sarkozy a autorisé l'ouverture des magasins le dimanche, ma femme, qui travaille ici, doit faire des heures supplémentaires dominicales. Au début elle refusait mais au bout de 3 fois elle s'est sentie obligée d'accepter. Du coup on a du mal à aller faire les courses ensemble. Quand nous sommes en famille, nous commençons toujours par le rayon des eaux minérales et on termine par la hi-fi et le high tech. En général nous restons ensemble pour l'alimentation en se répartissant les rayons puis on se sépare. Christelle et la petite vont aux vêtements et à la décoration alors que moi je vais plutôt voir les dernières nouveautés à l'informatique, à la vidéo et au son. Ca me donne envie de tout acheter à chaque fois !

Le PREA (plan retraite en actions) indispensable en vue de 2020

Mais il ne faut pas croire, avec ma femme nous gagnons 3000 euros nets. Nous sommes la «classe moyenne» même si je dirais plutôt la «classe moyenne moins». C'est vrai que certains impôts ont baissé mais dans l'ensemble c'est assez difficile en fin de mois. Les cotisations pour la mutuelle ont doublé depuis que les taux de remboursement de la sécu ont baissé à 50% et maintentant je verse une somme chaque mois sur mon PREA (Compte Retraite en Action) car le ministre l'a dit, la retraite par répartition ne sera plus garantie après 2020, l'Etat ne peut pas tout. Je m'étais sans doute fait un peu trop d' illusions rapidement lors de la présidentielle de 2007 mais je pense que si l'on se serre la ceinture aujourd'hui nous les consommateurs, c'est pour permettre aux patrons et à ceux qui tiennent les rênes de l'économie de créer des emplois et de retrouver confiance alors ça nous touchera en suivant, c'est pour mieux rebondir. Du coup, nous faisons très attention aux prix et d'ailleurs avant de venir ici nous notons scrupuleusement les promotions sur le catalogue que l'on reçoit dans la boîte aux lettres pour faire des affaires. Par exemple là j'ai acheté 3 kg de beefsteak pour le prix de 2. Il ne faut pas hésiter. C'est vrai que cela fait beaucoup mais on congèle, ça n'est jamais perdu !!

L'agriculture bio-raisonnée, une filière développement durable et bon marché

En plus chez Lesombre c'est la qualité garantie. Les produits sont plus écologiques. Depuis que l'agriculture bio-raisonnée a été mise sur pied et est davantage subventionnée, on peut manger des produits de qualité, respectueux de l'environnement à des prix concurrentiels. C'est quand même mieux que l'agriculture biologique qu'il y avait avant. C'était pour les bobos. L'Europe l'a démocratisée et rendue accessible à toutes les bourses. Les jusqu'au-boutistes se sont pourtant fait entendre, criant à la fin de tout espoir d'une vraie agriculture écologique. Je trouve que Sarkozy a été intelligent. En introduisant une tolérance aux OGM et un minimum de traitements chimiques, mais en les contrôlant sévèrement, on généralise un modèle agricole tout de même moins pire que ce qu'il y avait autrefois. C'est mieux que rien et c'est bien, pour nous consommateurs ! En plus les OGM il y en a partout maintenant, du moins c'est ce qu'il semble.

Les biocarburants grâce aux OGM (ou l'inverse).

On le voit bien avec les biocarburants. L’autre jour, au journal de 20h, il y avait un reportage. Depuis que les cultures de maïs OGM sont répandues et que la betterave OGM commerciale a été lancée, une véritable industrie des carburants verts se met en place avec des centaines d’emplois à la clé. Montosan a ouvert une usine qui emploie 700 personnes. Ils fabriquent à la fois des semences OGM et le pesticide qui va avec. AFZ ouvre aussi une usine (au Maroc il est vrai) pour fabriquer des engrais azotés. Il était temps car l’essence à la pompe augmente sacrément. Certains montrent du doigt la taxe carbone créée par Sarkozy mais elle représente tellement peu que les fluctuations du baril d’un jour à l’autre sont bien supérieures. Hier il était à 95 $ alors qu’une semaine avant il est monté à 110 $. Il est vrai que les menaces de frappes franco-américaines préventives en Iran ont poussé haut ce prix. De toute façon il faut être fataliste, la guerre est inévitable si l’on veut établir une paix durable là-bas et l’essence va s’envoler, il en va de la lutte contre le terrorisme et de notre sécurité.

Le 4X4 Natura pour des vacances exotiques

Pour ma part j’ai acheté la nouvelle 4X4 Natura de chez Penault. Elle fonctionne à 100% au bio diesel. Avec le crédit d’impôts voitures propres, j’ai payé ma voiture 20% moins cher. Je ne suisplus aussi dépendant du prix de l’essence et je ne pollue plus !. Avec ma femme, nous commencions à nous restreindre ces derniers temps par rapport au prix à la pompe. Nous allions moins loin en week-end et j’allais travailler en train.

C’est vrai qu’on a découvert de très beaux endroits tout près d’ici, qu’on ne connaissait même pas mais pour la petite c’est bien d’aller plus loin pour qu’elle voit du pays et puis à l'école elle ne va quand même pas dire qu'on a fait du camping dans les Gorges de l’Aveyron, on passerait pour des parents fauchés!

Service minimum ou service réduit au minimum ?

Je vous parlais aussi du train que je prenais pour faire des économies. C’est une expérience qu’il faut que je vous raconte car je reviens à la voiture. Quand Sarkozy a été élu, que l’Assemblée était aux ¾ de sa couleur, il a mis en place le servie minimum en plein été (il valait mieux car les fonctionnaires étaient en vacances). Les trains étaient ainsi assurés aux heures de pointe entre 7h et 9h et 17h-19h. Enfin une réforme audacieuse qui va de l’avant. Une espèce de rupture avec notre tradition sociale qui fige tout et nous empêche d’aller de l’avant.

Et puis les impôts je les paye, je dis avoir un service convenable en retrour. Que quelques personnes prennent la France en otage, c’est une honte. Bref, plus de grèves pour aller travailler. Seulement, la SNCF prépare sa privatisation, Juppé, le ministre de je sais plus quoi de durable l’a confirmé. Leur fond de commerce est le TGV, d’ailleurs à Toulouse on l’attend pour dans 5 ans. Du coup les TER circulent un peu aléatoirement. La région, qui en est responsable, tente de colmater les brèches mais elle a déjà augmenté ses impôts de 10% cette année. Elle dit privilégier sa politique sociale et devoir établir des priorités. Du coup plus de grèves mais on est bien plus embêté car en moyenne 1 train sur 5 est annulé pour panne ou manque de locomotive. Du coup j’ai repris la voiture pour aller travailler. Ce n'était plus possible. Je prends mon mal en patience dans les bouchons.

Le développement durable de la voiture.

Dans quelques années nous aurons la seconde rocade. Là aussi Juppé l’a confirmé, elle sera écologique avec les dernières normes développement durable comme l'impose son ministère. Par exemple des tunnels spéciaux pour que les animaux puissent traverser ou un revêtement qui permet de consommer 1% de moins. Il y a des affiches partout au bord des routes qui l'expliquent. Réconcilier croissance et écologie c’est le leitmotiv du Grenelle de l’environnement, je crois qu’ils ont réussi. Et puis ça va me permettre de faire construire à Caraman en plein Lauragais . Je lorgne sur un terrain qui sera à moins de 5 km du grand contournement autoroutier. Je serai à 40 kilomètres de Toulouse mais qu'en 30 minutes ! En plus on sera du côté du centre commercial, idéal pour les sorties du week-end.

TVA éco-efficiente, consommer plus, polluer... plus

Excusez-moi je dois vous laisser. J’ai rendez-vous pour un prêt à la consommation. J’ai acquis un écran plat de 150cm de large. Avec la TVA à 15% sur les produits éco-efficients. j’en profite pour changer celui que j’ai pour un plus grand ! Ce n'est pas négligeable face à la TVA standard qui a pris 2% en début d'année.

Repost 0
13 juin 2007 3 13 /06 /juin /2007 20:26
10-06pds1.jpgHier, mardi 12 juin, le conseil européen a adopté une nouvelle règlementation sur l'agriculture biologique qui sera opérationnelle dès 2009.  Il s'agit d'un échec à 3 niveaux. Echec pour l'agriculture biologique en premier lieu, échec de la démocratie à travers le processus législatif européen et échec du nouveau super ministère de l'environnement, du développement et de l'aménagement durables (le MEDAD).

Pour faire rapide, la commission européenne avait proposé une règlementation laxiste en matière de bio il y a quelque temps avec notamment une tolérance aux pesticides de synthèse et aux OGM à hauteur de 0.9% (contamination accidentelle). Ceci avait fait vivement réagir associations et parlementaires (pas l'UMP), en particulier les Verts qui avaient déposé un contre-projet au parlement européen par l'intermédiaire de la député verte Marie-Hélène Aubert. Le Parlement a voté ce contre-projet plus favorable et qui avançait, entre autre, le seuil de 0.1% (seuil de détection analytique) au lieu de 0.9%. Hier , les 27 ministres de l'agriculture en ont décidé autrement et sont revenus sur la position de la commission. 
Au premier janvier 2009, il y aura donc un seul label officiel en Europe pour l'agriculture biologique. Les labels nationaux (comme AB) pourront figurer mais ne correspondront plus au cahier des charges actuel de chaque pays. Les OGM seront tolérés (contamination ou présence accidentelle) à hauteur de 0.9% ce qui suppose que l'on considère comme acquis qu'une contamination puisse avoir lieu. C'est donc à l'agri. bio. de s'adapter aux OGM qui se répandent dans la nature. Une certaine souplesse est également introduit e;  ainsi certains pesticides et autres produits de synthèse pour les élevages seront tolérés dans certaines conditions. Si l'on observe un net recul par rapport à notre AB française actuelle, certaines maigres avancées peuvent être notées par rapport à la bio européenne en vigueur aujourd'hui comme le seuil de 95% qui correspond à la proportion minimum d'ingrédients bio pour qu'un produit porte ce label (70% actuellement).
10-06pds1.jpgLes ministres ont donc préféré s'aligner sur les moins bons élèves plutôt que créer une bio stricte, exigeante et  demandée par les producteurs, les consommateurs et les associations. On opère un tournant vers l'agriculture raisonnée, espèce d'agriculture intensive et industrielle arrangée à la mode développement durable.
De son côté la FNAB (Fédération Nationale d'Agriculture Biologique des régions de France) se dirige vers la création d'une marque privée alignée sur les exigences AB en vigueur aujourd'hui.

C'est donc une mauvaise nouvelle pour tous ceux qui croient  en une agriculture paysanne, respectueuse de l'environnement, de  l'animal et de l'Homme, en une agriculture où le paysan s'adapte à la nature et non la nature est adaptée à l'agro-entrepreneur. C'est aussi une défaite pour la démocratie où la seule instance élue donc légitimeur le peuple, le parlement européen et ses euro-députés po, n'a pas été suivie par les ministres des 27. La commission, en proie aux lobbies et composée de technocrates, a dicté sa loi une fois de plus.

Enfin, alors qu'Alain Juppé avait promis de ne pas prendre de décision allant contre les positions des associations de protection de l'environnement avant le "Grenelle", c'est la ministre française de l'agriculture, Christine Lagarde,  qui agit contre la logique de développement durable et contre l'esprit du super ministère de l'écologie. Juppé dit d'ailleurs ne pas être d'accord avec Lagarde, il avait en effet parlé de réfléchir à un moratoire sur les OGM. Il se dit pourtant que l'agriculture devait faire partie de ce super MEDAD mais que le lobby FNSEA est passé par là (ils ont été reçue par Sarkozy avant les élections souvenez-vous). La FNSEA, proche de l'UMP, représente la majorité des agriculteurs français donc un bon réservoir de voies sarkozystes... Le MEDAD sera-t-il aussi puissant qu'on le dit ou est-ce de la poudre aux yeux ? Ce raté fait suite à l'absence surprenante de la notion d'environnement dans le débat actuel sur l'augmentation de la TVA alors même que la baisse du taux sur les produits moins polluants faisait partie du programme de Nicolas Sarkozy.

Au passage le ministre d'Etat Juppé pourrait ne pas être durable. En voulant cumuler les mandats et se présenter aux législatives à Bordeaux (alors qu'il n'aura pas le droit de siéger à l'Assemblée s'il reste ministre), il se retrouve en ballotage défavorable. S'il perd dimanche il sera certainement contraint de démissionner de la rue de Ségur.
Repost 0
Published by Sébastien - dans Biosphère
commenter cet article
8 juin 2007 5 08 /06 /juin /2007 23:15
Sarko est Notre Président depuis 1 mois. 1 mois que le soufflet est retombé. Le pays presque tout entier retenait son souffle et depuis il a du mal à le reprendre. La présidentielle monopolise tout, l'élection de Notre Président est l'avènement du messie. Du coup, les législatives, l'élection la plus importante pour la démocratie représentative, passe au second plan voire encore derrière. Pour preuve, Roland Garros est jugé plus important par les journaux ce soir.
Ce scrutin ne sera certainement que la formalisation d'une assemblée - chambre d'enregistrement. Le chef suprême, celui qui fait tout, est Notre Président Sarkozy.
Fatalisme ? Beaucoup éprouvent ce sentiment. Si je le ressens aussi, dépité et dégoûté de la tournure que prend la France et de la mentalité de mes chers compatriotes, court-termistes, individualistes, vénaux, je perçois une lueur d'espoir. Il ne faut pas s'endormir et surtout pas partir en week-end sous prétexte qu'il fait beau. Mon blanc-seing, Sarko ne l'aura pas.

10-06pds1.jpg Pour ma part, j'ai fait mon choix depuis longtemps. Guidé par la nécessité d'une écologie politique, je vais donner ma voix au seul parti qui l'incarne, les Verts. Je leur fais confiance et j'espère vraiment qu'ils conserveront des sièges à l'Assemblée.
Dans ma circonscription , la 3ième de la Haute-Garonne (plus de 55% le 6 mai pour Royal, et plus de 57% sur Toulouse...), bizarrement mi rurale - mi urbaine comme presque toutes les circonscriptions de la  Haute-Garonne c'est  Henri Arevalo qui est candidat. 

Quinze candidats sont en lice. J'ai reçu 14 professions de foi. Morceaux choisis pour la seule l'écologie  même si on ne juge pas les candidats que sur ça.

En majorité (présidentielle;-)), on trouve des choses bateaux du type "le développement durable est l'affaire de tous, je soutiendrai toute proposition soucieuse de l'intérêt général" comme le précise Mme Danen candidate UMP avant d'ajouter "je m'engage à soutenir notre agriculture, à être attentive à la situation des agriculteurs, garants de la conservation de nos territoires - à concilier nos paysages et l'activité humaine - à développer les loisirs verts." A y réfléchir c'est anti-écologique car on ne veut plus de notre agriculture intensive et  polluante. Quant aux loisirs verts, on espère qu'il ne s'agit pas du 4X4 ou du quad comme il est souvent question.
Mme Danen est "majorité Présidentielle UMP-UDF" tandis que M. Urgell qui est Modem-UDF (j'y comprends rien) propose d'"encourager les énergies renouvelables", "une urbanisation renouvelée", "généraliser le ferroutage" et "multiplier les offres de transport collectif en milieu urbain, sans dénigrer l'automobile". Fade, banal, politiquement correct.
Pour rester du côté des automobilistes, nous avons le FN avec Serge Laroze qui lui veut "défendre les automobiles raisonnables contre les persécutions fiscales et pénales". Soulagé, je n'ai pas de voiture, Laroze ne me soutient pas ! Il veut aussi "encourager la famille française et les valeurs traditionnelles", "réserver les allocations familiales aux français et séparer les caisses de retraites entre Français et étrangers" mais je m'écarte du sujet du moment.
M. Cros du Centre National des Indépendants et Paysans (encore la majorité présidentielle !) veut "créer de la croissance", "soutenir les agriculteurs [...] vrais défenseurs de l'écologie". Aïe, on va pas s'entendre !
Les Chasseurs et les Pêcheurs du CPNT (Christian Hernandez) expliquent que "la protection de l'environnement et l'aménagement de l'espace ne doivent en aucun cas être gérés par des textes contraignants". Ils veulent aussi "lutter contre les délires protectionnistes et écologistes. le bien être animal, soit, mais pas au détriment de l'Homme. Non à l'écologie punitive." Là non plus, on n'est pas sur la même longueur d'onde.

A gauche , la LCR (Myriam Martin) propose "la  sortie du nucléaire", "le développement des transports en commun, y compris sur les lignes jugées peu rentables", "l'interdiction des productions polluantes et des OGM en plein champ." Concret et intéressant.
Nathalie Faisans du PCF
(qui joue la confusion avec les collectifs de la gauche anti-libérale) se contente de "placer l'écologie au coeur du développement". Pas mieux que Juppé...
Le PS représenté par Pierre Cohen (député sortant) veut "lutter contre le réchauffement climatique par une politique rigoureuse déconomie d'énergie : développement des énergies renouvelables". Précisons que les énergies renouvelables ne constituent pas des économies d'énergie... Très léger et très décevant même s'il se bouge sur des projets locaux (LMSE) et affirme son opposition au grand contournement autoroutier (pas sur le principe semble-t-il mais sur ce projet en particulier). Il aura tout de même ma voix au second tour.
Un autre parti, La  France en Action,  axe son programme sur l'écologie mais je le trouve peu lisible. "Le contraste est trop fort entre notre économie axée sur le gaspillage, le temps compressé et l'économie de la nature axée sur le recyclage et le temps respecté. Nous pouvons changer cela. Sans révolution". Je n'ai pas compris où ils voulaient en venir exactement. De plus,  le slogan "au-dessus du clivage droite-gauche" m'énerve au plus haut point. J'affirme qu'une vraie écologie qui traite la nature comme un bien commun au-dessus des intérêts individuels est de gauche.

Henri Arevalo (les verts) place l'écologie au coeur d'une politique de gauche, égalitaire, sociale et solidaire et "avance un autre regard sur la vie : du mieux plutôt que du toujours  plus". Il "privilégie la sobriété et la simplicité volontaire". Voilà donc un Vert "objecteur de croissance". Je voterai donc pour lui sans hésitation.

Pour conclure ce post qui se voulait à l'origine très court, voici un débat sur Télé Toulouse (TLT) qui concerne ma circonscription. Beau moment que le passage où les deux représentants de la droite affirment leur attachement au grand contournement autoroutier et au 2° aéroport en réponse à Henri Arevalo qui plaidait pour une politique des transports en commun volontariste et ambitieuse. Mme Danen précise en outre qu'elle est "pour les transports doux, comme dépannage" et donc "pour une navette fluviale" [ entre Castanet et Toulouse centre par le Canal du Midi]. Autrement dit, "développons la voiture et, pour faire plaisir aux doux rêveurs et aux écolos, faisons un truc pas cher qui ne gêne pas la bagnolle". Vive le développement durable (de la voiture)...

3ème circonscription - TeleToulouse
3ème circonscription - TeleToulouse
3ème circonscription - TeleToulouse
débat législatives 2007 3 ème circonscription haute garonne

Bon allez, j'arrête, la campagne officielle est terminée, j'ai trop peur de recevoir une lettre gratinée du maire de Toulouse !!!
Repost 0
6 juin 2007 3 06 /06 /juin /2007 21:18
53-liste.JPGAujourd'hui en visitant le site web de la préfecture de la Mayenne avec une collègue, nous avons été interpellés par un petit menu intutilé "vous êtes..." sur la page d'accueil, sur la gauche. Il s'agit de choisir sa qualité de visiteur : un particulier, un(e) élu(e), une femme, un jeune. Les deux premières catégories sont plutôt classiques alors que les autres le sont un peu moins, disons qu'on se demande ce qu'elles viennent faire ici... Passons sur l'élu(e) mais explorons les autres et voici ce qui me passe par la tête...

53-particuliers-copie-1.JPGLe particulier.

Le particulier a entre 30 et 40 ans, est hétérosexuel, blanc, dynamique, bronzé (il revient de l'ïle Maurice car à Laval il n'y pas assez de soleil, à moins que ce soit les séances d'UV), propre sur lui (même si la jupe de madame est un peu courte...) et semble financièrement assez à l'aise financièrement . En effet, ce couple est consommateur et ramène de nombreuses courses à la maison. Nos jeunes tourteraux semblent se parler ou du moins penser à plein de choses à en juger par les bulles : leur nouvelle villa avec piscine est bientôt terminée. Il faudra d'ailleurs rechercher une femme de ménage dans le quartier. Le jardin sera grand et ils s'amuserons avec les enfants. La famille c'est sacrée !  Ce sont aussi de bons citoyens. Ils ont voté pour Sarkozy aux deux tours de la présidentielle et bien entendu ils lui donneront une assemblée forte en juin. D'ailleurs ils ont pris leur carte à l'UMP. Ils sont quand même bien en France, le pays de Marianne.
Je ne me retrouve donc pas trop dans le particulier Mayennais. Allons voir le jeune...

53-jeune.JPGLe jeune.

Le jeune est travailleur, dans le bâtiment. Il semble exercer un métier difficile sous la chaleur. Alors qu'il tape sur son burin il pense lui aussi... à sa jeunesse, quand il allait à l'école ; à ses années lycées, nostalgique, c'était le bon temps et la rigolade. Lui reviennent aussi en tête ses petites amies (lui aussi est hétérosexuel) et les vacances sur la plage mais aussi les bancs de la fac où le bonnet est de rigueur car, en manque d'argent , elle ne chauffe plus. Il faut dire qu'avec l'autonomisation des facs, celle de Laval n'a pas attiré les sponsors, c'est un université au rabais. Alors il travaille pour se payer les frais d'inscription très élevés pour l'année prochaine. Il n'a pas intérêt à trop rêvasser, avec le nouveau contrat unique il peut être licencié d'un jour à l'autre. D'ailleurs il ne sait pas tellement quand il termine ce boulot. Après tout c'est par le mérité, le labeur et le sacrifice que l'on réussi. Les feignants savent ce qu'ils leur reste à faire.
Tout cela ne fait pas rêver... allons jeter un oeil du côté de la femme....

53-femme.JPGLa femme.

La femme est jeune, à des cheveux blonds et longs, comme sa fille. Elle s'occupe de ses deux enfants, de beaux enfants. Un garçon et une fille. Mignons comme tout, gentils, et surtout bien élevés. Dans ce grand moment de bonheur lui viennent à la tête des images. Elle voit la bonne mère au foyer, gentille, soumise, toujours souriante, attentionnée, bonne cuisinière qui s'occupe de ses enfants à la perfection mais qui s'emmerde.Qu'est-ce qu'on se fait chier au foyer. Pourtant elle avait fait des études en médecine et rêvait de devenir chirurgien. mais Jean-Charles l'avait demandée en mariage à 23 ans et lui avait fait un premier enfant un an plus tard. Elle a donc arrêté ses études pour s'occuper de ses charmants enfants. Elle ne voudrait pas râter leur éducation et qu'ils tombent dans la drogue et aient de mauvaises fréquentations. Il faut qu'ils réussissent et qu'ils soient cadre dans la banque comme papa ou chirurgien. En tout cas, elle n'envie pas les femmes émancipées qui travaillent. Elle imagine souvent ce que pourrait être l'égalité homme-femme au travail... Finalement elle est quand même mieux à la salle de gym avec ses copines. Elle y soigne sa ligne (en buvant Vittel) et tchache de la star' ac avec ses copines. Mais quand même, qu'est-ce qu'elle se fait chier comme femme au foyer !

Travail, famille, patrie. Mme Buccio, préfète de la Mayenne, est une bonne représentante du nouveau Sarkoland.
Repost 0
5 juin 2007 2 05 /06 /juin /2007 19:29
Sur internet, le buzz est le "bruit médiatique" d'une info. J'estime important de participer à celui de l'affaire des Ogres de Barback suite à un e-mail reçu cet après-midi. Les Ogres de Barback (voir aussi sur Myspace) sont un groupe que j'admire beaucoup, musicalement d'une part mais aussi par la sensibilité et les textes de leurs chansons. Ces 4 frères et soeurs sont des artistes passionnés, engagés qui créent et jouent une chanson française alternative.

Ils ont donné un concert le 5 mai 2007, soit la veille du second tour de l'élection présidentielle à Oyonnax. Les élus de cette commune UMP de l'Ain n'ont, semble-t-il, pas apprécié la représentation et ont tenté de mettre une espèce de pression - censure inadmissible sur ces artistes. Bienvenue en Sarkoland diront certains. Attendons le 17 juin que les élections législatives soient terminées pour que Notre Président n'ait plus aucun obstacle ni consensus à trouver...
Je vous laisse apprécier ci-dessous la teneur des arguments de M. Gobet, maire, ainsi que la réponse, ironique mais ferme et précise des Ogres. 

Selon Le Monde d'hier, le Conseil Constitutionnel précise qu"une intervention de musiciens en faveur d'un candidat à l'occasion d'un concert n'entrerait pas dans le champ de l'interdiction de propagande la veille du scrutin, dans la mesure où celui-ci a été présenté comme un événement musical". "Il en aurait été autrement si ce concert avait été organisé par un des candidats ou son parti".

10-06pds1.jpg
10-06pds1.jpg
Repost 0

A visiter

Citoyenneté


Association Vélo
La voix des cyclistes de l'agglomération toulousaine

Vélo à St-Go
Pour que Saint-Gaudens soit cyclable !

Collectif citoyen Portes de Gascogne
Contre un nouveau centre commercial proche de Toulouse

Manicore.com (J.M. Jancovici)
Les réponses à (presque) toutes les questions sur l'énergie et le réchauffement climatique

Le Magret diplomatique
L'actualité éclairée par l'histoire

Mon Toulouse
Une autre vision de l'actualité toulousaine

Toulouse décroissance

Il y a une vie après Colomiers
Association de défense de la ligne SNCF Toulouse - Auch

L'air de rien
Groupe Toulousain de musique impitoyable

Amis
Entre noir et blanc, je suis jaune
Danyung, entre Asie Afrique et Europe

Les bons plans de la Vir
Virginie, sa vie, son oeuvre !

Arctic 2007
Nico et Jean, 2 frères qui traversent Canada et Alaska à vélo

Autres
Pataphysique
L'agrégateur des blogs toulousains

Le webzine alternatif sur le cyclisme

Vélo coqué
Roulez couverts !

Avenir Cycliste Rabastinois

Autres liens intéressants


Freemen est un réseau de blogs, dont les auteurs sont convaincus que 1) le changement climatique est un problème majeur, pas uniquement écologique, mais aussi politique et économique 2) s'attaquer sérieusement à ce problème implique une remise à plat de nos modèles économiques et, particulièrement, de la notion de «croissance». Au delà, comme le nom “Freemen“ l’indique, chacun pense, écrit ce qu’il veut sur son blog. L’ensemble de ces contenus doit petit à petit former une nouvelle «chaîne», un nouveau «journal», chacun parlant de politique, mais aussi, d’art, de ciné, de tout.

146 Freemen au 02/12/2007


2 plus n
A l'évidence
A tous les hommes libres
Activart (Intelliblug)
Adam Kesher
Adamantane.orgue
Appel de Raspail
Aquafiesta
Ardente
Argent facile
Avenir climat
Bar Nabé
Blog Citoyen
Blokomondi
C'est quand le bonheur ?
Cap21 Normandie
Carnets de Nuit
Chambre avec vue
ChampG
Chaouinerie
Chroniques Martiennes
Citoyenne du monde... libre
Crise dans les medias
D'Steckelburjer
Dernières nouvelles de l'homme
Des alpes aux rocheuses
Des bulles
Des mondes en lutte
Dialogue citoyen
Duplex
Débords
Déconstruire Babylone
Décryptages
Démocratie sans frontière
Dérapages
Développement durable
Développement durable et communication
Eco-echos
Ecocitoyen
Ecolodujour
Economie en campagne
Effraie@Blog
Emile Bonjour
Entre Rêve et Réalité
Esprit Libre
Europeus
Exdisciplesleblog
Exeworld
FAQ hommes libres
Farid Taha
Fragola
Francesco : l'objectif dans l'oeil
Fred de Mai
Freya Finker
Fsens
Ghosts of Weimar
Gouvernance
Grande Question
Géoclic
Imagine 2012
Imagine 2050
Isegoria, (re)prenons la parole
Javafred
Juliette Robert
La Danse du Temps
La Faim d'un monde
La fin du capitalisme
La grande confusion
La liste à suivre
La politique du chacal
La rage du peuple
Le Barrablog
Le Blog de Guyom
Le Blog à Rythme
Le Mague
Le Monde citoyen
Le XXIIème siècle sera Utopie...
Le grand ménage
Le site de la pauvreté intérieure
Les méditations du sauvage
Lespacearcenciel
Lucie de l'île
Lune de Neptune
Lux
Maison, sucrée maison
Malisan
Marionnettes en prison
Melanchalys
MetaBlog Journal de l'Hypertexte
Michalon
Mimiland
Miss Ecolo and Cie
Mitsu Girlz
Mon Paysage
Moneinonline
Mr Moon
Muad'ib Ginkgo
Muji
Mythologie(s)
Nathalie NGK
Nicolas Marandon
Noolithic
Nous devons etre le changement ...
Nues _ news blog
Objectif planète
Olivox
Ombres et Lumières
On refait le blog
Ostende
Ouvertures
Penser paysage
Pile freemen 2.0
Piquouse de rappel
PoliTIK_show
Pticrom
Quotidien Durable
Regard Sur
Remises en cause
Réseau Citoyens Libres
SDF
Sab et l'autre
Samuel Desgane
Sator
Sebos31
Skazat
Skyblogscope
Slovar les nouvelles
Source de la vie
Thierry Crouzet
This is the end
Toucher Rectal
Toujours aussi pareil ?
Tout allant vert
Tout autour de la terre
Un oeil sur la planète
Une bibliothèque...
Utopie possible
Vampyr sentimental
Vert chez moi
VideoBlog Ecoabita
Vie de Baptiste…
Vitriol
Welcome To The Brave New World
Zara-ecolo
_002
dieu des chats

Rédacteur Agoravox
TV5
Rédacteur Naturavox
Creative Commons License
Wikio - Top des blogs - Politique
  
blogCloud
PageRank Actuel
Technorati

Rechercher