Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 janvier 2007 1 01 /01 /janvier /2007 23:25
Il y a quelques jours je rédigeais un billet sur le cinéma toulousain l'ABC qui cherche toujours des subventions pour survivre. J'y dénonçais la concurrence des multiplexes qui tirent le cinéma par le bas en privilégiant le profit sur la culture.

Il y a quelques jours la Dépêche du Midi nous apprenait l'ouverture prochaine (sous réserve d'accord du CDEC) d'un nouveau multiplexe à Roques-sur-Garonne (vous savez le centre commercial avec Ikéa, Leclerc et prochainement 5544 m2 supplémentaires pour les automobiles Peugeot, chouette !!! ) en plus de celui prévu à plus long terme à Muret dans la future zone commerciale ( une de plus...) des "Portes des Pyrénées".

Le Détresse du Midi nous dresse un portrait très idyllique de ces multiplexes, une espèce de promotion pour ces supermarchés du 7ème art, à l'image du papier sur le multiplexe "Gaumont Labège 10 ans de rêve". On y apprend ainsi qu'un des plus gros succès a été Men in Black avec "un parking saturé, des salles prises d'assaut, des gens venus de 50 kilomètres à la ronde". On pouvait pourtant lire quelques lignes plus haut que "les films français en ont été les premiers bénéficiaires" de l'arrivée de ces multiplexes d'après Thierry Rocourt, directeur du cinéma à cette époque qui avouait être gagné par "l'ivresse du lancement et de la réussite". Evidemment on cause chiffres et argent dans l'article, le Gaumont aux 1300000 entrées en 2006 a vendu en 12 ans d'existence 1700000 pots de pop-corn et 460 000 sodas. Des signes qui ne trompent pas, le cinéma se porte bien et la culture est au centre de tout cela ! Pour conclure, le journaliste nous propose  carrément une publicité pour les prochaines avant-premières dont Rocky Balboa pour "10€ + les pop-corn" où "des boxeurs s'afficheront sur un ring, une tenue de « Rocky » sera à gagner". On a hâte d'y être !!!

Malheureusement pas un mot sur l'ABC, il faut remonter au 20/12 pour lire 5 lignes optimistes sur le sujet.

La Dépèche du Midi, journal populaire(iste) pour une culture populaire, cette culture de masse qui va tout écraser.
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Médias
commenter cet article
1 janvier 2007 1 01 /01 /janvier /2007 21:02
2006 est mort, vive 2007 !!
Je souhaite donc à tout le monde une bonne année 2007 puisqu'il paraît que c'est la tradition. Je suis finalement très conformiste et suiveur !!
Mes voeux seront simples, paix, bonheur, amour... et rock and roll !! Je sais que je suis un utopiste mais ceux qui actuellement me parlent de réalisme et semblent plutôt fatalistes font ce genre de voeux de très haut niveau... Alors chiche ?

Je souhaite une réelle prise de conscience générale de l'urgence environnementale entraînant une réappropriation de leur vie par les citoyens. J'ai peur que les élections ne débouchent sur rien de tangible mais j'ai le sentiment que tout-un-chacun peut ne pas se résigner au fatalisme d'un vie tracée par le libéralisme et à être esclave de la consommation et de la course à la réussite et à la croissance. Je souhaite une espèce de révolution des consciences, que chacun réalise qu'il est maître de destin et par là-même de celui d'une partie de l'humanité. Je suis en tous cas très déterminé à ne pas laisser passer les occasions de changer le monde, si petit soit le changement.

Concrètement je vais essayer de prendre quelques résolutions puisque c'est aussi la coutume. Je vais tout d'abord revenir sur celles de 2006 que je complèterai.

- Ne plus fréquenter les hypermarchés et privilégier les circuits locaux pour les achats.
Objectif atteint ! Aujourd'hui je me contente du panier bio hebdomadaire des Jardins de Cocagne, je vais à la Biocoop et je complète en dépannage à l'épicerie à côté de chez moi et plus rarement au supermarché de ville. Les centres commerciaux ne me voient donc plus du tout ! ! Pour ce qui est des circuits courts et locaux, c'est un souci primordial, même si je préfère parfois acheter non bio mais produit plus localement.
En 2007, je continue bien évidemment.

-
Faire moins de kilomètres en voiture qu'en vélo (vélo "sportif" et vélo "déplacement").
Largement atteint comme l'indique l'indication à gauche dans "présentation " :
(au 31/12/2007) j'ai parcouru 7924 km en vélo sportif et 2237 km utilitaires soit un total de 10161km contre 4587 km en voiture (km-passager). Ma voiture affiche 169178 km, elle a donc parcouru 5228 km.
Je pense être au maximum de l'utilisation du vélo en ville. Les efforts à réaliser sont au niveau du boulot. Désormais je comptabiliserai ceux-ci dans le cadre à gauche (il y aura 2 nombres entre parenthèse, le second étant le travail). Je n'ai pas d'idée du kilométrage réalisé par an mais je table sur 15 000 (je me déplace dans le 33, le 64, 65 et 82, souvent hors agglomération). Objectif prendre les transports en commun à chaque fois que possible, regrouper les déplacements et éviter les réunions inutiles.


-
M'engager dans une association
Objectif non atteint. J'ai pris des contacts mais je n'arrive à faire mon choix. Je penche toujours pour Artisans du Monde. J'attends vos conseils, votre avis sur un engagement en faveur du commerce équitable, des idées et des noms d'assoc. ...

-
Ne pas me coucher après minuit
Complètement non atteint mais c'est débile, il n'y a aucun intérêt général dans une telle résolution.

Nouvelles résolutions 2007 :

- Faire moins de 5000 kilomètres en avion par an
En 2006 j'ai fait 3500 km pour aller en Autriche ce qui représente 0.5 fois ce que la terre peut supporter par personne en matière de rejets CO2. Ces 5000 km peuvent être conservés pour faire un grand voyage dans quelques années.

- Réduire ma consommation de viande
Manger moins de viande est meilleur, à la fois pour l'environnement et pour la santé. Je me limiterai donc à une viande par jour (je l'applique déjà). Cette consommation devra contenir moins de viande bovine, la plus polluante à produire.

- Réduire mes dépenses énergétiques domestiques.
Mon appartement n'est pas très bien isolé. Mes consommations s'élevaient à 1656 kWh d'électricité entre avril 2004 et avril 2005, 1479 kWh entre avril 2005 et avril 2006. Pour le gaz respectivement 11715 et 7664 kWh. Ces réductions de 10 et 35% sont dues à l'équipement en double vitrage, à la mise en place d'un thermostat mais aussi au fait que nous étions 2 une partie de l'hiver 2004-2005. Je me fixe en 2007comme objectif 1400 kWh en électricité et 6500 kWh en gaz en sachant que les efforts les plus importants ont déjà été fournis. Les grosses économies potentielles restant l'isolation, en particulier du toit terrasse mais elle ne peut se faire que par l'extérieur donc il s'agit de travaux de la copropriété. Il faudra être convaincant...
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans La vie de Sebos
commenter cet article
27 décembre 2006 3 27 /12 /décembre /2006 23:31
       Ce n'est pas que je sois un nostalgique de Jospin mais cette vidéo, trouvée sur le site de John Paul Lepers, me rappelle trop de mauvais souvenirs et me donne la chaire de poule. Je n'étais pas devant la télé à ce moment-là mais la nouvelle, entendue à la radio, m'avait tout autant choqué.

Pour éviter de revivre pareille catastrophe, aller voter peut aider.
J'en viens à mon message, maintes fois répété :  il ne reste que deux jours
pour s'inscrire sur les listes électorales en France. Si vous avez 18 ans avant le 27 février 2008, si vous avez déménagé en 2006, si vous avez acquis la nationalité française cette année,  inscrivez-vous dans votre mairie.


En Belgique le vote est obligatoire, j'aurais aimé savoir ce qu'en pensaient les Belges en visite sur ce blog et s'ils estiment qu'une telle obligation aurait pu permettre d'éviter le scénario 2002 français ?
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Politique
commenter cet article
27 décembre 2006 3 27 /12 /décembre /2006 17:59
L'abolition de la peine de mort est un combat primordial pour les défenseurs des droits de l'homme. Pourtant le débat du principe de la peine de mort est rarement à la une des journaux. L'opinion publique évolue d'ailleurs lentement sur le sujet. Ainsi en 1981, quand Robert Badinter  a déposé un projet de loi visant à mettre fin à la peine de mort en France (la première abolition dans un état républicain remonte à 1786, la Toscane), le peuple y était plutôt hostile (62% favorables à la peine capitale, 33% opposés). Il faudra attendre 1999 pour que la tendance s'inverse avec 46% pour et 48% contre. Le dernier sondage tns-Sofres indique qu'en 2001, 44% des Français sont pour et 49%, on n'est pas encore à la moitié de la population ! Certains députés UMP (proches de Sarkozy) ont d'ailleurs déposé un projet de loi visant au rétablissement de la peine de mort en France en 2004 !!! Lire cet article. A ce sujet Jacques Chirac veut profiter de la prochaine réunion du Congrés en février prochain afin de modifier la Constitution et y introduire l'impossibilité du rétablissement de la peine de mort.

Chaque semaine apporte son lot de bonnes et de moins bonnes nouvelles. Un pas en avant dans un pays, un pas en arrière dans un autre.
La condamnation à mort de Saddam Hussein ne semble pas avoir choquée outre mesure. Pour ma part j'estime que rien ne peut justifier la mort d'un être humain, qu'il s'appelle Hussein, Ranucci ou Djandoubi (dernier exécuté en France en 1977).

Dernièrement, parmi les mauvaises nouvelles, la confirmation de la condamnation à mort de 5 infirmières bulgares et un médecin palestinien en Lybie, accusés de transmission volontaire du VIH, est celle qui a fait couler le plus d'encre. La mobilisation de politiques, de sommité du monde médical et d'artistes n'y ont pas fait. Une pétition est en ligne ici.
Plus récemment, le 25 Décembre, le Japon a exécuté 4 personnes dont deux de 75 et 77 ans. Ces assassinats d'Etat avait été stopé depuis fin 2005 et l'arrivée d'un ministre de la justice farouche opposant à la peine de mort. Son remplacant est plus proche des 80% de la population qui approuvent la mort donnée officiellement.
A Bahrein, les exécutions reprennent après 10 ans d'interruption.
Au Pérou, le nouveau président, Alan Garcia (social démocrate) se dit favorable à la peine capitale et désire accélérer une réforme prévoyant son application pour les terroristes.

Côté bonnes nouvelles, la Russie prolonge son moratoire de 3 ans (débuté en 1996), l'Argentine a franchi un pas de plus vers l'abolition en adoptant le Protocole de la convention américaine des Droits de l'Homme.

Aux USA, s'ouvre un débat sur l'injection léthale. Après les attroces souffrances de deux condamnés à mort américains, la Floride, dont le frère de GW Bush, Jeb Bush, est gouverneur, et la Californie on déclaré non conforme à la constitution cette technique d'executioin car constituant un "traitement cruel, inhumain et dégradant". Toutefois, si le débat tourne autour de la façon de tuer, il ne concerne pas (encore) le principe de l'exécution d'Etat.

Une nouvelle également importante, en Chine, qui représenterait 90% des exécutions planétaires,  l'application de la sentance fatale sera soumise à l'approbation de la Cour Suprême du pays. Cette grande avancée depuis 20 ans marquera certainement un ralentissement des exécutions dans la mesure où les Cours Locales avait tout pouvoir jusqu'à présent.

On le voit ,les positions des pays évoluent tout doucement. Si j'ai bien un voeu pour 2007, c'est que la peine de mort recule sensiblement et que les Droits de l'Homme constituent les valeurs communes de tous les êtres humains, sans exception, il n'y a pas que le marché économique qui doit être mondialisé, même si celui-ci se satisfait pleinement de la dictature et du non respect des êtres humains.

Photo : Ensemble Contre la Peine de Mort - le "peloton d'exécution" en Floride
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Droits de l'homme
commenter cet article
27 décembre 2006 3 27 /12 /décembre /2006 17:25
La ministre de la Défense a donné une conférence de presse vendredi pour annoncer la grande nouvelle. Le parc des sous-marins nucléaires d'attaque (SNA) va être renouvelé entre 2016 et 2027. Rassurons-nous, Mme Alliot-Marie agit en notre nom comme elle a pu l'expliquer "les lois de programmation militaire, établies pour cinq ans, traduisent une volonté politique, qui s'appuie
sur l'opinion publique et doit par conséquent être transparente, afin que les Français se l'approprient."

Pour ma part je ne me suis pas encore approprié cette dépense de 8 milliards d'euros pendant que des milliers de SDF meurent de froid (je sais c'est facile et réducteur ces réflexions...) et que les tensions géopolitiques internationnales n'ont peut-être pas besoin d'être atisées.  A titre de comparaison, le budget total de la défense est  de 37 milliards d'euros (2° budget des ministères) quand celui de l'environnement se monte à 0.6 milliards d'euros.

Toutefois, soyons réellement rassurés, le SNA ne dispose pas de missiles à ogives nucléaires, c'est un gentil sous-marins, pacifique, qui plus est "vert" pour reprendre le terme du dossier de presse. Il sera en effet doté d'un "passeport vert" permettant une tracabilité des matériaux le composant.

Une autre fonction de ces équipements militaires est la santé économique de la France. La DCN, Areva, le CEA, le fleuron de notre industrie militaire se trouve pérénisé, voilà une bonne nouvelle, de quoi faire vivre des milliers de personnes, 6 régions, 100 PME.

Ecologiste, pacifiste, économiquement indispensable, le Barracuda est aussi féministe ! Pour la première fois il pourra accueillir des femmes, ne reste plus qu'à féminiser les équipages... Merci l'armée !

Photo : ministère de la défense, image de syn,thèse du Barracuda
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Droits de l'homme
commenter cet article
24 décembre 2006 7 24 /12 /décembre /2006 16:39
60 Millions de consommateurs publiait dans son numéro de novembre une étude sur les lessives avec un classement efficacité/impact environnemental. J'avais été un peu frustré des conclusions, assez vagues sur la partie environnementale, même si les résultats n'étaient pas très bons. Quel lessive choisir ? je restais sur ma faim.
J'ai donc réalisé mes propres classements après avoir vu l'étude détaillée. Afin de ne pas trahir les chiffres pour chaque lessive, je me contenterai de notes arbitraires ainsi que de la valeur moyenne pour chaque paramètre analysé.

Quels sont les tests réalisés ?

Ecotoxicité : ces test permettent de juger de l'impact de toxicité des lessives sur les êtres vivants.

- Inhibition de la mobilité de Daphnia Magna : concentration en pourcentage du bain de lavage (eau rejetée par la machine à laver selon les doses de lessives conseillées par le fabricant) immobilisant 50% des daphnies en 48h. Dans des tubes à essai à 20°C on introduit 10 ml de la solution à la concentration voulue et 5 daphnies. Bien entendu de nombreux essais sont réalisés. Les résultats correspondent aux CE 50 (immobilité de la moitié des individus). La moyenne de toutes les lessives étudiées est de 0.254 % du bain de lavage.

- Inhibition de la croissance de Pseudokirchneriella Subcata : concentration en pourcentage du bain de lavage inhibant 50% du taux de croissance de ces algues en 72h. La solution à étudier est placée sous une forte lumière pendant 72h en présence 104 cellules/mL.  Le taux de multiplication des cellules est mesuré régulièrement par rapport à échantillon témoin.  La moyenne est de 0.603 %.

- Inhibition de la reproduction  de Ceriodaphnia Dubia : concentration en pourcentage du bain de lavage inhibant de 50% la reproduction  de ce micro-crustacé en 8 jours. Une mère cériodaphnie est introduite dans un tube à essai à 25°C, sous alternace lumière et obscurité. La solution est renouvelée chaque jour. Le nombre de jeunes apparus est comparé à un lot témoin.  La moyenne est de 0.120 %.

Biodégrédabilité deux paramètres sont nécessaires pour connaître la capacité de la station d'épuration et du milieu naturel à dégrader la lessive. La DCO (demande chimique en oxygène) qui réprésente la quantité d'oxygène nécessaire  pour oxyder chimiquement la totalité des matières carbonnées. Une partie de la DCO est constituée de la DBO5 (demande biologique en oxygène pendant 5 jours), c'est à dire la quantité d'oxygène nécessaire à l'écosytème naturel d'un milieu aquatique pour oxyder la pollution carbonée biodégradable en 5 jours. ces deux paramètre sont essentiel en assainissement et pour mesurer la qualité d'une eau de rivière. Le rapport DBO5/DCO indique la biodégradabilité de l'eau. Si ce rapport est supérieur à 0.5 (rapport d'une eau usée domestique), la pollution est largement biodégradable, s'il est inférieur elle ne l'est pas. La moyenne constatée sur les lessives est de 5800mg/L de DCO et  0.28 en DBO5/DCO

Phosphore total (PT) : le phosphore agit comme un aliment pour les algues des rivières en les dopant (rivière de couleur verte l'été). Leur croissance entraîne donc un développement accéléré de tout l'écosystème qui finalement conduit à l'asphyxie du milieu et à sa mort. C'est l'eutrophisation.
Le phosphate (partie du phosphore total), longtemps présent dans les lessives en poudre, a maintetant disparu. phosphore total s'exprime en mg/L. Sur les lessives étudiées, l'une d'elle est extrêment élevée. La moyenne qui est de 13.84 mg/L ne l'a donc pas prise en compte.

Exploitation des résultats :

Comme je l'ai dit je ne publie pas les chiffres mais attribue des notes. Le classement est donc purement arbitraire.
J'ai procédé par paramètre : la meilleure lessive se voyant attribuer 20/20 (10/10 pour la DCO) et la moins bonne 0/20 (0/10 pour la DCO).
Le calcul du PT a été un peu différent dans la mesure où la lessive très élevée a eu 0 mais n'a pas servi de base pour la note la moins bonne. La base a été ramenée à un niveau légèrement supérieur à la seconde moins bonne lessive.
Chaque paramètre d'écotoxicité, le rapport DBO5/DCO, le PT ont un coefficient de 1 et la DCO de 0.5. Le résultat final est une note sur 20.
Les noix de lavage n'ont pas été prises en compte, d'une part car leur efficacité est très mauvaise et d'autre part car leur impact sur l'environnement est bien inférieur aux autres lessives, ce qui aurait écrasé les notes.

Tableau des notes : (par ordre de note finale)

liquide poudre tablette
Lessive Mobilité
 /20
Croissance
 /20
Reproduction
 /20
DCO
/10
DBO5/DCO
 /20
PT
/20
Note finale
 /20
Dash 2 en 1
20
13.74
9.4
4.57
7.69
16.49
13.07
L'Arbre Vert
2.83
18.36
6.15* 9.52
14.87 19.98
13.04
Apta Advance (Intermarché)
17.59
12.61
6.47
4.21
11.28
17.02
12.58
Gama
1.01
20
3.44
7.62
8.72
20
11.05
Super Croix
10.53
13.14
12.28 8.48
0.51
12.19
10.39
Ariel fraîcheur alpine
7.63
10.51 7.91
0
17.44
13.52
10.37
Bril - Dia
5.4
7.57
7.54
3.18
17.44
14.65
10.14
Dash 2 en 1
5.99
19.13 4.29
7.35
2.05
16.47
10.05
Bonux
4.02
17.04
7.75
7.31
2.56
15.91
9.93
Gama 6.69
14.26
5.46
8.11
2.56
16.15
9.68
Super Croix
2.31
9.98
1.36
8.59
12.31
18.64
9.67
Maison Verte
2.18
10.03
3.91
6.67
13.85
16.18
9.60
X Tra
0.91
6.16
4.34
8.38
12.82
18.57
9.31
Ecover
1.19
0
4.66
4.93
20
20
9.23
Carrefour
5.24
4.6
5.89
2.57
16.41
15.62
9.15
Dash 2 en 1
9.83
4.66
7.16
5.05
11.28
11.83
9.06
Super Croix
13.23
4.02
20
0.74
0
11.55
9.01
Persil (au savon de Marseille) amande douce
1.22
2.65
6.1
9.54
14.87
14.70
8.92
Omo lilas blanc
1.92
1.93
3.91*
9.22
15.38
14.98
8.61
Ariel
4.95
7.21
9.67
4.98
3.08
16.56
8.45
Le Chat perfect
1.09
3
4.39
5.2
13.85
18.57
8.38
Le Chat tabs
11.57
2.89
11.42
6.42
1.03
11.87
8.22
Ariel fraîcheur alpine
3.24
1.53
5.25
6.51
8.72
18.31
7.92
Skip  Air Activ
0.73
1.9
2.69
10
14.87
13.08
7.87
X Tra
10.87
10.02
1.68
7.81
0.51
12.07
7.81
Le Chat perfect
10.22
3.82
10.95
5.05
0.51
11.67
7.68
Leader Price  Ultra plus
0.65
3.93
3.81
5.1
12.82
15.38
7.58
Persil (au savon de Marseille)
3.06
5.57
8.02
8.21
3.08
13.65
7.56
W5 Formil aktiv
0
0.03
0.4
7.94
14.87
17.83
7.47
Auchan
1.66
1.92
5.73
2.78
11.28
10.46
6.15
Omo lilas blanc
7.7
2.25
5.19
5.68
9.74
0.81
5.7
Skip actigel
3.27
2.64
9.93
5.07
8.72
0
5.39
Epsil (Leclerc)
0.6
1.2 0
0.51
11.28
15.02
5.2
Skip effervescent
0.88
5.01
0.99
4.1
1.54
7.67
3.67
* estimation, données non fiables

Interprétation des résultats :

Je le redis, ce classement  est relatif et arbitraire il ne s'agit que d'une comparaison des lessives entres-elles et en aucun cas des chiffres réels pour chaque paramètres. 60 Millions faisait ressortir la médiocrité des lessives en matière d'écotoxicité, je n'y reviens pas car mes notations ne permettent pas un jugement dans l'absolu.

Les notes finales sont donc assez reserrées mais ne traduisent pas une homogénéité entre les paramètres, c'est sans doute pourquoi 60 millions de consommateurs n'avait retenu que l'écotoxicité en plusieurs classes assez larges dans son classement. On observe en effet qu'il n'y a également pas de lien entre les 3 paramètres d'inhibition.

Ce qui peut paraître le plus surprenant c'est le classement pas aussi bon que ce qu'on aurait pu attendre des produits labellisés pour la protection de l'environnement, à savoir  Ecover (14/34), Maison verte (12/34) même si l'Arbre Vert s'en sort mieux (2/34). Ces produits se différencient toutefois par une bonne biodégradabilité et une teneur en phiosphore faible (en particulier Ecover et l'Abre Vert).

Il peut intéressant d'alterner des lessives ayant de bonnes performance dans différents paramètres. De même, et c'est sans doute ce qui prime, la dose utilisée doit être adaptée d'une part à la saleté du linge et à la dureté de l'eau (voir préconisations du fabricant). Ainsi à Toulouse, où la dureté (degré de minéralisation de l'eau, TH exprimé en degrés français) est peu importante (10°F), les doses de lessive peuvent être largement diminuées.  Pour connaître la dureté de votre eau, voir les sites des DRASS (liste ici, choisissez votre région puis environnement et eau potable même si chaque site régional est différent... quand il existe). En Midi-Pyrénées les analyses sont disponibles ici pour chaque commune.

Photo : Wikipédia, daphnie Daphnia magna utilisée pour les test de mobilité.
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Biosphère
commenter cet article
23 décembre 2006 6 23 /12 /décembre /2006 23:18
Sarkozy a depuis longtemps la tête aux présidentielles. Il confond souvent déplacement ministériel et campagne électorale, de nombreuses personnalités se rallient à lui (140 députés le soutiennent). Outre les stars du showbiz et de la télé et leurs problèmes fiscaux et autres dérépages verbaux ( à ce sujet Johnny dit que Sarko approuve son exil fiscal, voir cet article assez croustillant du Monde), ce sont des socialistes (Kouchner) et radicaux de gauche (Tapie) qui s'ajoutent à son comité de soutien.

Sur le fond, le ministre de l'intérieur n'est pas en reste. Un des indicateurs primordiaux est le taux de chomage, sur lequel est jugé un gouvernement. Celui-ci baisse depuis quelques temps. On connaissait quelques recettes qui ont contribué à cette baisse : prise en compte de certains types de chomeurs seulement dans les statistiques, radiations accélérées. Pour être sûr de son coup, le gouvernement lance les emplois précaires dans la fonction publique hospitalière et l'éducation nationale, créés juste à temps pour influencer les stats avant les élections et pour prendre fin juste après celles-ci !

Je publie ici l'article de José sur Carnet de Nuit

"Lu dans le Canard enchaîné : 30.000 emplois “aidés“ devront être créés en trois mois dans les hôpitaux publics, sur l'ordre de 3 ministres : Jean-Louis Borloo, Xavier Bertrand et Philippe Bas, signataires d'une instruction en ce sens, le 7 décembre dernier.

10.000 emplois, sans qualification particulière (emplois d'accueil ou d'aide administrative), seront donc créés par mois, de janvier à mars prochain, co-financés pour l'essentiel (à l'exception de 69€, qui restent à la charge des hôpitaux) par l'Etat et les Conseils généraux ! Formidable, non !

Le hic, c'est  que ces contrats sont conclus pour 6 mois, “en dérogation aux règles ministérielles applicables aux contrats d'accompagnement dans l'emploi“. Six mois, ça nous mène à une fin de contrat en juin, juillet ou août. Juste après les Présidentielles et les Législatives.

La Fédération hospitalière de France n'a pas apprécié cette “générosité“ à l'heure où, faute de crédits suffisants, les hôpitaux sont amenés à limiter ou à comprimer leurs effectifs.

Pour aller dans le sens de cette information, depuis la rentrée scolaire, de nombreuses écoles se sont vues doter d'emplois de ce type (un par établissement), dont les directeurs d'école ne savent pas trop quoi faire, alors que les effectifs qualifiés sont également mis à mal."

J'espère ques les Français ne seront pas dupes sur le cynisme de cet homme, Nicolas Sarkozy, qui représente tout le contraire de ce que le citoyen attend d'un représentant politique : carriériste, populiste, démagogue, ultralibéral et baignant dans la haute bourgeoisie. Exploiter le sort de travailleurs précaires et les mépriser de la sorte ne peut être le signe d'un engagement sincère pour conduire un pays dans le respect de chacun. D'après ce que j'entends autour de moi, les gens attendent d'un présidentiable qu'il prenne en compte leurs soucis en mettant de côté son appétit de pouvoir. J'espère qu'ils comprendront la duperie dans laquelle ils sont embarqués.

Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Politique
commenter cet article
22 décembre 2006 5 22 /12 /décembre /2006 22:35
Aujourd'hui Marie-George Buffet semblait décontractée et sereine sur TF1 où elle annonçait son entrée en campagne.

Que les choses soient claires, Marie-George Buffet ne fait plus partie des collectifs unitaires. Elle part pour le PCF et lui seul malgré ses propos plus qu'ambigüs. Jamais les  collectifs ne l'ont choisie car le choix devait être le consensus, c'est à dire la désignation d'un candidat ne faisant pas opposition. Autain et Salesses étaient de ceux-là, surement pas Buffet.

Alors Marie-George et tes amis du PC "dur" vous avez choisi la rupture avec les collectifs pour imposer votre parti. Vous avez renié les règles du double consensus que vous aviez pourtant acceptées au préalable. Nous en prenons acte  mais maintenant ne parlez pas en notre nom.  Votre candidature est celle du PCF et pas celle d'une gauche unitaire. Que les collectifs rouges qui souhaitent vous soutenir ne la fassent pas au nom de l'alternative antilibérale, pas en notre nom.



Cette décision du parti communiste est le résultat du vote de ses militants qui, à plus de 81%, ont confirmé la candidature de Marie-George Buffet et par la-même de partir aux présidentielles sans les collectifs unitaires de la gauche anti-libérale (voir la déclaration du collectif national).

Cet échec du rassemblement unitaire avait été initié par la LCR qui s'en était retiré en septembre. Le PC, par réflexe de vieux parti redoutant de passer aux oubliettes et attaché à préserver ce qui lui reste, a achevé la destruction de ce formidable projet d'une force politique variées, aux multiples sensibilités. C'était pourtant bien parti, une ligne "Ambitions et stratégie" mettait tout le monde d'accord autour de 125 propositions, ébauche d'un programme consensuel. La sauce avait pris lors du référrendum en refusant d'antériner un modèle libéral européen. J'en faisais parti. S'engager vers cette Europe c'était aller contre nos idéaux d'égalité, de partage, de solidarité. Les soi-disants réalités économiques auxquelles nous devions nous soumettre et auxquelles nous ne pouvions échapper vont à l'encontre de la notion que nous avons du progrès. Pour les partis dominants, ce "non" est une erreur du peuple, ce sont eux qui ont raison. Nos élites ne nous représentent plus.
J'aspire donc à du changement, à la rupture (pas celle de Sarko..), à une société où la croissance ne soit pas une fin en soi, où l'argent ne se gagne pas grâce au capital, à une société qui ne soit pas guidée par l'économie. J'aspire à une société qui lutte contre le libéralisme économique et construise un monde plus juste où chacun ait sa chance.  Ces idées, tous les gens de gauche (hormis une grosse frange du PS) les partagent. C'est cela qui a réuni les collectifs. Le PC et la LCR les partagent également. Seulement les guerres de chefs, les esprits de chapelle semblent plus forts.

J'ai rejoins le collectif Toulouse centre pour partager ces idées et les faire avancer. J'y ai trouvé des gens de divers horizons, hyper intéressants, motivés. Bien sûr on a discuté en priorité des candidats compte tenu de la situation, des personnes et surtout des stratégies du PC (j'étais un peu perdu par moment). On partage tous la même vision.
Finalement notre utopie commence par l'utopie de présenter un candidat en dépassant les clivages politiques. Ce à quoi nous sommes arrivés est lamentable. Je suis extrêmement déçu.

L'AG des collectifs 31 de jeudi veut  laisser une petite chance. Mais partir en plus du PC, de la LCR je n'y crois pas trop. Même pour les législatives, je doute que la mayonnaise prenne sans les présidentielles quelques semaines avant.

Ce qui est certain c'est que ma voix n'ira ni à la LCR ni au PC. Peut-être aux Verts même si les guerres intestines de ce parti ne sont pas non plus pour me réjouir. C'est en tout cas le parti le plus proche de mes idées semble-t-il.
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Politique
commenter cet article
20 décembre 2006 3 20 /12 /décembre /2006 20:20
Quelle est la différence entre "l'Esquive" et les multiplexes ? Aucune car le film de Abdellatif Kechiche  n'a jamais été projeté en multiplexe, du moins pas avant son sacre aux Césars pour le meilleur film et le meilleur réalisateur 2005, soit plus d'un an après sa sortie. Un beau pied-de-nez à ces supermarchés du cinéma qui placent le profit financier avant la culture ou l'aculture au service du profit, comme vous voudrez. J'imagine les fidèles du Gaumont Labège (complexe aux plus grosses entrées en région Toulouse) au moment de la remise des prix, se demandant d'où sort ce film !!!  On pourrait dire la même chose du très touchant "Quand la mer monte" (meilleure actrice Yolande Moreau).

Bref un cinéma d'Art et d'Essai est tout l'inverse d'un multiplexe :

- c'est la proximité : pas besoin de prendre sa voiture et se garer dans un parking de 5000 places . De plus il s'intègre en ville dans un tissus urbain et social convivial, c'est souvent un lieu de rencontre et d'échange.

- la diversité cinématographique : les films à petit budget y ont leur chance.

- le bouche à oreille : c'est comme ça que les meilleurs films font des entrées,  et impossible que ce lent processus de publicité se mette en place dans un complexe qui passe un film 1 voire 2 semaines.

- le prix : il est moins cher que les Gaumont et UGC pourtant en même temps producteurs et distributeurs qui, en prime, passent beaucoup de pub !

En somme il est plus humain.

En va sans doute me reprocher mon manichéisme, les méchantes multinationales du cinéma contre les gentils indépendants. Je reconnais que les complexes popularisent le cinéma un peu comme les grandes surfaces popularisent la consommation de masse. Se faire une toile après avoir rempli son chariot et avec mangé à la cafet', voilà "la vie, la vraie"... bon allé j'arrête je suis mauvaise langue.

Seulement les multiplexes tue les cinémas d'art et décès, pour reprendre l'affiche géante placardée sur l'ABC à Toulouse. Un peu à l'image de l'épicerie qui voudrait lutter contre l'hyper Carrefour... Je me rappelle d'Angoulême, il y a avait au moins 4 cinémas (hors CNBDI, musée de la BD), il n'en reste qu'un, le complexe CGR, qui a condamné à mort les autres à son arrivée.

L'ABC est un cinéma associatif qui tourne correctement (150000 entrées en 2005) mais qui nécessite des travaux de remise aux normes de sécurité. Les fonds propres du ciné et ceux du CNC (Centre National de la Cinématographie) couvrent à peine la moitié des 2 millions d'euros de travaux. La ville de Toulouse semble se cantonner à la loi Sueur qui plafonne ses aides à 30% des couts. Si Toulouse veut devenir capitale culturelle européenne en 2013, il va falloir faire un petit effort, des solutions doivent bien exister !

Si nous voulons conserver un cinéma alternatif, nous devons contribuer à sauver l'ABC : y aller, adhérer à l'association, relayer l'info, écrire à M. Moudenc notre cher maire. Dans un premier temps vous pouvez déjà signer la pétition comme l'ont fait Costa-Gavras, Arditi ou Guediguian.

Assez parlé, quelques chiffres permettront de mieux cerner le cinéma en France.

Les entrées et dépôts de films en France

  Entrées (millions) % films français % films USA Dépôts légaux
1980 175.43      
1996 136.74 37.5 54.3  
2004 195.38 38.6 47.7 632*
2005 174.15 36.9 45.9 688*
CNC - *hors films publicitaires et institutionnels

Prix du billet

10.9% = TSA (taxe spéciale additionnelle) pour financer le CNC
5.3% = TVA
1.3%=SACEM (redistribution aux auteurs)
41.7%=exploitant du cinéma
40.9%=producteur et distributeur du fil
ms

Poids des multiplexes en %

% Ecrans Etablissements Fauteuils Entrées
1996 6.3 1 6.4 10.8
2004 27.7 5.9 28.5 47.7
2005 29.7 6.5 30.5 50.6
CNC

Ces chiffres sont assez édifiants, avec le rapport entrées - établissements on imagine la taille de ceux-ci et leur chiffre d'affaire. Dans le même temps les entrées globales sur la France n'ont pas augmentées dans les mêmes proportions, les multiplexes attirent donc plus des gens qui fréquentaient déjà les cinémas (d'art et d'essai) plutôt qu'ils font de nouveaux cinéphiles.

Les films les plus vus

Film Entrées (millions)
1966 La Grande Vadrouille 17.27*
1998 Titanic 20
2005 Star Wars 3 7.16
Harry Potter La Coupe de feu 6.73
Brice de Nice 4.4
2006 (provisoire) Les bronzés 3 10.34
L'Age de Glace 2 6.54
Pirate des Carabaïbes 6.46
CBO Box Office - * record à battre pour un film français

De la grande qualité ! J'avoue avoir vu le film premier au box office en 2006, ça m'a servi de leçon... un des pires films vus en 2006 ! Ici, tous les films que j'ai vus cette année.

Alors pour les fêtes où irez-vous ? Pour ma part certainement à St Gaudens, je ne vous en ai pas parlé de celui-ci, le bon compromis entre films à entrées et films de qualité, on peut y voir le dernier James Bond pendant que Pierre Carles présente "Enfin pris?" dans la salle d'à côté !
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Culture
commenter cet article
16 décembre 2006 6 16 /12 /décembre /2006 18:54
Ceux qui me connaissent ne sont pas sans le savoir, je suis un passionné de cyclisme, comme pratiquant mais aussi comme spectateur. Pour rien au monde je ne raterai(s) une étape du Tour de France dans les Pyrénées. Pour rien au monde je n'aurais raté un championnat du monde devant ma télé. J'emploie en effet le passé pour cette dernière phrase car ce qui n'aurait pas du arriver est arrivé, j'ai manqué les mondiaux sur route à Salzbourg en Autriche au mois de septembre, volontairement, sans regret. Le cyclisme m'intéresse moins. Je ne peux pas dire plus car j'ai encore les anticorps (on dit en effet "être vacciné avec un rayon de bicyclette") mais la passion est retombée.

Je viens de publier une série d'articles pour Cyclismag sur le dopage en tentant d'explorer quelques pistes pour s'en sortir (introduction, changement des structures, prévention, répression... légalisation) . Pour se faire j'ai pas mal réfléchi sur le système du sport pro, sur la compétition et j'étais assez désabusé. La rédaction s'est faite sans trop de conviction, presque la mort dans l'âme.

J'éprouve donc une certaine lassitude mais surtout un dégout né du dopage, des affaires qui se multiplient et une révultion par rapport à la compétition. Je trouve le cyclisme de compétition malsain  et à l'opposé de l'idéal que j'ai de la société et de l'Homme.

Le cyclisme de haut niveau est caractéristique de la société libérale dans laquelle nous vivons : compétition entre personnes, individualisme, inégalités, rôle central de l'argent. La société exacerbe d'ailleurs la compétition à tous les niveaux et tous les âges, à commencer par l'école qui nous classe, nous hiérarchise, nous apprend à réussir individuellement plutôt qu'à coopérer, sans parler du monde de l'entreprise... On nous apprend à nous en sortir dans un monde de compétition et par là même on nous apprend la compétition. Le sport en est le paroxysme, la compétition y est il est vrai encadrée mais son but reste l'instinct primaire de domination. Je croyais l'Homme au dessus de la loi de la jungle et je pensais que sa force et son génie résidait en sa capacité à en faire fi pour développer la coopération et se soucier des plus fragiles, se donnant des valeurs telle la fraternité comme objectifs. Il est possible que la compétition sportive soit un exutoire, un défouloire pour canaliser ces relents d'instincts mais alors n'ai-je pas envi de contribuer à ce combat de coqs.

Rédacteur sur le site Cyclismag, dont le slogan est "le cyclisme à visage humain", j'ai découvert un peu mieux ce milieu du sport professionnel, avec l'objectif de mettre en valeur l'aspect humain, le destin d'homme pas forcément connus et dont le métier est d'affronter les autres sur un vélo !! La performance en tant que telle ne nous intéresse pas.
Ce microcosme est quand même spécial et je ne m'y sens pas du tout à l'aise. Hypocrisie, coups bas, les gens n'y sont souvent même pas "gentils", pas polis. Les centres de discussion sont le dopage, l'argent, les voitures et les femmes. Un monde de beauf' en somme, sans compter que sur le plan politique c'est droite à 80% ;-). Avoir des idées, des convictions, ne pas se fondre dans ce moule y est synonyme d'exclusion ou  de marginalisation.

Le cyclisme reste un beau sport et je ne cesserai de le pratiquer (vivement la traversée des Alpes en 2007 !) mais pas en compétition. J'ai rarement pris autant de plaisir à faire du vélo que cette année, que ce soit en ville pour me déplacer ou à la campagne pour le sport. Je crois également que j'irai toujours voir le Tour de France mais en prenant plus du recul. Ma collaboration avec Cyclismag ne me motive plus. J'ai trop de mal à être en phase avec les acteurs du vélo, leurs motivations et leur conception du sport, je ne comprends plus le finalité de la compétition sportive.

Photo : Route du Sud 2006, Mickael Buffaz, "petit" coureur dont presque seul Cyclismag parle même s'il ne gagne pas. Il discute ici avec Pierre, rédac'chef de Cyclismag, que j'estime beaucoup.
Repost 0
Published by Sébastien Bosvieux - dans Sport
commenter cet article

A visiter

Citoyenneté


Association Vélo
La voix des cyclistes de l'agglomération toulousaine

Vélo à St-Go
Pour que Saint-Gaudens soit cyclable !

Collectif citoyen Portes de Gascogne
Contre un nouveau centre commercial proche de Toulouse

Manicore.com (J.M. Jancovici)
Les réponses à (presque) toutes les questions sur l'énergie et le réchauffement climatique

Le Magret diplomatique
L'actualité éclairée par l'histoire

Mon Toulouse
Une autre vision de l'actualité toulousaine

Toulouse décroissance

Il y a une vie après Colomiers
Association de défense de la ligne SNCF Toulouse - Auch

L'air de rien
Groupe Toulousain de musique impitoyable

Amis
Entre noir et blanc, je suis jaune
Danyung, entre Asie Afrique et Europe

Les bons plans de la Vir
Virginie, sa vie, son oeuvre !

Arctic 2007
Nico et Jean, 2 frères qui traversent Canada et Alaska à vélo

Autres
Pataphysique
L'agrégateur des blogs toulousains

Le webzine alternatif sur le cyclisme

Vélo coqué
Roulez couverts !

Avenir Cycliste Rabastinois

Autres liens intéressants


Freemen est un réseau de blogs, dont les auteurs sont convaincus que 1) le changement climatique est un problème majeur, pas uniquement écologique, mais aussi politique et économique 2) s'attaquer sérieusement à ce problème implique une remise à plat de nos modèles économiques et, particulièrement, de la notion de «croissance». Au delà, comme le nom “Freemen“ l’indique, chacun pense, écrit ce qu’il veut sur son blog. L’ensemble de ces contenus doit petit à petit former une nouvelle «chaîne», un nouveau «journal», chacun parlant de politique, mais aussi, d’art, de ciné, de tout.

146 Freemen au 02/12/2007


2 plus n
A l'évidence
A tous les hommes libres
Activart (Intelliblug)
Adam Kesher
Adamantane.orgue
Appel de Raspail
Aquafiesta
Ardente
Argent facile
Avenir climat
Bar Nabé
Blog Citoyen
Blokomondi
C'est quand le bonheur ?
Cap21 Normandie
Carnets de Nuit
Chambre avec vue
ChampG
Chaouinerie
Chroniques Martiennes
Citoyenne du monde... libre
Crise dans les medias
D'Steckelburjer
Dernières nouvelles de l'homme
Des alpes aux rocheuses
Des bulles
Des mondes en lutte
Dialogue citoyen
Duplex
Débords
Déconstruire Babylone
Décryptages
Démocratie sans frontière
Dérapages
Développement durable
Développement durable et communication
Eco-echos
Ecocitoyen
Ecolodujour
Economie en campagne
Effraie@Blog
Emile Bonjour
Entre Rêve et Réalité
Esprit Libre
Europeus
Exdisciplesleblog
Exeworld
FAQ hommes libres
Farid Taha
Fragola
Francesco : l'objectif dans l'oeil
Fred de Mai
Freya Finker
Fsens
Ghosts of Weimar
Gouvernance
Grande Question
Géoclic
Imagine 2012
Imagine 2050
Isegoria, (re)prenons la parole
Javafred
Juliette Robert
La Danse du Temps
La Faim d'un monde
La fin du capitalisme
La grande confusion
La liste à suivre
La politique du chacal
La rage du peuple
Le Barrablog
Le Blog de Guyom
Le Blog à Rythme
Le Mague
Le Monde citoyen
Le XXIIème siècle sera Utopie...
Le grand ménage
Le site de la pauvreté intérieure
Les méditations du sauvage
Lespacearcenciel
Lucie de l'île
Lune de Neptune
Lux
Maison, sucrée maison
Malisan
Marionnettes en prison
Melanchalys
MetaBlog Journal de l'Hypertexte
Michalon
Mimiland
Miss Ecolo and Cie
Mitsu Girlz
Mon Paysage
Moneinonline
Mr Moon
Muad'ib Ginkgo
Muji
Mythologie(s)
Nathalie NGK
Nicolas Marandon
Noolithic
Nous devons etre le changement ...
Nues _ news blog
Objectif planète
Olivox
Ombres et Lumières
On refait le blog
Ostende
Ouvertures
Penser paysage
Pile freemen 2.0
Piquouse de rappel
PoliTIK_show
Pticrom
Quotidien Durable
Regard Sur
Remises en cause
Réseau Citoyens Libres
SDF
Sab et l'autre
Samuel Desgane
Sator
Sebos31
Skazat
Skyblogscope
Slovar les nouvelles
Source de la vie
Thierry Crouzet
This is the end
Toucher Rectal
Toujours aussi pareil ?
Tout allant vert
Tout autour de la terre
Un oeil sur la planète
Une bibliothèque...
Utopie possible
Vampyr sentimental
Vert chez moi
VideoBlog Ecoabita
Vie de Baptiste…
Vitriol
Welcome To The Brave New World
Zara-ecolo
_002
dieu des chats

Rédacteur Agoravox
TV5
Rédacteur Naturavox
Creative Commons License
Wikio - Top des blogs - Politique
  
blogCloud
PageRank Actuel
Technorati

Rechercher