Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 janvier 2006 3 25 /01 /janvier /2006 20:54
Autant le dire tout de suite, je ne suis pas du tout amateur de football. Ce sport me rebute plutôt, non pas que le principe du jeu me déplaise, mais c'est un sport où l'hypocrisie est à son paroxysme et surtout où le racisme est en augmentation très inquiétante chez les supporters et certains joueurs.

Je voudrais donc revenir sur l'affaire Eydelie sans aucun parti pris. PSG ou OM même combat pour moi, l'argent. Les allusions claires ou sous-jacentes au cyclisme seront certainement légion car c'est le seul sport que je connaisse bien.

Pour commencer je voudrais partir d'une évidence à mes yeux. Dans un sport qui brasse des sommes astronomiques, il n'y a pas moins de chances qu'ailleurs de rencontrer de la corruption et du dopage. Les footballeurs ne sont ni anges ni démons... ce sont des êtres humains.

A quand l'affaire Festina du foot ?

Je n'ai pas de culture footbalistique mais j'ai souvenir de deux grosses affaires dans le foot : OM-VA (histoire de match acheté) et le dopage à la Juventus de Turin. Dans les deux cas les faits ont été avérés mais il n'y pas eu de gros rebondissements, la polémique ne s'est guère étendue. L'affaire Festina du foot n'a pas (encore) eu lieu.

Jean-Jacques Eydelie a été condamné dans la première affaire. Retiré du milieu, il galère aujourd'hui et se lâche dans un bouquin et un journal dans lesquels il accuse la pourriture qui existe dans le foot. Partant des évidences pré-citées, ces propos ne choquent personne. Tout le monde en convient. Mais le problème c'est que le bougre a commis un délit, il donne des faits, des dates, des noms et depuis il est accusé à charge, sans mauvais jeu de mot, par une grande partie du milieu et même de la presse. Celle-ci, plutôt que d'enquêter, d'ouvrir le dossier, se contente de retranscrire les propos ridicules des "stars". Parmi ceux-ci, bon nombre sont ridicules et hypocrites au plus au point ( cette défense ne marche plus avec l'amateur de vélo que je suis, dans le cyclisme de tels arguments font rire et sont dépassés, l'abcès a commencé à être crevé) : contrôles anti-dopage négatifs, affabulation, aigreur, vengeance... Le summum étant les propos expliquant que lorsqu'on a faim on est prêt à raconter des conneries pour manger. Personnellement entre les dires d'un RMIste et ceux d'un milliardaire, j'ai vite identifié les plus sincères ! Evidemment Eydelie parle quand il ne risque plus rien... il a déjà assez payé ses conneries et surtout celles des autres, non ?

La fédé trahit son sport

Certaines réactions sont carrément  procédurières : Tapie (ah  tiens celui qui a fait flamber les salaires dans le vélo avec Lemond et Hinaut ). Quant à l'impartialité de la FFF qui devrait rester prudente et s'interroger, elle répond à Reuters par l'intermédiaire de son président "en tout état de cause, nous souhaitons que l'UEFA arrête le plus vite possible une position publique afin de rétablir les faits, de clore cette lamentable polémique et de condamner des propos qui portent atteinte à l'honneur du football européen et français en particulier". Honteux et contre la plus élémentaire des justices.

Une seule personne, à ma connaissance, à oser aller dans le sens d'Eydelie : Arsène Wenger. Il me semble qu'il est entraîneur d'un club londonien, en tout cas il est connu et respecté. Il prend des risques à côté des (ex) vedettes qui préfèrent défendre leur petit carré d'herbe. Accuser l'OM lui vaut d'ailleurs une assignation en justice par... Tapie. Celui-ci est dans le même temps inquiété par Bordeaux dont il a mis en cause l'intégrité de l'équipe ! Allez comprendre où veulent aller ces gens.

Les choses changeront un jour

OMerta, hypocrisie, défense à court terme de ses intérêts, les footballeurs se fourvoient dans un sport qui va prendre le même chemin que le cyclisme. La soupape va s'ouvrir, à force de ne pas pouvoir se regarder dans une glace, les footeux vont exploser comme les cyclistes l'ont fait après 98. Evidemment le vélo est toujours gangrené par le dopage mais certains de ses acteurs ont fait une auto-analyse, ils ont réfléchi sur la viabilité de leur sport, sur le sens de celui-ci, ils arrivent maintenant à se voir dans un miroir. Parler dopage est d'ailleurs devenu politiquement correct . Où les conduisent le dopage et la tricherie ? La gloire éphémère mène-t-elle loin ? De toute façon l'histoire n'est pas figée et le cours des choses a bien le temps de changer.

Dénoncer les tricheries ce n'est pas cracher dans la soupe, c'est aimer son sport ou son milieu en général et l'aider à devenir plus vertueux.
Eydelie au nom du football, je te remercie.

Photos : http://www.frsf.org/ - http://membres.lycos.fr/valyom/ [victoire de l'OM en 93, Deschamps est bien chargé !]
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Sport
commenter cet article
25 janvier 2006 3 25 /01 /janvier /2006 00:03
Les critiques n'ont pas salué ce film. Elles le trouvent sans doute trop manichéen, trop "bien pensant", trop plein de bons sentiments. Ce film aurait été un documentaire il aurait choqué. Ce qu'on y voit est pourtant, à mon sens, moins pire que le Cauchemar de Darwin.
Et bien moi, j'aime les films qui vous prennent les tripes, qui sollicitent votre sensibilité, qui identifient  "les méchants" sans détours  : une multinationale et ses complices publics. La réalité est-elle différente ? je ne crois pas. J'admets que le réalisateur n'a pas hésité à rajouter des images et des scènes de misère, à montrer la pauvreté du continent noir, à forcer les traits des patrons et des diplomates. Certaines scènes, comme cet enfant qui ne peut prendre l'avion en est l'exemple, même si elles posent des questions cruciales  : à qui revient la responsabilité de cette pauvreté ? les ONG, l'ONU peuvent-ils tout ? peut-on réellement faire quelque chose ?  Vous allez vous dire que je tombe dans le pathos, que c'est de la sensiblerie. Peut-être mais en tout cas j'ai beaucoup été marqué par ce film qui mêle thriller, message politique et histoire d'amour. Les images sont superbes, le rythme rapide, c'est souvent filmé en mouvement. C'est un peu surfait par moments, je l'accorde. Les recettes du cinéma hollywoodien ont été appliquées : seul contre tous, les gentils, les méchants... L'affiche est dans cette mouvance et n'est d'ailleurs pas une réussite à mon goût. Mais ce film m'a touché surtout par son sujet, il a mis en éveil mon côté révolté altermondialiste à l'image de l'héroïne du film qui devient une sorte de martyr.
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Culture
commenter cet article
24 janvier 2006 2 24 /01 /janvier /2006 23:25
Voilà longtemps que je n'avais pas vu un film aussi chouette. On se laisse prendre par cette histoire sympathique. Le début est plus ou moins commun : un problème de coeur, une crise de quinquagénaire... Mais l'histoire s'étoffe petit à petit pour devenir presque un policier ! On rentre réellement dans la peau de cet homme qui recherche une femme, un fils, qui court après ses souvenirs, qui cherche un sens à  sa vie finalement.

Les acteurs sont excellents, le flegme de Bil Murray impeccable, qui s'associe totalement à l'ambiance et au rythme du film : lent et envoûtant grâce à une espèce d'humour très fin et décalé. L'esthétisme est donc très réussi, la bande son sympa. Un grand grand film. Télérama ne s'est pas trompé en le sélectionnant dans ses coups de coeur 2005 et donc dans son festival...
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Culture
commenter cet article
22 janvier 2006 7 22 /01 /janvier /2006 23:32
Vous n'êtes pas sans savoir que les ressources de la planète Terre sont limitées...
L'empreinte écologique est un indicateur qui permet d'estimer le nombre de planètes Terre nécessaires si toute la population mondiale vivait comme celui qui répond au test.
Pour ce faire, trois domaines sont abordés : la nourriture, les transports et l'habitation.
J'ai testé mon empreinte sur deux sites :

- WWF (en collaboration avec earthedaynetwork et redefining progress) : mon empreinte y est de 2,6 planètes (donc si tout le monde vivait comme moi...)
Le test WWF

- Agir21 (en flash) : mon empreinte est de 2,95 planètes. A titre de comparaison, un Américain du Nord est à 6,81, un Européen à 3,4 et un Africain à 0,45.
Le test Agir21

Ces tests sont  rapides (5 minutes maxi ) et mettent bien en évidence que notre mode de développement et cette sacro-sainte croissance prônée par nos dirigeants ne sont pas viables. Plus dure sera la chute...
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Décroissance
commenter cet article
19 janvier 2006 4 19 /01 /janvier /2006 23:26
Suite à mon article sur le Paris-Dakar écrit deux jours avant la fin de l'épreuve, je persiste et je signe. La presse et l'opinion, d'une manière générale,  sont montées au créneau contre cette course d'un autre temps. J'ai réuni quelques liens intéressants

Les paroles d'une chanson de Renaud
écrite en 1991 sont plus que jamais d'actualité. On peut les lire partout mais allez, j'y vais moi aussi de mon petit lien "500 connards sur la ligne de départ".

Le chiffre : 48 morts depuis la première édition (1978) , dont 17 spectateurs.

Les déclarations du vainqueur auto (Alphand) dans le Figaro  :
(reprises par leblogtvnews.com) "C'est peut-être dur ce que je vais dire, mais je prends des risques. Moi aussi, je vais à 200 kilomètres heure quelquefois dans le désert sur des routes que je ne connais pas. C'est un objectif que je m'étais fixé. Je suis vraiment heureux de gagner ce Dakar". " Il y a aussi beaucoup d'accidents chez nous devant les écoles. Des chauffards, il y en a aussi. Bien sûr, on pensera à eux et à leur famille. C'est évident, mais la fête n'est pas gâchée" et il en rajoute une couche pour le Journal du Dimanche "On n'a pas du tout la même vision des choses. Vous, de là-haut, avec un gros titre : "Le Dakar tue" Et moi, qui sors de ma bagnole, où on s'est défoncé tous les jours à faire 800 bornes, avec les efforts que ça représente toute l'année pour s'entraîner, pour développer les voitures. Alors oui, je le dis : je suis heureux d'être là et d'avoir gagné cette course. Même s'il faut avoir une pensée pour tout ce qui s'est passé, ça ne va pas gâcher ce que je ressens, ce que j'ai accompli."
Il a raison à la fin, 800 kms par jour (défoncé) et l'entraînement dans son gros 4X4 ça vaut bien 2 morts africains. Mais laissez-les s'amuser en paix ces pauvres gens !

N'oublions pas quelques déclarations comme celle de Jean-Marc Roubaud (député UMP) dont l'argument est un peu plus inattendu, qui demande "l'interdiction pure et simple" car "on ne peut pas déployer en France des efforts sans précédent pour lutter contre la violence routière et, par ailleurs, la médiatiser et la rendre acceptable dans les pays en voie de développement."
Enfin, René Dumont, en quelque sorte prédécesseur de José Bové, déclarait dès 1980 "Le rallye Paris-Dakar est indécent. Je compare cela à une bande de fêtards qui organisent un banquet, mais pas chez eux, et qui entrent chez un pauvre pour ripailler sans l'inviter à partager. La vraie aventure, c'est la lutte contre la faim." Albert Jacquard, personnage que j'admire énormément, enchaînait :"c'était la preuve d'une sottise totale, surtout d'un mépris pour les Africains et d'un mépris pour ce désert qui est une cathédrale". Pour lui le Paris-Dakar est une "course abominable et scandaleuse". -Citations reprises par le Monde-.


Les arguments de la défense entendus autour de moi : le Tour de France tue aussi, tout comme le foot (Heisel, Furiani) ; les Africains sont contents de voir passer le Dakar ; si on n'a jamais mis les pieds ni en Afrique ni sur le Dakar on ne peut pas comprendre ; au lieu de focaliser sur les morts du Dakar on devrait déjà regarder en France avec les accidents de la route ; il y a des projets humanitaires autour du Dakar ; le Dakar apporte à l'Afrique.

Enfin, pour compléter ma comparaison avec les courses cyclistes co-organisées par ASO en Afrique. Voici trois articles de Cyclismag :
- Au Tours de l'Afrique de l'Ouest
- De Ouaga à Merksem
- Quand le Tour de France aide l'Afrique

ASO achèterait-il avec ses courses cyclistes le droit de polluer le désert et tuer des enfants au Dakar ?

Et si la pression populaire (entre autre par l'intermédiaire des blogs, des forums...) venait à bout de cette mascarade post-coloniale ?


Photo : monblogamoimemeperso.hautetfort.com
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Sport
commenter cet article
17 janvier 2006 2 17 /01 /janvier /2006 23:59
La saison internationale de cyclisme sur route est réellement partie aujourd'hui d'Australie à l'occasion de la  Tour Down Under Classic, en quelque sorte un prologue de 50 kms à l'épreuve par étape qui porte le même nom. Victoire de  Mc Ewen.

J'espère sincèrement que le peloton comprendra que le dopage non seulement le tue mais tue aussi le cyclisme. Le vélo sans dopage serait tellement beau... Bonne chance et bon courage malgré tout aux coureurs. On en reparlera
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Sport
commenter cet article
17 janvier 2006 2 17 /01 /janvier /2006 23:54
Aujourd'hui, première, j'ai effectué un déplacement professionnel en train. Je devais me rendre au Conseil Général de la Gironde à Bordeaux. Idéal. Malgré un raté à l'aller je suis plutôt ravi de cette expérience que je renouvellerai.

C'est vrai que j'ai un peu "merdé" au départ. Ayant eu peur de me faire voler le vélo à la gare, j'y suis allé en bus. Manque de chance le bus n'est pas passé pendant 20', associé aux embouteillages (les voies de bus deviennent des voies de livraison en matinée...), je suis arrivé 5' en retard... trop tard. Un petit retard du train aurait pour une fois été appréciable ! Heureusement le train suivant me fera arriver à mon but avec 15' seulement de retard. Ce n'était pas une réunion donc ce n'est pas très grave...

Je vais maintenant comparer les avantages et les inconvénients du trajet en voiture et en train (sans attribuer de coefficient à chaque paramètre mais on y revient juste  après...)

  Voiture Train Avantage
Temps 2h30 - 3h du boulot au CG sans parler de l'aller, au retour 3h du CG à chez moi. idem
Souplesse quasi imbattable même si la voiture en ville n'est pas du tout souple... Problème de bus, attente au retour (mais c'est sympa, on rencontre des gens, j'ai même parlé espagnol !!!)
voiture
confort musique, tranquillité musique, livre, dodo, rencontres, espace, toilettes... train
Environnement 500 kms à 159g CO2/km = 79.5 kg de CO2 !! 500 kms à 25 g CO2/km = 12.5 kg CO2 train
Coût - selon le barême des impôts arrondi vers le bas : 0.3 €/km + parking (5€) + péage (30€) = 185€
-
en ne comptant que l'essence (8L/100km * 5 (car 500 kms) * 1.25 €/L= 50€) + péage + parking = 85€
billets A/R + bus à Toulouse (2€) + Tram à Bordeaux (2.6€) = 65.6 € train

Le train sort logiquement vainqueur. Seulement il est peu utilisé car la souplesse a pour beaucoup un coefficient très élevé. La souplesse, la flexibilité n'ont pas de prix dans nos sociétés modernes.
Pour moi c'est l'aspect environnemental qui compte beaucoup. Subir une heure d'attente à la gare comme je l'ai fait ne me dérange pas (je me suis amusé à Bordeaux à suivre une patrouille de 4 CRS au travail, ils ont contrôlé 4 personnes : un SDF qui dormait et 3 jeunes noirs).

En effet je culpabilise à chaque fois que je fais 500 kms en voiture seul ; je me demande si l'intérêt écologique de mon déplacement compense les effets de ce déplacement lui-même... et la réponse me paraît évidente.

Au passage, le tramway à Bordeaux est vraiment une réussite.  Ville transformée et plus belle donnant de la place aux piétons, fréquence du tram, esthétique, rapidité... A Toulouse pour ne pas perturber les automobilistes on a préféré le métro...
En conclusion, je réitèrerai cette expérience à condition que les transports en commun me permettent de me rendre à mon rendez-vous. Les stations d'épuration sont souvent un peu isolées !

photo : Christophe Eyquem
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Vie en société
commenter cet article
17 janvier 2006 2 17 /01 /janvier /2006 23:14
Les médias n'en n'ont pas fait grand écho. Le plus vieux condamné à la peine capitale qui croupissait dans les "couloirs de la mort" aux USA a été exécuté ce matin en Californie. Il s'agit du second plus vieux éxécuté depuis la reprise des exécutions en 1977.
Pour bien situer le contexte, Clarence Ray Allen, a été condamné en 1982 pour avoir commandité depuis sa cellule la mort de témoins à son 2nd procès alors qu'il était déjà emprisonné à perpétuité.
Agé de 76 ans, infirme et en mauvaise santé, il n'avait pas bénéficié de la grâce d'Arnold Schwarzenegger, gouverneur de Californie. Pour mémoire, celui-ci s'était prononcé contre la peine de mort au moment de sa campagne électorale. Rappelons également qu'une commission de l'assemblée californienne a voté début janvier un moratoire des exécutions, devant recevoir l'aval de l'assemblée et du gouverneur.
La peine de mort, quand l'Etat punit le meurtre par le meurtre. A quand son abolition universelle ?

Photo : bbc. Fauteuil d'execution hih-tech duquel Clarence Ray Allen ne pouvait pas voir les "spectateurs" de sa mort car il est aveugle...
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Droits de l'homme
commenter cet article
14 janvier 2006 6 14 /01 /janvier /2006 00:00
"Ce matin à 10 heures, au km 25 de la spéciale de la 13ème étape, LABE – TAMBACOUNDA, à environ 6 km du village de Kourahoye, un jeune garçon d’une dizaine d’années, Boubacar Diallo, venu avec ses parents assister au passage du rallye, a été heurté par le véhicule n°420 de la catégorie auto alors qu’il traversait la route.
Immédiatement secouru par les équipes médicales du rallye, le garçonnet devait malheureusement décéder au cours de son transport par hélicoptère vers Labé. L’organisation du rallye exprime toute sa tristesse à sa famille"

La dépêche est tombée. Chez ASO (société organisatrice ), ils doivent avoir un modèle tout prêt. Il n'y a plus qu'à changer le nom de la victime et le lieu et hop on balance à AFP et on enchaîne sur l'étape du jour. Car ce n'est pas une première après l'hécatombe de l'an passé. Cette année on en est à un partout : un concurrent, un autochtone. Comment dit-on en période de guerre ? Victimes collatérales.
Avec un peu de compassion les organisateurs vont neutraliser l'étape de demain comme avait pu l'être la spéciale qui faisait suite au décès du pilote australien. En revanche, dimanche, le sport reprendra ses droits et la course fêtera ses héros dignement ! Après tout c'est la vie... La réaction de M. Castera, directeur sportif de l'épreuve est significative
"Nous avions mis beaucoup de moyens pour la sécurité. C'est un peu la fatalité malheureusement."

Relent de colonialisme

Dans un autre registre, Luc Alphand, pilote, commente "Les gens ont du mal à imaginer la vitesse des véhicules et maintenant qu'on roule à 50 km/h dans les villages, ils se déplacent à la sortie des villages car ils trouvent plus marrant de voir les voitures accélérer". On croit halluciner, ça devient la faute des spectateurs, ils ne feraient que s'amuser au milieu d'une parade de grosses bagnoles on ne peut plus sérieuse !

On assiste à un relent de colonialisme. En effet les sportifs du Nord vont s'amuser dans le désert africain, en terrain conquis, montrer leur richesse, leur pouvoir de gaspillage, leur domination. Les Africains, eux, subissent. Il ne sont qu'une dizaine d'engagés sur les presque  400 participants. Le "Dakar" est définitivement une course de riches entre riches. Quel est l'un des principaux sponsors ? Total. Un ami de l'environnement et de la démocratie qui va porter la bonne parole sur le continent noir. A moins que quelques ressources naturelles ne l'intéressent ici ou là !

ASO aide... à la protection de l'environnement !

Je voudrais faire une petite comparaison avec le Tour du Faso cycliste qui se déroule au Burkina Faso. Cette course est co-organisée par ASO. La nuance est importante car les Burkinabés restent présents dans l'organisation. ASO semble y intervenir dans un but de développement du cyclisme africain même si son emprise grandit chaque année. Il y a une majorité de sponsors locaux,  inconnus chez nous, la médiatisation est très faible ici et  ASO ne doit pas y gagner beaucoup d'argent, même si son intérêt réside dans la culture de son image éthique et humaine. La participation est majoritairement africaine (c'est un Burkinabé qui a gagné cette année). Cette course semble apporter à l'économie locale. C'est une compétition sportive qui reste malgré tout africaine même s'il convient d'être prudent quant à la main-mise d'ASO. Une entreprise est en effet rarement philanthropique.

Pourtant ASO soigne son image sur le rallye aussi et donne évidemment dans l'humanitaire. Ils ont bien dû refiler quelques paires de lunettes usagées, gentiment données par de bons petits français qui ont pu ainsi soulager leur conscience vis-à vis-des pays du Sud. Plus sérieusement SOS Sahel bénéficie d'une aide d' ASO pour agir dans le domaine de ... l'environnement ! On croit rêver !

Pollueur, le Dakar l'est par essence

Une course motocycliste, automobile et de camions, voilà un bel exemple de protection de l'environnement, tant du point de vue des rejets gazeux que du respect des zones naturelles . A l'heure où la France se fixe comme objectif de réduire d'1/4 ses émissions de gaz à effet de serre, nous allons rejeter nos saloperies en Afrique, où il y a de la marge selon le protocle de Kyoto ! Pollueur, le Paris-Dakar l'est par essence...

Enfin, une autre réaction, celle de Bruno Saby, ancien vainqueur, est plus contrastée et s'avère intéressante quand il explique "Quand on en arrive là, c'est inadmissible, insupportable. Des tas de signes m'incitent à réfléchir à la suite de ma carrière, mais ce cas-là est le plus important. C'est peut-être celui qui me fera arrêter un jour. Est-ce que ça vaut la peine de faire mumuse comme ça ? On assume nos risques, mais quand ça tourne au drame, il faut réfléchir à la suite de cette discipline. Il faut peut-être remettre en cause l'épreuve. Si on n'arrive pas à assurer la sécurité, il faut réfléchir. Pour l'avenir, il faudra si possible faire les spéciales dans des pays où les villages ne sont pas traversés. En Guinée, ça me paraît difficile." S'il doit arrêter un jour c'est maintenant, pas quand la mort de ce jeune garçon ne sera qu'un vague souvenir, c'est-à-dire dès lundi. On aimerait le croire quand il parle de remise en cause de l'épreuve mais quelques mots plus loin il ne reconsidère plus que la traversée de la Guinée...

Alors que notre terre, notre société et notre système montrent leurs limites tant du point de vue des ressources naturelles que du partage des richesses ou de l'environnement, nous, Européens, allons parader en Afrique, gaspiller, souiller des espaces vierges, montrer notre puissance, notre esprit de domination. Le Paris-Dakar est devenu une ineptie, un contre-sens absolu. Mais rira bien qui rira le dernier...


PS : samedi 14 janvier 13h - la course est repartie comme si de rien n'était. Pas même une allusion à l'accident d'hier dans les dépêches du jour d'ASO... Conclusion : la vie d'un motard australien a plus de valeur pour ASO que la vie d'un enfant guinéen...


PS : dimanche 15 janvier. La conclusion d'hier a couté la vie à un deuxième enfant... Deux morts, c'est le quota pour annuler l'étape de dimanche. Le Dakar se termine dans le doute et l'amertume. Les pro-Dakar doutent, l'absurdité de cette épreuve affleure les esprits mais le directeur de l'épreuve l'a dit, le Dakar 2007 aura lieu. Nous voilà soulagés...
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Sport
commenter cet article
13 janvier 2006 5 13 /01 /janvier /2006 16:51

Alors que je me rendais tranquillement à bicyclette à une soirée en ville, j'aperçois au loin deux motos de Police tous gyrophares allumés et sirènes hurlantes. Fréquent me direz-vous... Mais elles faisaient serrer les voitures (pourtant pas très nombreuses à 19h) afin qu'un bus puisse avancer à toute vitesse. Ce bus était orné de la croix occitane et peint en violet avec une grande inscription : TFC. Pour les néophytes il s'agit du Toulouse Football Club, prononcez "téfécé". Effectivement le match TFC-PSG (1-0) se tenait 1h30 plus tard non loin de là, au stadium.

Ca m'a énervé un petit peu. De quel droit des footballeurs, dont le métier est respectable mais pas plus qu'un autre, auraient-ils droit à une priorité de passage au même titre que les urgences vitales ? Je tiens à préciser que c'est la troisième fois que je suis témoin de cette scène, les deux premières c'était sur la rocade bordelaise. La police nous a fait serrer pour laisser passer, à toute allure, le bus des Girondins. Il n'y avait d'ailleurs pas de matchs à ces moments-là, certainement un retour d'entraînement. Quelque chose de très urgent quoi...  Peut-être y a-t-il une bonne raison ? Toujours est-il que moi ça me choque...

En photo le bus de l''ex équipe cycliste RAGT qui elle ne bénéficiait quasiment jamais d'escorte policière. Du moins pas en conditions de circulation normales. Il est vrai néanmoins que les équipes cyclistes se font faciliter le passage lors des grandes courses comme le Tour quand il y a des kilomètres de bouchons provoqués par...les spectateurs de la course.

 

 

Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Sport
commenter cet article

A visiter

Citoyenneté


Association Vélo
La voix des cyclistes de l'agglomération toulousaine

Vélo à St-Go
Pour que Saint-Gaudens soit cyclable !

Collectif citoyen Portes de Gascogne
Contre un nouveau centre commercial proche de Toulouse

Manicore.com (J.M. Jancovici)
Les réponses à (presque) toutes les questions sur l'énergie et le réchauffement climatique

Le Magret diplomatique
L'actualité éclairée par l'histoire

Mon Toulouse
Une autre vision de l'actualité toulousaine

Toulouse décroissance

Il y a une vie après Colomiers
Association de défense de la ligne SNCF Toulouse - Auch

L'air de rien
Groupe Toulousain de musique impitoyable

Amis
Entre noir et blanc, je suis jaune
Danyung, entre Asie Afrique et Europe

Les bons plans de la Vir
Virginie, sa vie, son oeuvre !

Arctic 2007
Nico et Jean, 2 frères qui traversent Canada et Alaska à vélo

Autres
Pataphysique
L'agrégateur des blogs toulousains

Le webzine alternatif sur le cyclisme

Vélo coqué
Roulez couverts !

Avenir Cycliste Rabastinois

Autres liens intéressants


Freemen est un réseau de blogs, dont les auteurs sont convaincus que 1) le changement climatique est un problème majeur, pas uniquement écologique, mais aussi politique et économique 2) s'attaquer sérieusement à ce problème implique une remise à plat de nos modèles économiques et, particulièrement, de la notion de «croissance». Au delà, comme le nom “Freemen“ l’indique, chacun pense, écrit ce qu’il veut sur son blog. L’ensemble de ces contenus doit petit à petit former une nouvelle «chaîne», un nouveau «journal», chacun parlant de politique, mais aussi, d’art, de ciné, de tout.

146 Freemen au 02/12/2007


2 plus n
A l'évidence
A tous les hommes libres
Activart (Intelliblug)
Adam Kesher
Adamantane.orgue
Appel de Raspail
Aquafiesta
Ardente
Argent facile
Avenir climat
Bar Nabé
Blog Citoyen
Blokomondi
C'est quand le bonheur ?
Cap21 Normandie
Carnets de Nuit
Chambre avec vue
ChampG
Chaouinerie
Chroniques Martiennes
Citoyenne du monde... libre
Crise dans les medias
D'Steckelburjer
Dernières nouvelles de l'homme
Des alpes aux rocheuses
Des bulles
Des mondes en lutte
Dialogue citoyen
Duplex
Débords
Déconstruire Babylone
Décryptages
Démocratie sans frontière
Dérapages
Développement durable
Développement durable et communication
Eco-echos
Ecocitoyen
Ecolodujour
Economie en campagne
Effraie@Blog
Emile Bonjour
Entre Rêve et Réalité
Esprit Libre
Europeus
Exdisciplesleblog
Exeworld
FAQ hommes libres
Farid Taha
Fragola
Francesco : l'objectif dans l'oeil
Fred de Mai
Freya Finker
Fsens
Ghosts of Weimar
Gouvernance
Grande Question
Géoclic
Imagine 2012
Imagine 2050
Isegoria, (re)prenons la parole
Javafred
Juliette Robert
La Danse du Temps
La Faim d'un monde
La fin du capitalisme
La grande confusion
La liste à suivre
La politique du chacal
La rage du peuple
Le Barrablog
Le Blog de Guyom
Le Blog à Rythme
Le Mague
Le Monde citoyen
Le XXIIème siècle sera Utopie...
Le grand ménage
Le site de la pauvreté intérieure
Les méditations du sauvage
Lespacearcenciel
Lucie de l'île
Lune de Neptune
Lux
Maison, sucrée maison
Malisan
Marionnettes en prison
Melanchalys
MetaBlog Journal de l'Hypertexte
Michalon
Mimiland
Miss Ecolo and Cie
Mitsu Girlz
Mon Paysage
Moneinonline
Mr Moon
Muad'ib Ginkgo
Muji
Mythologie(s)
Nathalie NGK
Nicolas Marandon
Noolithic
Nous devons etre le changement ...
Nues _ news blog
Objectif planète
Olivox
Ombres et Lumières
On refait le blog
Ostende
Ouvertures
Penser paysage
Pile freemen 2.0
Piquouse de rappel
PoliTIK_show
Pticrom
Quotidien Durable
Regard Sur
Remises en cause
Réseau Citoyens Libres
SDF
Sab et l'autre
Samuel Desgane
Sator
Sebos31
Skazat
Skyblogscope
Slovar les nouvelles
Source de la vie
Thierry Crouzet
This is the end
Toucher Rectal
Toujours aussi pareil ?
Tout allant vert
Tout autour de la terre
Un oeil sur la planète
Une bibliothèque...
Utopie possible
Vampyr sentimental
Vert chez moi
VideoBlog Ecoabita
Vie de Baptiste…
Vitriol
Welcome To The Brave New World
Zara-ecolo
_002
dieu des chats

Rédacteur Agoravox
TV5
Rédacteur Naturavox
Creative Commons License
Wikio - Top des blogs - Politique
  
blogCloud
PageRank Actuel
Technorati

Rechercher