Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juillet 2006 3 19 /07 /juillet /2006 22:38
Fondamentalement contre la publicité, je m'insurge depuis le Tour de France 2005 contre la coupure du direct par des pages de pub. J'avais déjà envoyé par deux fois un mail au CSA, sans réponse. Je réintère donc ma plainte par l'intermédaiare de la rubrique "contact" de leur site web, dont voici une copie

"Bonjour,

Depuis 2005, le direct du Tour de France (et de d'autres courses cyclistes) sur France 2 et France 3 est régulièrement coupé par des pages de publicité.
Or, la charte de France Télévisions (article 36 pour France2), qui reprend le décret de loi 92-280, stipule que "les messages publicitaires sont insérés entre les émissions.

Par dérogation à l'alinéa précédent :

- les émissions qui assurent la retransmission de compétitions sportives comportant des intervalles peuvent être interrompues par des messages publicitaires, à la condition que ceux-ci soient diffusés dans ces intervalles et qu'ils n'en excèdent pas la durée".

Le cyclisme est un sport sans intervalles au sens où il n'y a pas de mi-temps ni de temps morts.
France TV serait donc hors la loi et ne respecterait pas sa charte.

Toutefois, votre brochure intitulée "publicité, parrainage et téléachat" explique tout le contraire en page 39, tout en faisant référence à la charte : "Seules peuvent être interrompues :
- les émissions qui assurent la retransmission de compétitions sportives ne
comportant pas d’intervalles ou de temps morts. Une période d’au moins vingt
minutes doit s’écouler entre deux interruptions successives de l’émission (articles
36 et 38 du cahier des charges de France 2 et France 3)".

Tout en citant la charte de France TV, vous la contredisez.

Je souhaiterais par conséquent avoir des explications, d'une part sur cette contradiction et d'autre part sur la légalité des pratqiues de France TV en matière ce coupure pub.

Je vous remercie par avance de votre réponse.

Sébastien Bosvieux"

La publicité outre le fait qu'elle soit gênante durant une émission télé ou radio, est une aliénation mentale, une incitation à la sur-consommation. Même les gens se disant insensibles à la  pub et ayant du recul sont touchés par les messages publictaires, ne serait-ce qu'inconsciemment.
De plus, le financement du service public de télévision (et de radio) ne doit pas être tributaire de la publicité. Je serais d'ailleurs prêt à payer plus de redevance audiovisuelle pour une télé (et une radio) de qualité, sans publicité et par conséquent qui ne s'inscrirait pas dans une logique concurrencielle avec les chaînes mercantiles privées, comme c'est la cas actuellement pour attirer....  les annonceurs.
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Médias
commenter cet article
19 juillet 2006 3 19 /07 /juillet /2006 21:00
Ce matin je m'engageais à ne plus suivre le Tour de France si l'étape du jour était courue à plus de 38 km/h de moyenne. Je suis soulagé car la moyenne s'élève à 32,5 km/h.

Je suis en effet soulagé car si je m'intéresse au cyclisme, et en ce moment au Tour de France qui en est le sommet, c'est avant pour le sport cycliste, pour le geste, la tactique, le type d'effort, ce sport inviduel qui se pratique en équipe. Le principe d'économiser 30% d'énergie en s'abritant derrière un autre cycliste est le principe sur le quel repose toute la tactique !!!!.
Que la course se fasse à 45 km/h ou à 25 km/h ça ne change pas la passion. Que le vainqueur s'appelle Rasmussen comme aujourd'hui ou Dupont ce n'est pas un problème. J'aime ce sport car j'ai été "vacciné avec un rayon de bicyclette".
Après, il est certain que le dopage cause beaucoup de mal au vélo. Je suis conscient que le jeu est truqué, j'essaye de prendre du recul. Je ne me m'extasie plus devant une performance ou un coureur sans un minimum d'analyse. Mais j'aime le vélo et c'est une passion que j'aurais du mal à abandonner.

Aujourd'hui, on a assisté à une superbe étape. Des échappées au long cours, des rebondissements, des attaques, des défaillances...
Le vainqueur, Rasmussen, m'inspire le doute (même si j'ai de la compassion car il a le même gabarit que moi !) quant à ses performances et notamment celles de 2005. Bon grimpeur mais pas excellent, il  s'était immiscé à la 3ème place du classement général du tour 2005 avant de sombrer dans le contre-la-montre final. Il avait remporté l'étape de Mulhouse en résistant sur le plat à Jens voigt et Christophe Moreau me semble-t-il, pourtant excellents rouleurs. Pour le moins étonnant !!! De même ce coureur est capable d'être lâché du peloton en montagne sur une course et, quelques semaines plus tard, faire un festival dès que la route s'élève. Très étonnant !!! mais sa chevauché du jour reste raisonnable. Le moyenne de l'étape est plus humaine et dans la montée finale il arrive avec 1'50" d'avance sur Sastre cette avance était de plus de 6' au pied.

La défaillance de Landis donne un côté humain à la course. On le croyait bluffeur quand il montait en queue de groupe le col de la Croix de Fer. On lui attribuait un sang froid et une confiance incroyable quand il ne contrait pas l'attaque de Menchov mais revenait lentement avec les T-Mobile dans la dernière montée. Et puis plus rien, scotché. La sorcière aux dents vertes lui a rendu visite, autrement dit la fringale, l'hypoglycémie. Je peux vous assurer que c'est terrible à vivre. Cela constitue mon plus mauvais souvenir de vélo lors de la montée d'Hautacam à l'occasion du Dédi Pyrénéen en 2004. Plus aucune force (une fois descendu du vélo on a du mal à tenir debout), les jambes ne répondent plus et brûlent, la vue se brouille. On n'a beau manger c'est trop tard. L'américain avait du monter un pignon de 25 dents car je trouvais qu'il tournait encore les jambes dans ces moments là.
Du coup,  Pereiro prend le maillot. Je ne sais que penser de lui mais soyons sûr que demain ça va attaquer et être magnifique. Dessel, premier Français, sort un peu de nul part et ce qu'il faut est très (trop) beau. Un peu de sang neuf dans le Tour de France...

Photo : Tour 2004, montée du Plateau de Beille. Rasmussen mène devant Voigt.
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Sport
commenter cet article
19 juillet 2006 3 19 /07 /juillet /2006 10:31

Le Tour de France est dans les Alpes. Hier, c'était la montée de l'Alpe d'Huez. Landis a mis un peu plus de 38'  (38'34") alors qu'il ne semble pas avoir été "à bloc". L'étape de haute-montagne a été parcourue à 38,38 km/h de moyenne. France TV nous rabat les oreilles avec son Tour du "renouveau", presque à nous faire croire que le dopage n'existe plus maintenant que quelques coureurs ont été exclus. Les chiffres précédents me laissent songeur... Je me suis d'ailleurs engagé auprès de mes collègues à ne plus suivre le Tour si la moyenne d'aujourd'hui (Le bourd d'Oisans - la Toussuire) est supérieure à 38 km/h !!!

Les coureurs pédalent sous la canicule. Ces été chauds pourraient être la cause du réchauffement climatique selon les experts (voir cet article de Libé ). Le tout-un-chacun est également conscient que rien n'est dû au hasard mais on continue à prendre sa voiture à tout va et pour lutter contre cette chaleur... on met la clim' qui elle-même produit du CO2 qui va accélérer le réchauffement qui incitera à mettre plus de clim' et ainsi de suite. Aux USA il y a des pics de consommation d'électricité à cause de cette climatisation qui, là-bas, équipe plus que chez nous les logements. Allez comprendre, soit nous sommes tous des kamikazes, soit nous refusons de voir la réalité en face. Pour ceux qui, fatalistes, pensent que ce n'est pas leur consommation personnelle qui va changer les choses et que la responsabilité est entre les mains des élus , voir mon article plus bas.

Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Autre
commenter cet article
10 juillet 2006 1 10 /07 /juillet /2006 22:13
Je me pose souvent la question de savoir si une action individuelle est vraiment utile pour changer le monde, si les gouttes d'eau font les grandes rivières ou si c'est une goutte d'eau dans l'océan.

Les gouttes d'eau font les grandes rivières, cette phrase est d'une logique imparable. Toutefois, si cela peut sembler évident et mathématique, il est nécessaire qu'il y ait de nombreuses gouttes d'eau et qu'elles aillent toutes dans la même direction sinon c'est une goutte dans une océan...

Cette problématique que je me ressasse très souvent en ce moment est née de mon interrogation sur le commerce équitable (CE). Celui-ci se place complètement dans cette démarche car son objectif est de changer le commerce mondial donc changer radicalement notre manière de concevoir l'échange des biens, des services et du travail.

Faire une bonne action charitable en achetant son paquet de café équitable chez Carrefour

Le CE est perçu encore par beaucoup comme de l'humanitaire. Je fais une bonne action en achetant un paquet de café équitable, de la même manière que je vais donner un paquet de pâte à la Banque Alimentaire ou faire une chèque aux Restos du Coeur. On part donc du principe que le monde est comme il est, injuste, créateur de misère et d'inégélités et on agit pour essayer de réparer.

Cette démarche tant à prouver la fatalité de notre destin et notre incapacité à  le changer. Je pense en revanche que le CE doit se développer, autant par son chiffre d'affaire que par son action d'explication, de sensibililation et de dénonciation du commerce traditionnel et faire prendre conscience qu'on ne peut plus acheter en se contentant de regarder le prix et la marque. Cette prise de conscience est bien entendu individuelle et l'acte d'acheter équitable dépend de chacun.

C'est là où, bien souvent, si j'ai un objectif commun avec beaucoup (la grande majorité) , à savoir que le monde soit plus juste et équitable, mon chemin pour y parvenir se sépare de celui de bien d'autres et ça me fait mal quand ils sont de gauche.

L'Etat n'a qu'à changer la loi

Je suis pour ma part persuadé que l'action individuelle est à l'origine de tout changement de société. A l'inverse beaucoup pensent qu'elle est vaine et reposent leurs espoirs sur les élus et les dirigeants. L'Etat providence va agir pour l'intérêt de l'humanité. Il n'y a qu'à suivre le mouvement et voter correctement tous les 5 ans. On en vient à voir des gens fondamentalement choqués par les délocalisations, le réchauffement climatique, la pollution, se dire de gauche voire d'extrême gauche mais continuer à acheter au moins cher sans se soucier de savoir d'où vient leur produit et comment il est fabriqué, de vouloir toujours plus de choses en dépensant moins, de prendre leur voiture à tout va avec plus ou moins de détachement entre leurs idées et leurs actes.

Cette perversité est, j'ai l'impression, plus que courante et surtout très dangereuse. On est dans une société qui est de plus en plus diriger par l'économie et non plus par l'élu. "L'Etat ne peut pas tout" disait, désabusé, Jospin au moment du plan social chez Michelin. Il avait raison même s'il plaçait sa politique dans cette logique de main mise de l'économie sur le monde en se contentant de réparer ses injustices (social libéralisme). Ce constat doit donc nous conduire à se réapproprier le pouvoir et l'on parle ainsi beaucoup de démocratie participative.

La démocratie participative doit l'être sur tous les fronts : prise de décisions mais aussi consommation, comportement, actions individuelles.
Cela me parait logique, je refuse le modèle agricole productiviste alors j'achète bio, via une AMAP, des légumes et fruits de saisons. Ca me coute plus cher ? Mais je suis prêt à payer les choses à leur juste prix, à payer un vrai paysan qui aime la terre, à payer des rendements moins importants car en l'absence de produits chimiques. Je veux mieux quitte à en avoir moins. Cela implique de faire des choix : partir moins en vacances, ne pas avoir de téléphone portable... Et puis dire que c'est plus cher c'est ne voir pas plus loin que le bout de son nez . Quid des subventions de la PAC que l'on paye par nos impôts et qui ciblent les hauts rendements ? Quid des usines d'eau potable high-tech qui l'on construit pour éliminer les pesticides et les nitratres et qui sont payées par l'argent publique ? Quid des effets du réchauffement climatique causé par le CO2 rejetté par les camions qui font faire 5000 kms à notre yahourt aux fraises ?

"Quand on pense qu'il suffirait que les gens ne les achètent plus pour que ça ne se vende pas !" Coluche

A ceux qui pensent que manger bio ou aller bosser en vélo ne sert à rien je rétorque que voter ne sert à rien. Sa petite voix ne pèse pas grand chose... Quand tout le monde vote pour quelqu'un, celui-ci est élu. Quand tout le monde consomme bio, tous les paysans se convertissent au bio.
Pour revenir sur l'exemple du commerce équitable, il ne pèse que 0,1% du commerce mondial mais si tous les gens qui y croient achetaient équitables alors les entreprises s'y mettraient. Bien sur la loi doit changer les règles du commerce pour qu'il soit réellement équitable mais elle ne sera votée que lorsque la pression, entre autre des consommateurs, aura été forte.
En effet, l'action individuelle ne concerne pas que son comportement de consommateur mais aussi son engagement dans une association, dans un mouvement de lobbying, de pression, de dénonciation, de sensibilisation ou d'éducation.

Enfin, on me repproche de ne faire que soulager ma bonne conscience en achetant équitable ou en allant en ville à vélo. Il est certains qu'acheter la première merde à Lidl et y aller en 4x4 me culpabiliserait... Non seulement je n'aurai pas soulagé ma conscience mais en plus mon impact sur l'environnement social, économique et naturel m'aurait éloigné, même d'un micromètre, de celui vers lesquel ma petite conscience me guide.
On vit dans un monde où l'on attend toujours un "retour sur investissement". S'il n'y a aucun retour, que mon acte est purement inutile pour amener un changement et même si j'en suis conscient alors je suis content de l'avoir fait, d'être persuadé d'avoir raison et fier de m'être opposé au système et d'avoir fait le contraire de la masse au nom de mon idée.

C'est ce que j'appelle être citoyen.

Quelques liens : http://www.actionconsommation.org   http://www.ethique-sur-etiquette.org/

Photo : campagne "jouez le jeu" à l'occasion de la Coupe du Monde de Foot (voir le site l'éthique sur l'étiquette ci-dessus).
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Vie en société
commenter cet article
10 juillet 2006 1 10 /07 /juillet /2006 19:01
L'Equipe de France de football a perdu la Coupe du Monde hier et notre Zizou national la tête... Zinédine Zidane, expulsé pour un méchant coup de tête sur un joueur italien, Marco Materazzi, a en effet "pété un plomb". Comme le dit Marie-Georges Buffet dans le Nouvel Obs, je trouve ce geste "inexcusable" et "il n'y a pas à pardonner" mais  "j'aurais envie de savoir exactement ce qu'il s'est passé". On parle de propos racistes de la part de l'Italien... même SOS Racisme demande une enquête à la FIFA.

Sous la pression monstrueuse dans laquelle se trouvent les joueurs et leur encadrement, la tension d'un match que la France domine mais ne parvient pas à gagner, je comprends que les nerfs des joueurs lâchent en cas d'agression verbale ou physique. Je comprends mais je n'approuve pas. Je suis même choqué qu'une telle attitude puisse exister pour des professionnels de cette envergure, j'en viens même à penser par moment (dans le cas de bagarre générale par exemple) que les joueurs ne sont pas dans une situation psychologique saine et normale si vous voyez ce que je veux dire... mais ce n'est qu'une opinion très personnelle !

L'Equipe sermone Zizou

Bref, tout ça pour dire que l'Equipe descend ce joueur. Elle utilise l'argument imparable de ses enfants à qui il devra expliquer son geste et aux millions d'autres qui le prennent pour exemple. Claude Droussent, le formidable rédac' chef dont j'ai eu la chance et l'honneur de lire la prose dans Vélo magazine il y a quelques années, joue les moralisateurs et nous explique dans son édito de ce lundi que donner un coup de boule c'est mal.
Droussent casse donc Zizou mais quelques pages plus loin des publicités basiques, dégoulinantes de mercantilité, encensent le riche Zidane pour son mondial. L'Equipe n'assume pas ses opinions, elle aurait dû refuser les annonceurs mettant en avant Zizou. C'est tout de même moins pire que s'aligner sur le les publicité et adopter un ton consensuel avec les annonceurs, je l'accorde, mais ça reste un procédé petit et complètement démagogique.

Dans le même temps, la FIFA a élu Zidane meilleur joureur du Mondial suite aux votes de journalistes. J'imagine que notre journal national n'a pas voté pour notre joueur national, ça serait immorale !


Et pourquoi pas partager un pot belge avec les coureurs ?

Morale, éthique ? Où est passée celle de l'épique Equipe qui, seul quotidien sportif  France, use et abuse de son pouvoir en faisant la pluie et le beau temps dans le sport, c'est à dire monter en épingle un sportif sans prendre de recul et le descendre plus bas que terre à la moindre de ses fautes ?
 Denis Lois, préparateur mental de footballeurs belges, me confiait que les notes du journal traumatisent les joueurs. Cette notation est subjective, injuste et ne veux rien dire mais a une influence incroyable, fait gamberger les joueurs.
Il est également intéressant d'observer les journalistes
travailler, la carte de presse est un sacré sésame !. Je peux parler du cyclisme où l'Equipe délègue des envoyés spéciaux sur les courses professionnelles. Ceux-ci se prennent pour les copains des coureurs (toujours les mêmes) , à croire parfois qu'ils font partie de l'encadrement de l'équipe. Je me souviens du dernier Tour de l'Avenir où l'envoyée spéciale passait son temps au départ et à l'arrivée quasi exclusivement avec Lars Bak, le vainqueur, celui-ci lui offrant les fleurs gagnées sur le podium... Pourquoi ne pas même imaginer qu'ils partagent un petit pot belge avec les cyclistes !!! Tu parles de journalisme !

Il n'y a pas de sports remplis d'anges et d'autres de démons

On ne pouvait finir un billet sur le foot sans parler du scandale du Calcio, ces matchs truqués dont 13 joueurs italiens présents au Mondial sur les 23 sélectionnées sont impliqués. Côté France, on en retrouve 3 dont le malheureux Trezeguet (pour lequel j'ai tout de même une pensée. Un tir au but c'est assez aléatoire... pour quelques centimètres on accompli un exploit avec une superbe lucarne où l'on commet un drame...).
Ces joueurs là n'ont pas été mis à l'écart de leur équipe nationale de manière "conservatoire" comme l'ont été les cyclistes du Tour. En effet, se doper où acheter un match c'est éthiquement du pareil au même. Le dopage gangrène le cyclisme, la magouille gangrène le foot. Les sportifs professionnels sont des Humains et il n'y pas des sports remplis d'anges et d'autres de démons.

Soyons rassurés tout de même. Les joueurs de la Juve at autres Lazio vont retrouver une équipes de 1° division et avec peut-être même un salaire encore plus élevés si leur titre mondial pèse plus lourd que leur casier judiciaire ce qui ne fait guère de doute...
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Sport
commenter cet article
5 juillet 2006 3 05 /07 /juillet /2006 23:37

Je n'ai pas encore réussi à regarder un match en entier à l'occasion de la Coupe du Monde. Ce soir je suis pourtant allé voir la 1/2 finale sur la place du Capitole à Toulouse, la mairie avait installé un écran géant, mais la faim a été plus forte et j'ai préféré râter la première partie pour aller manger un kébab !!!

Le foot ne me passionne pas plus que ça et j'avoue ne pas être "rentré" dans le match et n'avoir pas ressenti grand chose à son issue, contrairement aux gens autour de moi qui étaient, pour certains, dans un état second au coup de sifflet final !!!

Ce qui m'a impressionné c'est bien le monde que cela draine, l'engoument populaire. A Toulouse le centre était barré et la place du Cap' noire de monde (15 000 personnes estimées). C'est assez ... foot ! Pendant la mi-temps (la mairie a eu l'excellente idée de ne pas passer la pub de TF1...) il y avait une espèce de  "dance music". Les gens s'asseyaient au sol. Ca donnait des airs de festoche estival mais avec un public radicalement différent et moins de convivialité. Cette place remplie pouvait aussi faire penser à une manif' (assez importante) mais je ne suis pas sur que le public présent ce soir se bouge autant pour des causes d'intérêt général. D'ailleurs quand Villepin est passé à la télé, il y a eu bien évidemment les sifflets dans l'assemblée. Non pas qu'elle soit de gauche mais sans doute le fameux "tous pourris"...

Je tiens tout de même à tempérer mes propos à la vue des cars de CRS qui se mettaient en place à la fin du match, du dispositif de secours relativement important. L'ambiance restait tout de même assez malsaine. On sentait que certains voulaient se lâcher, d'autant que l'alcool coulait à flot ...

Le sport est donc un élément clé pour réunir les gens car on ne se mélange plus désormais en ville. Les quartiers sont un peu rangés par classes sociales, chacun se déplace avec sa voiture. En semaine c'est boulot auto dodo et le samedi on va le passer à l'hypermarché en banlieue et finalement on ne se mélange pas avec des gens vraiment différents car les gens différents on s'en méfie, on en a donc peur. Le sport permet se brassage, on vibre tous ensemble pour quelque chose de tellement inutile, le sport, et ça c'est intéressant !!!

Inutile , inutile... soyez certains que nos amis économistes vont voir dans ces victoires de l'Equipe de France un "sursaut de moral pour les Français qui vont consommer plus".

Bon allé, je vais conclure ce billet car demain je me lève tôt. Je sais que ça passe au second plan (et j'en suis jaloux, ce qui explique qu'au fond de moi j'ai souhaité par moment la victoire du Portugal !!!) mais le Tour de France bat son plein et je dois embaucher tôt... pour finr tôt et rentrer voir l'arrivée !!! Je passe un peu pour un malade mais combien le sont 1000 fois plus que moi en ce moment  pour un ballon ?

Ah oui, j'allais oublier, autre chose qui préoccupe beaucoup les Français mais qui du coup est passé au second rang, le baril vient de battre aujourd'hui un nouveau record, 75,40$... Amour, eau fraîche et  foot, pas besoin de pétrole !!!

Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Sport
commenter cet article
2 juillet 2006 7 02 /07 /juillet /2006 22:42
A la manière des catastrophes liées au réchauffement climatique, le Tour de France a subi une tempête peu avant son départ.

Depuis quelques années, plus précisemment l'affaire Festina 98, ce ne sont plus les contrôles antidopages qui inquiètent les cyclistes (les conctrôles urinaires sont peu efficaces) mais bien les enquêtes judiciaires, les descentes de Police, les perquisitions. Les affaires qui secouent le cyclisme ont souvent à leur origine un coureur qui parle ou un contrôle douanier. L'affaire "Puerto" qui sévie en Espagne a révélé un réseau de très grande ampleur dans lequel environ 200 sportifs de haut-niveau seraient impliqués, tous sports confondus.

L'an 0 de la lutte antidopage

La Coupe du Monde de football bat son plein, tout le monde admire aveuglement son équipe ; les médias, comme les spectateurs, ne prennent strictement aucun recul sur les performances des joueurs. Il n'y a même pas de contrôles sanguins. L' affaire "puerto", celle du Calcio qui sévissent actuellement ont été passées sous silence pendant le mondial. Aucun nom n'est sorti. Circulez y'a rien à voir, tout le monde est clean, vive le sport. On est à l'an 0 de la lutte antidopage.
Seulement voilà, les journaux se délectent de ses affaires et s'en sont emparés sur la partie cyclisme (elle est au coeur de l'affaire). Les noms circulaient (portant sous le secret de l'instruction), on naviguait de suspicions en informations invérifiables. Le gouvernement espagnol a, heureusement, décidé de lever ce secret sur une partie du dossier pour donner les noms et clarifier la situation. Les coureurs impliqués ont été mis à l'écart par leur équipe conformément au code éthique signé par chacune d'elle.

Je me réjouis de cet évènement. Si sur un plan purement image de marque du vélo cela peut paraître mauvais à première vue, c'est au contraire encourageant et motivant pour l'avenir du cyclisme. D'une part ce sont les meilleurs coureurs du monde, favoris sur la plus grandes course du monde, qui tombent et cela prouve qu'il n'y a pas de protection particulière, personne n'est à l'abri. D'autre part, l'épée de Damoclès pend au dessus chaque "chaudière", de plus en plus menacante. Je suis persuadé qu'un coureur qui se dope sera repéré un jour ou l'autre, peut-être 10 ans après sa carrière, mais il le sera.

Le Tour n'est pas trop dur

Il n'est pas question de penser que tous les coureurs dopés ont été mis à l'écart, loin de là. Tous n'utilisent pas le même réseau mais il semble que des interconnexions internationales soient en cours d'exploration par les policiers espagnols. Certains, en course, sont très suspects à mes yeux (et aux yeux de beaucoup)...

Il y a là une véritable raison de penser que le cyclisme peut s'assainir, chasser ses brebis les plus galeuses. J'attends de voir les comportements en course, en montagne, les vitesses et moyennes sur les étapes, qui attaque, la fréquence des défaillance...
Contraiement à ce que disent beaucoup de non-cyclistes, le Tour n'est pas trop dur. Le cyclisme est un sport diffcile mais ce qui compte c'est l'ordre, peu importe que le premier soit à 40 ou 35 km/h. C'est un sport ou la vitesse est relative. Le 100m en athlétisme est-il épargné par le dopage alors que 100 m c'est très court et tout plat ?

En attendant la prochaine tempête ?

Je proposerais une solution choc : un moratoire d'un an. Plus aucune compétition mais, une grande réfléxion. On arrête tout, on réfléchit et on repart.
Je pense également que le milieu doit évoluer culturellement. Le dopage est ancré dans le cyclisme. Ainsi, tout coureur impliqué, même indirectement, n'aurait pas le droit de rester dans le milieu, sa carrière terminée. Une petit anecdote pour illustrer que le milieu se croît au dessus des lois. Sur le Tour actuel, on peut voir que les directeurs sportifs (et l'accompagnant journaliste de France TV qui fait du zèle) ne porte pas la ceinture de sécurité en voiture alors qu'il est bien précisé par les forces de l'ordre qu'elle doit l'être (rappels régulier s sur Radio Tour, la radio interne de la course et disponible pour tous les suiveurs). Les risques sont en effet réels vu les vitesses, en descente et en ville en particulier.

J'espère que cet ouragan ne sera pas qu'un coup de vent après lequel tout reprendra comme avant, à l'image des ouragans liés au dérèglement climatique... On déplore des milliers de morts et de dégats mais on ne remet pas en cause notre système qui impacte toujours autant le climat car il y a les "réalités économiques" . Et l'on attend la prochaine catastrophe  qui a toutes les chances d'être encore plus violente. Décidemment le développement durable est un mot qui pourrait s'appliquer à tout un tas de chose !

Photo : Mancebo suivi de Vinokourov dans le Pla d'Adet en 2005... regarderont le Tour à la télé !
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Sport
commenter cet article
27 juin 2006 2 27 /06 /juin /2006 23:40
Debout les franc-tireurs, partisans de l'altercroissance et autres SDF du développement durable ! Face au capitalisme et à la pauvreté, le temps de la résistance est venu. Sur fond de rock and blog, dans une action à la fois systémique et libertaire, soyons réalistes : demandons l'impossible ! Défendons l'idée d'une entropie-décroissance sur le long terme. En citoyens du monde, déplorons l'immigration choisie, refusons la France poubelle où même en plein changement climatique, la météo est marketing. Pour protéger la biodiversité de la nature et permettre un développement durable, pronons le vélo, le papier recyclé, les énergies renouvelables. Assez de démocratie représentative en politique pour les élections présidentielles. L'AUTRE, c'est nous.



Ce texte a pour but de relier de nombreux mots-clés dont chacun caractérise et est un lien vers un blog du réseau Freemen. Ainsi, ce même texte publié sur tous les blogs du réseau permet un référencement amélioré sur le moteur de recherche Google. On appelle cela un Google bombing.

Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Autre
commenter cet article
25 juin 2006 7 25 /06 /juin /2006 22:53
Samedi avait lieu le Summer Festival de Blaye-Les-Mines (81) et j'y ai vu un groupe vraiment très bon, les Hurlements d'Léo. Je ne m'étendrai pas en éloges sur eux, déjà fait !!. Même avec leur chanteur en fauteuil roulant (convalescence), l'ensemble reste toujours aussi dynamique et énergique !!!
En discutant avec des musiciens, j'ai eu l'info q'ils avaient un projet de monter un groupe à l'horizon 2008, Les Bijoux de famille, avec Les Fils de Teuphu et Debout sur le Zinc.
En 2006-2007, ils partiront en tournée (http://aux.urnes.etc.free.fr )avec les Ogres de Barback et Marcel et son Orchestre dans le cadre d'une campagne d'éveil à la conscience politique en vue des présidentielles de mai 2007 et sillonneront la France sous chapiteaux.

Tant qu'à être dans le rock festif-chanson française, L'Air de Rien, groupe toulousain, prépare un nouvel album, Luttopie, et a écrit une chanson qui sent bon le Brassens, Un million d'enfants, dénonçant le projet de loi de prévention de la délinquance que nous concocte notre chère Sarkozy...  téléchargeable ici (je relaye le commentaire de Thomas, chanteur du groupe, dans l'article précédent...).

photo : http://www.lafecht.com
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Culture
commenter cet article
24 juin 2006 6 24 /06 /juin /2006 13:11
Voilà où se situe le débat sur la peine de mort aux USA pour le New York Times repris par Libération dans ce papier sur la peine de mort par injection. En effet aux Etats-Unis plusieurs cas d'exécutions par injection se sont mal déroulées, le condamné ayant mis énormément de temps à mourir... et cela choque les spectateurs sadiques venus assister à la condamnation (souvent les familles de victime qui espèrent satisfaire leur volonté de vengeance et qui d'ailleurs souvent regrettent d'avoir vu à ce "spectacle").

Est-ce une avancée dans le débat sur la peine de mort aux USA, ce pays qui se veut un modèle de démocratie et de justice à travers le monde et qui tente d'imposer à tous les autres sa philosophie de la vie ? Je ne pense pas que le principe même soit remis en cause dans l'esprit de la majorité des Américains.

Pourtant, la peine de mort a tendance à reculer au niveau international. Le principal exécutant reste la Chine dont on ne connait même pas exactement le nombre de tués par l'Etat. Les USA arrivent ensuite avec 1026 exécutions depuis 1977 date du rétablissement de la peine de mort (22 en 2006).

Chaque année des pays abolissent cette peine inhumaine et le dernier en date est Les Philipines (sous la pression de l'Eglise, je tiens à le souligner, moi qui critique souvent les religions). Ce pays asiatique rejoint ainsi les 85 pays abolitionnistes. Il reste donc actuellement 74 pays qui continuent d'appliquer la peine de mort.

Le débat sur la peine de mort reste pourtant d'actualité dans un pays comme la France qui voit de temps en temps resurgir un projet de loi "tendant à rétablir la peine de mort". Le dernier date de 2004 et a été proposé par des députés UMP (voir le projet sur le site de L'Assemblée Nationale), pour les "auteurs d'actes de terrorisme"... mais qu'est-ce que le terrorisme ? à partir de combien de mort ou de blessés y-a-t-il terrorisme ?
Plus récemment, suite au meurtre de deux enfants, Le Pen proposait le rétablissement de la peine de mort et promettait un référendum sur le sujet s'il était élu Président de la République en 2007.

Justement, je me pose souvent la question. S'il y avait référendum, les Français rétabliraient-ils la peine de mort ?. Quand j'entends les gens parler autour de moi j'ai peur. Il n'est pas rare d'entendre "je suis absolument contre la peine de mort, sauf pour les meurtres d'enfants voire de personnes âgées". Il faut espérer que ces idées lancées comme ça rapidement soient plus mûrement réfléchies en cas de référendum. En 1981 quand Badinter convainquait Mitterrand de l'abolition, l'opinion publique n'était, elle, pas forcément convaincue...

Photo : exécution aux USA en 1900. La chaise électrique, l'avenir pour la peine de mort aux USA ? (
www.ldh-toulon.net)

Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Droits de l'homme
commenter cet article

A visiter

Citoyenneté


Association Vélo
La voix des cyclistes de l'agglomération toulousaine

Vélo à St-Go
Pour que Saint-Gaudens soit cyclable !

Collectif citoyen Portes de Gascogne
Contre un nouveau centre commercial proche de Toulouse

Manicore.com (J.M. Jancovici)
Les réponses à (presque) toutes les questions sur l'énergie et le réchauffement climatique

Le Magret diplomatique
L'actualité éclairée par l'histoire

Mon Toulouse
Une autre vision de l'actualité toulousaine

Toulouse décroissance

Il y a une vie après Colomiers
Association de défense de la ligne SNCF Toulouse - Auch

L'air de rien
Groupe Toulousain de musique impitoyable

Amis
Entre noir et blanc, je suis jaune
Danyung, entre Asie Afrique et Europe

Les bons plans de la Vir
Virginie, sa vie, son oeuvre !

Arctic 2007
Nico et Jean, 2 frères qui traversent Canada et Alaska à vélo

Autres
Pataphysique
L'agrégateur des blogs toulousains

Le webzine alternatif sur le cyclisme

Vélo coqué
Roulez couverts !

Avenir Cycliste Rabastinois

Autres liens intéressants


Freemen est un réseau de blogs, dont les auteurs sont convaincus que 1) le changement climatique est un problème majeur, pas uniquement écologique, mais aussi politique et économique 2) s'attaquer sérieusement à ce problème implique une remise à plat de nos modèles économiques et, particulièrement, de la notion de «croissance». Au delà, comme le nom “Freemen“ l’indique, chacun pense, écrit ce qu’il veut sur son blog. L’ensemble de ces contenus doit petit à petit former une nouvelle «chaîne», un nouveau «journal», chacun parlant de politique, mais aussi, d’art, de ciné, de tout.

146 Freemen au 02/12/2007


2 plus n
A l'évidence
A tous les hommes libres
Activart (Intelliblug)
Adam Kesher
Adamantane.orgue
Appel de Raspail
Aquafiesta
Ardente
Argent facile
Avenir climat
Bar Nabé
Blog Citoyen
Blokomondi
C'est quand le bonheur ?
Cap21 Normandie
Carnets de Nuit
Chambre avec vue
ChampG
Chaouinerie
Chroniques Martiennes
Citoyenne du monde... libre
Crise dans les medias
D'Steckelburjer
Dernières nouvelles de l'homme
Des alpes aux rocheuses
Des bulles
Des mondes en lutte
Dialogue citoyen
Duplex
Débords
Déconstruire Babylone
Décryptages
Démocratie sans frontière
Dérapages
Développement durable
Développement durable et communication
Eco-echos
Ecocitoyen
Ecolodujour
Economie en campagne
Effraie@Blog
Emile Bonjour
Entre Rêve et Réalité
Esprit Libre
Europeus
Exdisciplesleblog
Exeworld
FAQ hommes libres
Farid Taha
Fragola
Francesco : l'objectif dans l'oeil
Fred de Mai
Freya Finker
Fsens
Ghosts of Weimar
Gouvernance
Grande Question
Géoclic
Imagine 2012
Imagine 2050
Isegoria, (re)prenons la parole
Javafred
Juliette Robert
La Danse du Temps
La Faim d'un monde
La fin du capitalisme
La grande confusion
La liste à suivre
La politique du chacal
La rage du peuple
Le Barrablog
Le Blog de Guyom
Le Blog à Rythme
Le Mague
Le Monde citoyen
Le XXIIème siècle sera Utopie...
Le grand ménage
Le site de la pauvreté intérieure
Les méditations du sauvage
Lespacearcenciel
Lucie de l'île
Lune de Neptune
Lux
Maison, sucrée maison
Malisan
Marionnettes en prison
Melanchalys
MetaBlog Journal de l'Hypertexte
Michalon
Mimiland
Miss Ecolo and Cie
Mitsu Girlz
Mon Paysage
Moneinonline
Mr Moon
Muad'ib Ginkgo
Muji
Mythologie(s)
Nathalie NGK
Nicolas Marandon
Noolithic
Nous devons etre le changement ...
Nues _ news blog
Objectif planète
Olivox
Ombres et Lumières
On refait le blog
Ostende
Ouvertures
Penser paysage
Pile freemen 2.0
Piquouse de rappel
PoliTIK_show
Pticrom
Quotidien Durable
Regard Sur
Remises en cause
Réseau Citoyens Libres
SDF
Sab et l'autre
Samuel Desgane
Sator
Sebos31
Skazat
Skyblogscope
Slovar les nouvelles
Source de la vie
Thierry Crouzet
This is the end
Toucher Rectal
Toujours aussi pareil ?
Tout allant vert
Tout autour de la terre
Un oeil sur la planète
Une bibliothèque...
Utopie possible
Vampyr sentimental
Vert chez moi
VideoBlog Ecoabita
Vie de Baptiste…
Vitriol
Welcome To The Brave New World
Zara-ecolo
_002
dieu des chats

Rédacteur Agoravox
TV5
Rédacteur Naturavox
Creative Commons License
Wikio - Top des blogs - Politique
  
blogCloud
PageRank Actuel
Technorati

Rechercher