Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 août 2006 2 22 /08 /août /2006 22:08
Après m'être régalé hier soir au cinéma à revoir "The Edukators", je me suis aperçu qu'il y avait un paquet de films sympas ces temps-ci. J'ai relevé pêle-mêle La  science des rêves, Le vent se lève, Vol 93, Changement d'adresse, Selon Charlie, Flandres, Avida et bien évidemment Le Voyage en Arménie. La sortie vélo sera pour mercredi, ce mardi je quitte le travail vers 17h30 et direction centre-ville pour le dernier Guediguian dont je suis fan. Un très très beau film, tout en délicatesse, plein de poésie et de réflexion sur l'engagement, l'identité, la famille, la destinée. Les portraits brossés par le Marseillais sont magnifiques. C'est un film qui marque.

En sortant de la salle, la lumière est encore bien présente. Pourquoi ne pas se promener à Toulouse ? Flâner un kébab à la main (avec une galette au fromage, un régal). Capitole, bords de Garonne, St Cyprien, petites rues entre Cap' et Esquirol. Tout est tranquille, paisible, reposant.
On dit la ville stressante, tout dépand l'approche qu'on en a !!! Pour ma part c'est à pied puis à 2 à l'heure en vélo, sans connaître les feux et les sens uniques et sans me soucier des bagnolles, au son d'une guitare sur les quais de la Daurade, à la vue d'un coucher de soleil sur le Pont Neuf. Je ne connais pas cette petite rue ? aller hop un coup de guidon. Et voyons la vue depuis  la promenade le long de la Garonne rive gauche... 3 coups de pédale j'y suis.

Je repère quelques lieux pour de futures photos (je n'ai pas pris mon appareil, dommage). Je me serais également bien posé près du fleuve pour y picorer le bouquin  de Jacquart que je suis en train de lire. J'en viens aussi à regretter de ne pas être accompagné pour ce petit tour... C'est déjà bien de voir la ville en rose !
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Toulouse
commenter cet article
22 août 2006 2 22 /08 /août /2006 14:04

Contrairement à ce que j'entends fréquemment (source bouche à oreille), l'essence à la pompe augmente moins que le prix du baril de brut pour la simple et bonne raison que la TIPP (taxe intérieure sur les produits pétroliers) est une taxe fixe et non un pourcentage.

Super 0,6396 €/L

Gazole 0,4169 €/L

Sans plomb 0,5892 €/L

Fioul domestique 0,0566 €/L

fioul lourd 0,1850 €/T

GPL  0,0599€/L

Essence avion 0,3236 €/T

Carburéacteur (avions) 0 €/L

On pourra noter que le kérosène pour l'aviation commerciale n'est pas taxé.

Les camions de plus de 7,5 T, les engins agricoles ainsi que les bus peuvent bénéficier du remboursement d'une partie de la TIPP.

En France les taxes représentent 66,9% du prix du sans plomb 95 et 57% du prix du gazole en 2005. En 1995 cette taxation s'élevait respectivement à 80,2% et 72,5%. La TIPP représente un revenu pour l'Etat qui sert aux infrastructures routières et qui est en baisse régulière.

On entend également souvent qu'il est interdit de mettre de l'huile dans son moteur car non assujetti à la TIPP. Les biocarburants sont autorisés et bénéficient d'une TIPP spécifique mais doivent être fabriqués dans des installations agréées par l'Etat (ce qui peut se comprendre...). Le montant de la TIPP s'échelonne entre 0,25?/L à 0,33?/L selon qu'il s'agisse d'ester méthylique eu éthylique (huile), d'alcool et s'ils sont mélangés au gazone ou au supercarburant.

Source : http://www.industrie.gouv.fr

Ces quelques précisons pour clarifier les "on dit". On est donc loin d'une énergie fossile de plus en plus taxée comme certains l'estiment urgente afin de nous préparer à l'avenir !

Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Transport
commenter cet article
11 août 2006 5 11 /08 /août /2006 16:22

La Depêche Midi annonce une manifestation dans laquelle il sera question de réchauffement climatique, des limites de la croissance et des ressources pétrolières. J'ai souri en voyant cet article illustré d'une magnifique publicité pour un salon du 4X4 !!! J'avoue que j'ai recherché un article sur le changement climatique ou la pollution mais il n'y en a pas dans notre formidable PQR, au moins a-t-elle un minimum de cohérance !!!

Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Médias
commenter cet article
9 août 2006 3 09 /08 /août /2006 22:19
Au hasard de mes cyber-lectures, je suis tombé sur un article du Monde écrit par Pierre-Antoine Delhommais et intitulé "L'obscure lubie des objecteurs de croissance". Ce titre ne passe pas inaperçu !

Avant d'évoquer ce papier, je tiens à citer quelques phrases de ce monsieur  qui est un prophète de la croissance "La croissance profite à tous, mais plus aux nations pauvres qu'aux riches" (Le Monde 05/08/06) ; "Au-delà des ajustements de l'offre et de la demande et des incertitudes géopolitiques, les économistes s'accordent pour reconnaître le rôle majeur joué par les fonds spéculatifs dans l'envolée des cours du pétrole" (Le Monde  22/08/06). En somme la croissance est la seule chose qui puisse tirer l'humanité vers le haut, seule la lourdeur étatique et les avantages sociaux peuvent la ralentir.

Dans l'article, Delhommais semble réfuter le fait que la croissance ait besoin d'énergie car il tourne en dérision la logique qui veut que la limitation des ressources naturelles soit une limite à la croissance. C'est pourtant aussi simple que 2 et 2 font 4 !

Il critique également une absence de confiance qu'ont les décroissants en l'homme. Pour lui l'homme est cet être supérieur qui se sortira toujours de toutes les situations, celui qui inventera en moins de 50 ans l'énergie miracle et qui stoppera le réchauffement climatique comme par magie. Les décroissants sont effectivement des humanistes car ils croient que les hommes sont capables de cohabiter harmonieusement entre eux et avec la terre, la croissance constituant une mauvaise voie.

Son argument pro-croissance est la réussite de la Chine, ce pays où il n'y aura plus de très pauvres d'ici 15 ans avec un PIB à +10% par an. Sauf que la Chine est une dictature, un des pays où la richesse est la moins bien répartie, où il n'y a aucune protection sociale, où les inégalités sont criantes et où sont exécuter plus de 80% des condamanés à mort de la planète.

Delhommais fait l'amalgame écologie - décroissance en incluant Nicolas Hulot qui est au contraire plutôt développement  et croissance durable.

Là où la décroissance, qui n'est pas une solution précise en soi, pose le problème du fourvoiement de la croissance, de l'étroitesse des indicateurs tel le PIB (cité à chaque paragraphe), ne fait qu'installer un débat la viabilité d'un système économique, l'auteur refuse de tourner la tête et pense qu'il n'y a pas de débat possible par rapport à nos réalités économiques. Delhommais n'est pas un humaniste, c'est un scientiste qui préfère la fuite en avant.

Sa conclusion, très arrogante et prétentieuse, tend à dire que les décroissants sont des doux rêveurs riches et que lui est en train de sauver l'humanité. Mais la décroissance n'est autre que la prise de conscience que les pays riches sont sur la mauvaise voie et une mise en garde envers les pays pauvres pour un développement plus harmonieux et plus équitable.

Photo : Larzac 2003 "Choix de société"
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Economie
commenter cet article
7 août 2006 1 07 /08 /août /2006 21:57
Cette expression digne du bar PMU du coin est révélatrice d'une question que l'on se pose tous. Quel est l'étendu du dopage dans le sport et le vélo en particulier ? Parmi les meilleurs du Tour 2006, y avait-il des coureurs sains ? Bien entendu il est imposible de répondre à ces questions mais il est possible d'avoir une approche scientifique et comparative des performances en montagne.

C'est ce que fait Frédéric Portoleau. Passionné de vélo, il passe son temps à scruter les vidéos de toutes les ascensions des grandes courses cyclistes afin d'évaluer les puissances développées par les coureurs.
A l'aide de carte IGN au 1/25 000 il calcul les dénivelés et les pentes. Grâce aux vidéos et aux témoignages il évalue la qualité du revêtement, la température, le vent, l'aérodynamisme et bien entendu les temps réalisés. Il en déduit des puissances, non pas réelles, mais étalonnées sur 78kg.

Il est important de comprendre que le poids d'un coureur et de son vélo de son jamais connus (poids exact du cycliste, déhydratation, remplissage des bidons...). En prenant l'hypothèse d'une masse totale (coureur + vélo) de 78kg on s'affranchit du poids réel et on peut comparer les coureurs entre eux. Ainsi quand on dit qu'Indurain développe 450 W étalon, il fera peut-être 500W en réalité et inversement les 450W de Pantani seront en fait 400W.

Frédéric Portoleau a mené ses calculs de manière très consciencieuse, il les a validés avec des coureurs munis d'un pédalier SRM  (qui mesure la puissance par un capteur de contrainte dans la manivelle) et a publié un poster.

Cyclismag a publié ses calculs commentés à l'occasion du Tour. Entre peur et espoir...

Depuis 20 ans, les moyennes du Tour explosent
Rythme d'enfer sur l'étape du Pla de Beret
La traversée des Alpes proche des grands exploits
Le Tour de France le plus "bas" depuis 1990

Photo : même pas fatigués après 490 W dans le Portillon, mieux que Riis à Hautacam en 1996... Ces 2 là n'ont pas participé au Tour 2006 pour ne pas atiser la suspicion...
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Sport
commenter cet article
6 août 2006 7 06 /08 /août /2006 12:57
La surprise n'en n'aura pas été vraiment une : Floyd Landis a été pris à la testostérone au soir de sa victoire à Morzine. La contre-expertise a confirmé la  première annalyse. Il risque maintenant  2 ans de suspension suivis de 2 ans d'interdiction de Pro Tour. Ci dessous un article publié dans Cyclismag qui explore les pistes de son éventuelle défense.

"Problème de tyroïde, taux de testostérone naturellement élevé, alcool bu la veille de l'étape, remise en cause de la méthode de détection... Cyclismag passe au crible les arguments de Landis pour justifier son contrôle positif du Tour de France. Eclairage avec Gérard Dine, expert en matière de lutte antidopage".... la suite ici

Photo : Floyd Landis sur les Champs-Elysées - Delphine Page - www.cyclismag.com

Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Sport
commenter cet article
27 juillet 2006 4 27 /07 /juillet /2006 20:46
On en a l'habitude, le cyclisme est frappé par une affaire de dopage. Une nouvelle. Le vainqueur du Tour est positif à la testostérone.
Tout le monde s'est emballé un peu vite, moi même j'étais heureux de voir un Tour plus "humain". Certains ont même vu le "Tour du renouveau"...

Aujourd'hui les acteurs du cyclisme et plus particulièrement les managers d'équipe se disent choqués, en colère, surpris. Il ne sont pas surpris en réalité. Le dopage dans le vélo n'a plus rien de surprenant. Il nous sortent le couplet hypocrite. "Il faut le radier à vie" dit Luc Leblanc. Le dopage est ancré dans le vélo, ses dirigeants baignaient dedans coureurs. Ce qu'ils pensent vraiment à mon avis c'est plutôt "Landis, le con, il s'est fait prendre, pourvu que ça n'arrive pas à un de mes coureurs".  J'ai préféré la réaction de Christophe Bassons (coureur pro qui refusait le dopage et qui a été éliminé du milieu). Pas surpris, pas choqué. Juste étonné qu'un tel coureur se fasse prendre avec un tel produit... Lui le Tour du renouveau il n'y a jamais cru.

Mon sentiment est un peu similaire. Non seulement Landis n'a aucune conscience, aucune éthique et de respect envers son sport, son corps et ses adversaires et lui même (malgré sa culture ménnonite...) mais en plus il est assez con pour se faire "piquer". Je n'ai pas été sous le choc. Je souhaite que les affaires de dopages continuent et j'aimerai toujours autant le sport cycliste. Pas ses acteurs mais le cyclisme en lui même !!!

Je n'ai pas la solution miracle pour éradiquer le dopage, toutefois, je suis fondamentalement contre la légalisation du dopage car il y a plusieurs degrés de dopage, il y a aussi ceux qui le refusent et à qui on doit le plus grand respect, on ne doit pas les écarter davantage. Il y a des risques pour la santé pas connus à long terme. Et puis il y aura toujours l'escalade, trouver un produits expérimental mieux que l'autre. Rien ne changera en somme.

Dans l'immédiat il faut décréter un moratoire au moins jusqu'à la fin de l'année. On arrête toutes les compétitions professionnelles et on réfléchit, on remet tout à plat...

Pour en revenir à Floyd, il a une autorisation de corticoïdes pour sa hanche semble-t-il. Ce sont des stéroïdes au même tiitre que la testostréone. Soyons certains que l'affaire va devenir une bataille d'experts qui débouchera sur un non-lieu.

Photo : Fabrice de Casal. Tour 2006 les T-Mobile embrayent ddans le col du Portillon (étape du Pla de Beret). Landis est à droite en vert, (blanc), jaune.
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Sport
commenter cet article
27 juillet 2006 4 27 /07 /juillet /2006 00:28
Nous sommes en pleine canicule même si météo France nous en prédit la fin prochaine. Cette vague de chaleur est très rapprochée avec celle de 2003. Dans le même temps, les nappes phréatiques sont basses, les rivières ne débitent plus (la Garonne a atteint son seuil d'alerte). Bref, c'est la canicule.

Certains experts émettent l'hypothèse qu'il peut s'agir de conséquences du réchauffement climatique en cours, lui même résultant de l'augmentation des gaz à effet de serre produits par l'activité humaine. Les puristes me sortiront les statistiques, des histoires de probabilités mais peut-être cette canicule est d'origine humaine, la conséquence de notre mode de vie sur la terre, peut-être pas. Pourquoi ne pas en envisager l'hypothèse, sans calculs et sans certitudes ?

Alors on a chaud, on transpire. Notre première préoccupation est de se protéger. L'alerte est donné pour les vieux, il faut boire... Notre désir du moment ? la clim'. Dans la voiture, à la maison, au travail. A mon travail, tout le monde la pousse à fond et du coup elle tire la langue elle-aussi. Alors on va mettre ce gros souci à l'ordre du jour de la prochaine réunion paritaire direction - représentants du personnel. Je serai surpris que l'on parle gaz à effet de serre, réchauffement climatique, CO2. Nous résolvons les problèmes en les aggravant...

Mon hypothèse, que cette chaleur n'est que le (juste) retour de notre mode de vie, une espèce d'alerte de la Terre, est sans doute venue à la tête de beaucoup, même une fraction de seconde. Bush disait en début d'année "notre mode de vie n'est pas négociable". Tout le monde s'est offusqué de cette réplique égoïste et irresponsable. J'ai quand même l'impression qu'elle est réaliste et que beaucoup la soutiennent.

Qui a laissé sa voiture au garage et n'ai pas allé faire les soldes au supermarché, a déplacé ses vacances prévues à l'autre du monde pour un lieu plus proche, a supporté quelques degrés de plus en etteignant la clim, a acheté des fruits et légumes produits près de chez soi simplement en se disant  "mon mode de vie est la cause de cette chaleur, je dois faire quelque chose"?

Qui a seulement songé à le faire ? La prise de conscience est déjà un premier pas. Ce ne sont pas les médias qui nous la déclencheront, plutôt occupés à compter les morts dans l'attente de températures records et de catastrophes.

Et si notre mode de vie nous conduisait dans un mur ? et  s'il n'était pas viable à long voire moyen terme?  et si la croissance durable ou développement durable n'étaient que des utopies dangereuses? et si notre de vie, négociable ou non, était à terme revu à la baisse inévitablement ?
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Décroissance
commenter cet article
24 juillet 2006 1 24 /07 /juillet /2006 23:22
Il y a blaireau et blaireau, autrement dit il y a Bernard Hinault et Christophe Moreau.

Pour ceux qui ne le connaissent pas, Christophe Moreau est l'un de nos meilleurs cyclistes en France, un de ceux, voire celui qui gagne le plus chaque mois.
Il a commencé sa carrière dans la fameuse équipe Festina. Il faisait d'ailleurs parti de la formation alignée sur le Tour 98 avant son éviction suite à la non moins célèbre affaire. Il avait alors la particularité d'être, indépendemment de l'affaire, sous le coup d'un contrôle anti-dopage positif aux anabolisants (Critérium International) et dans l'attente que son cas soit examiné par la fédération. A l'époque on était sans scrupules . Il avait pour mission d'aider Virenque à gagner le Tour, rien que ça... L'EPO, il a avoué, les anabolisants, il a purgé. Bref, le voilà chez AG2R en 2006.

"Des fois, j'aimerais être une vache"

Pour compléter les présentations, il est utile de préciser que Moreau soigne sont look. Mêches colorées, petite crête à la mode et surtout "les socquettes qui montent super haut" comme il l'explique à Vélo Magazine : "Sur un mollet bronzé, c'est top. J'ai cette manie de tirer sur les socquettes, je les monte jusqu'au démarrage des jumeaux."
Le décor est planté, enfin presque. Le Franc-Contois précise au magazine "Tu as vu la couleur de l'herbe, c'est vert fluo, c'est gras, c'est d'une luxuriance ! Des fois, j'aimerais être une vache quand je vois toute cette herbe" . Là, on y est. Vous le connaissez. Un dernier détail, Christophe a la facheuse habitude de se fâcher et d'en venir régulièrement aux mains !

Sur ce Tour de France 2006, samedi dernier , il est 8° au général, place honorable j'en conviens, et il roule dans le contre-la-montre. France 2, réalise alors "un grand moment de journalisme" comme nous l'indique Holtz, en filmant son directeur sportif, Julien Jurdie, le suivre et l'encourager. A la télé, l'écran est coupé en deux, le reportage d'un côté et, de l'autre,  la femme de Christophe, Emilie, qu'il a rencontré alors qu'elle lui remettait le bouquet sur le podium... mais ça, tout le monde est au courant . Pour les néophytes, les cyclistes draguent les filles du podium pour les ramener à l'hotel (dixit Fignon en début de Tour). Les cyclistes auraient soi disant une libido exacerbée par on ne sait quoi !

Allez, Allez, Allez, Allez, Allez, Allez, Allez, Allez, Allez

Donc Emilie est présente sur le plateau du Vélo-Club. Elle ne fait plus la bise sur le podium mais elle est toujours  à la télé, je me demande d'ailleurs si elle n'a pas un contrat avec france TV.... La jolie Emilie (la femme du cycliste français le mieux payé est forcément jolie) a aussi une grande qualité, tout comme son mari Christophe, elle sait parler. Elle fait des phrases longues, avec des beaux mots même si au final elle n'a pas dit grand chose de passionnant. Moreau est donc lui aussi assez bon à ce jeu. A la manière d'un Virenque il fait des efforts pour construire ses phrases, mettre des synonymes et des beaux adjectifs mais à l'inverse de Richard, le résultat est convenable quoiqu'un peu surfait. Christophe Moreau sera certainement consultant à la télé une fois sa carrière terminée.

Bref, Julien Jurdie, en voiture, suit Moreau qui semble peiner et parle dans un micro (comme celui des chanteurs) pour l'encourager. En résumé il dit "alllez , alllez , alllez , c'est bien Christophe, un,  continue comme ça, un, alllez , alllez , alllez ,un, lâche pas un centimètre, un, allez, allez, allez..." à la manière d'un DJ ou d'un animateur à la fête foraine. Mais Jurdie, l'air préoccupé, sent que Christophe peine. Alors il décide le tout pour le tout, l'arme suprême pour booster Christophe. Il place son micro devant l'enceinte de la voiture et met de la musique. C'est un air connu mais je serais incapable de donner le titre qui doit certainement contenir le mot "move" car il s'agit bien d'une techno-dance des années 90. La voiture transformée en discothèque avec du "gros son". Christophe doit en avoir les frissons (voir son CV ici) à en tirer la langue (c'est un signe distinctif, chez AG2R on a (avait) la tête penchée de Mancebo et la langue de Moreau). Jurdie ne bronche pas, on sent l'émotion. Emilie, sur la partie gauche de l'écran, esquisse un sourire mais rapidement le sérieux reprend le dessus car le pire arrive.... Julien insiste au micro "Christophe virage à gauche, virage à gauche, gauche serré, allez, allez, allez..." .
L'image suivant est terrible. Christophe se relève des bottes de foin, il a chuté. Il se tourne alors vers Jurdie et fait signe virage à gauche avec son bras. Il a bel et bien râté le virage. Tout droit.

Moreau, la finesse du lévrier

On croit le psychodrame terminé quand le malheureux vient se ravitailler à la hauteur de la vitre de son directeur "tu m'avais pas dit que ça tournait, tu m'a pas prévenu". Nous, on est témoin que si. Et là notre cerveau pense au pire. Et si le micro ne marchait pas ? Et si tous ces encouragements n'étaient pas arrivés jusqu'à lui, si tout ce travail de Directeur Sportif consciencieux n'avait servi à rien, si Christophe n'avait pas bénéficié des 2 km/h supplémentaires provoqués par le rythme dance-music ? On ressent aussitôt toute la détresse, la fragilité du coureur, sa vulnérabilité un peu à la manière des lévriers. En effet un lévrier qu'on entraîne en ligne droite sera incapable de tourner sur le cynodrome le jour de la compétition et ira tout droit comme Moreau est allé tout droit dans les bottes de foin.

Ces grands moment de télévision sont pathétiques mais nous, qu'est-ce qu'on se marre !!!

Photo : Christophe Moreau tire la langue lors de la montée contre-le-montre de l'Alpe d'Huez (Tour 2004).
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Sport
commenter cet article
21 juillet 2006 5 21 /07 /juillet /2006 00:28
Ce midi je discutais avec une collègue à qui je demandais pourquoi elle s'était prise d'intérêt pour la Coupe du Monde alors qu'elle n'aime pas le foot et pourquoi pas le Tour de France. Elle m'a répondu, "les courses de vélo c'est toujours pareil" !!! Sans doute ne suit-elle pas ce Tour et n'avait pas imaginé (comme tout le monde) ce qui allait se passer...

Landis a tenté le tout pour le tout. 10' dans les dents la veille, il est parti très tôt avec l'orgueil d'un grand champion. Derrière personne ne peut suivre le rythme. Il est revenu sur l'échappée matinale, les a tous plantés (plus ou moins vite) et dans la dernière ascension il n'a même pas perdu de temps sur les leaders pour terminer à 37 km/h de moyenne (ça fait un peu beaucoup tout seul quand même...). Impressionnant et respect. Il faut avoir un mental d'acier et une volonté d'enfer pour se bouger de la sorte. Tout le monde (y compris lui ?) était certain qu'il avait perdu le Tour au sommet de la Toussuire, mort et enterré. Hier 11° à 8'08", ce soir 3° à 30". Lui, le rouleur est même remonté au rang de favori pour la victoire final ! Un tel scénario est hallucinant. Combien auraient eu le culot d'agir de la sorte ? On le critiquait pour sa façon de courir à l'économie dans l'Alpe, attentisme...

Ce qui m'a plu dans cette étape c'est qu'on avait réellement l'impression que les coureurs montaient un col. Pour les meilleurs on se demande souvent s'ils ne sont pas sur du plat. Là, les gars piochaient, avaient des coups de moins bien puis revenaient. C'est ça le vrai vélo. Il me semble que chaque leader n'a pas su garder le même niveau élevé chaque jour avec des étapes un peu moins bonnes . Klöden et Leipheimer étaient parmi les plus forts dans l'Alpe, ils sont à la peine aujourd'hui (Levy explose). Pereiro s'est planté dans les Pyrénées, Menchov, lui, n'a pas retrouvé son niveau des Pyrénées. Landis, on passe (voir ci-dessus !!!) et Sastre était un peu moins bien dans l'Alpe et dans les Pyrénées. Ne nous réjouissons pas trop vite quand même. On m'aurait demandé mon avis avant le Tour, je ne leur aurais pas donné grande confiance sur le plan éthique....

La montagne s'est finie, place au contre-la-montre va être chaud, à moins que demain Leipheimer, jaloux de son compatriote, prenne 22' !!!
Mon pronostic à Paris 1-Landis 2-Pereiro 3-Sastre, tous les 3 se tenant en 20" !!

Pour ceux que l'aspect sportif intéresse moins, Jean-Louis Aragon, journaliste au Monde, tient à jour un blog pour le moins iconoclaste !

Photo : Mickael Rogers lors du CLM de l'Alpe d'Huez en 2004, maintenant chez T-Mobile il a connu son jour sans aujourd'hui...
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Sport
commenter cet article

A visiter

Citoyenneté


Association Vélo
La voix des cyclistes de l'agglomération toulousaine

Vélo à St-Go
Pour que Saint-Gaudens soit cyclable !

Collectif citoyen Portes de Gascogne
Contre un nouveau centre commercial proche de Toulouse

Manicore.com (J.M. Jancovici)
Les réponses à (presque) toutes les questions sur l'énergie et le réchauffement climatique

Le Magret diplomatique
L'actualité éclairée par l'histoire

Mon Toulouse
Une autre vision de l'actualité toulousaine

Toulouse décroissance

Il y a une vie après Colomiers
Association de défense de la ligne SNCF Toulouse - Auch

L'air de rien
Groupe Toulousain de musique impitoyable

Amis
Entre noir et blanc, je suis jaune
Danyung, entre Asie Afrique et Europe

Les bons plans de la Vir
Virginie, sa vie, son oeuvre !

Arctic 2007
Nico et Jean, 2 frères qui traversent Canada et Alaska à vélo

Autres
Pataphysique
L'agrégateur des blogs toulousains

Le webzine alternatif sur le cyclisme

Vélo coqué
Roulez couverts !

Avenir Cycliste Rabastinois

Autres liens intéressants


Freemen est un réseau de blogs, dont les auteurs sont convaincus que 1) le changement climatique est un problème majeur, pas uniquement écologique, mais aussi politique et économique 2) s'attaquer sérieusement à ce problème implique une remise à plat de nos modèles économiques et, particulièrement, de la notion de «croissance». Au delà, comme le nom “Freemen“ l’indique, chacun pense, écrit ce qu’il veut sur son blog. L’ensemble de ces contenus doit petit à petit former une nouvelle «chaîne», un nouveau «journal», chacun parlant de politique, mais aussi, d’art, de ciné, de tout.

146 Freemen au 02/12/2007


2 plus n
A l'évidence
A tous les hommes libres
Activart (Intelliblug)
Adam Kesher
Adamantane.orgue
Appel de Raspail
Aquafiesta
Ardente
Argent facile
Avenir climat
Bar Nabé
Blog Citoyen
Blokomondi
C'est quand le bonheur ?
Cap21 Normandie
Carnets de Nuit
Chambre avec vue
ChampG
Chaouinerie
Chroniques Martiennes
Citoyenne du monde... libre
Crise dans les medias
D'Steckelburjer
Dernières nouvelles de l'homme
Des alpes aux rocheuses
Des bulles
Des mondes en lutte
Dialogue citoyen
Duplex
Débords
Déconstruire Babylone
Décryptages
Démocratie sans frontière
Dérapages
Développement durable
Développement durable et communication
Eco-echos
Ecocitoyen
Ecolodujour
Economie en campagne
Effraie@Blog
Emile Bonjour
Entre Rêve et Réalité
Esprit Libre
Europeus
Exdisciplesleblog
Exeworld
FAQ hommes libres
Farid Taha
Fragola
Francesco : l'objectif dans l'oeil
Fred de Mai
Freya Finker
Fsens
Ghosts of Weimar
Gouvernance
Grande Question
Géoclic
Imagine 2012
Imagine 2050
Isegoria, (re)prenons la parole
Javafred
Juliette Robert
La Danse du Temps
La Faim d'un monde
La fin du capitalisme
La grande confusion
La liste à suivre
La politique du chacal
La rage du peuple
Le Barrablog
Le Blog de Guyom
Le Blog à Rythme
Le Mague
Le Monde citoyen
Le XXIIème siècle sera Utopie...
Le grand ménage
Le site de la pauvreté intérieure
Les méditations du sauvage
Lespacearcenciel
Lucie de l'île
Lune de Neptune
Lux
Maison, sucrée maison
Malisan
Marionnettes en prison
Melanchalys
MetaBlog Journal de l'Hypertexte
Michalon
Mimiland
Miss Ecolo and Cie
Mitsu Girlz
Mon Paysage
Moneinonline
Mr Moon
Muad'ib Ginkgo
Muji
Mythologie(s)
Nathalie NGK
Nicolas Marandon
Noolithic
Nous devons etre le changement ...
Nues _ news blog
Objectif planète
Olivox
Ombres et Lumières
On refait le blog
Ostende
Ouvertures
Penser paysage
Pile freemen 2.0
Piquouse de rappel
PoliTIK_show
Pticrom
Quotidien Durable
Regard Sur
Remises en cause
Réseau Citoyens Libres
SDF
Sab et l'autre
Samuel Desgane
Sator
Sebos31
Skazat
Skyblogscope
Slovar les nouvelles
Source de la vie
Thierry Crouzet
This is the end
Toucher Rectal
Toujours aussi pareil ?
Tout allant vert
Tout autour de la terre
Un oeil sur la planète
Une bibliothèque...
Utopie possible
Vampyr sentimental
Vert chez moi
VideoBlog Ecoabita
Vie de Baptiste…
Vitriol
Welcome To The Brave New World
Zara-ecolo
_002
dieu des chats

Rédacteur Agoravox
TV5
Rédacteur Naturavox
Creative Commons License
Wikio - Top des blogs - Politique
  
blogCloud
PageRank Actuel
Technorati

Rechercher