Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2007 1 22 /10 /octobre /2007 08:31
file-190827-107802.gifJe ne vous apprends rien, le prix du baril de pétrole a flambé cette semaine. La barre des 90$ (90.07$) a été atteinte  vendredi pour le brut léger "light sweet crude" pour livraison en novembre sur la bourse de New York. Record absolu. J'avoue que j'ai ressenti une certaine excitation en voyant le cours grimper vertigineusement. J'ai même installé une extension sous Firefox indiquant, dans la barre d'état, le cours en temps réel !

Sommes-nous arrivés à la fin du pétrole ? Je réponds non, sans hésitation. Les spécialistes disent que nous avons environ 40 ans de réserve, cela nous laisserait le temps de trouver des technologies propres et de devenir encore plus accro à cette drogue !
En fait nous avons bien plus de 40 ans de réserve de pétrole. On peut même se risquer à dire que l'on aura toujours du pétrole. En effet, les puits ne vont pas s'assécher du jour au lendemain et il restera toujours une goutte quelque part pour laquelle il faudra utiliser 10 fois plus d'énergie pour l'extraire que ce qu'elle en contient  !!!

Ce qui compte c'est le débit de cette extraction. Lorsque les réserves arrivent à la moitié, la production diminue inexorablement. Le pétrole restant est plus lourd, plus profond, moins pur et son extraction plus difficile. Le débit baisse. La production de pétrole suit donc une courbe plus ou moins en cloche donc le sommet représente le pic pétrolier (ou pic de Hubbert). A ce pic pétrolier , l'offre ne peut répondre à la demande. Le prix augmente jusqu'à un certain point d'équilibre qui permet d'extraire des pétroles de moins bonne qualité et plus coûteux à commercialiser. Le prix se stabilise plus ou moins , on appelle ça le plateau en tôle ondulée,  un certain temps jusqu'à ce que la production chute inexorablement (déplétion). 

escargot.JPGIl faut donc parler de fin du pétrole abondant et bon marché et non de fin du pétrole. Et effectivement la fin du pétrole bon marché se calcule plus en mois qu'en années. La date du pic pétrolier est difficile à appréhender. Quand les plus optimistes (gouvernements, certaines compagnies pétrolières) parlent de 2030, les plus pessimistes, souvent des experts indépendants, estiment que ce pic serait déjà passé (2006 ou 2006). Les réserves de brut sont des données plus ou moins cachées pour des questions stratégiques et de gros sous. En effet, la production mondiale tend à diminuer depuis 2006 alors même que l'OPEP s'était engagée à ouvrir les vannes de 500 000 barils par jour à l'automne. Intox et spéculation ou impossibilité d'augmenter l'offre ?

Cette histoire de pic pétrolier ne fait pourtant pas la une des médias alors même que la montée des cours est placée en bonne place dans les titres. Les raisons invoquées sont les tensions géopolitiques Turquie/Irak, l'Iran, les stocks à l'approche de l'hiver et les investissements insuffisants en extraction, raffinage. Les tensions offre/demande expliquées ci-dessus sont rarement évoquées.

N'étant pas un spécialiste de la question, je vous renvoie vers différents sites qui traitent de ce sujet passionnant :
- ASPO France : association d'étude des pics pétrolier et gazier , de la déplétion et ses conséquences.
- Oléocène  : site dédié à la fin de l'âge du pétrole dont je vous conseille le forum, très actif et aux interventions de  qualité.
- Terre de brut : blog d'Emmanuel Broto qui pense que le pic pétrolier est passé.
- Wolf at the door : site  très pédagogique et documenté.
- Yves Cochet : député Vert, spécialiste du pic de Hubbert
- Jean-Marc Jancovici : une explication sur les réserves de pétrole

Alors pourquoi est-ce que cette augmentation me réjouit, au-delà du fait que je n'ai pas de voiture ? La réponse au prochain épisode...

Graphes : liberation.fr - production mondiale de brut selon l'ASPO

Partager cet article

Repost 0
Published by Sébastien - dans Energie
commenter cet article

commentaires

Séléné 16/05/2008 00:57

Citation d'un extrait dont le texte complet se trouve ici : Pénurie et fin progressive de l'uranium [voir aussi le lien dans "site"].


" Pas de nucléaire pour l'hydrogène

Une nouvelle mode venue avec la perspective d'un épuisement prochain du pétrole est de vanter les mérites supposés de l'hydrogène pour remplacer les carburants. Mais l'utilisation de l'hydrogène comme énergie pour les transports pose de nombreux problèmes dont celui du stockage, du faible rendement d'ensemble (production, stockage, utilisation) et de sa production.

L'hydrogène est pour l'essentiel produit par reformage (transformation chimique) du gaz naturel, mais celui-ci existe en quantité limitée et cette méthode n'a donc guère d'avenir. En effet, comme pour le pétrole vers 2007 ou 2008 (lire La fin progressive du pétrole), le gaz naturel aura son maximum de production vers 2020 et le charbon vers 2030, au niveau mondial, puis la production diminuera pour des raisons techniques.


Selon le rapport 2005 sur l'uranium de l'AIEA (Agence internationale de l'énergie atomique), l'utilisation de l'hydrogène pour remplacer le carburant des véhicules à moteur aux Etats-Unis nécessiterait 136 millions de tonnes d'hydrogène chaque année. La production de cet hydrogène par électrolyse, à raison de 52.000 kWh par tonne d'hydrogène, demanderait 7.100 TWh (téra Watt heure, milliards de kWh) chaque année pour les transports. Cela entraînerait une consommation supplémentaire de 145.000 tonnes d'uranium par an, alors que la consommation mondiale actuelle est de 67.000 tonnes et celle des Etats-Unis de 17.600 tonnes.

Cela représente neuf fois la production d'électricité nucléaire aux Etats-Unis (787 TWh en 2006 avec une capacité installée de 99 GWe net). La construction de 900 réacteurs de 1.000 MWe serait nécessaire pour satisfaire cette demande d'hydrogène. Avec une autre technologie, non disponible avant 2030, l'AIEA (IAEA) indique 560 réacteurs spécialisés (procédé thermo-chimique à haute température) pour produire l'hydrogène.

Comme on le voit, sans même parler de l'énergie considérable nécessaire au stockage (compression ou liquéfaction) et à la distribution, cette idée de carburant hydrogène est illusoire, au niveau d'un pays comme au niveau mondial. "

Lire aussi : http://www.energywatchgroup.org/fileadmin/global/pdf/EWG_Uraniumreport_12-2006.pdf (en anglais) du Energy Watch Group

Z 07/11/2007 17:26

Salut Sebos,

Pourrais-tu m'indiquer où trouver l'extension Firefox dont tu parles ? J'aimerais l'installer aussi mais je ne la trouve pas...

Sébastien 19/11/2007 18:38

L'extension est Stock Ticker : https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/183Il te faut rentrer le symbol spécial du nymex (cours du baril à New-York) : CLZ07.nym pour livraisons à dec. 07 mais chaque mois (le 20), on change de mois donc il faut remettre le code à jour : tu peux aller ici http://finance.yahoo.com/q/fc?s=CLZ07.NYM et tu as la liste des mois suivants...

jrom 30/10/2007 15:39

Avec les technologies actuelles, le taux d'extraction moyen de pétrole est de l'ordre de 35%. Cela signifie qu'un puits "vide" est en fait encore plein au deux tiers...
Comme chaque 1% gagné dans l'extraction coûte cher aux pétroliers, ceux-ci préfèrent investir avant tout dans l'exploration de nouveaux gisements. Cela va devenir de moins en moins vrai au fur et à mesure que le court du brut va grimper : l'investissement dans l'extraction deviendra alors aussi honteusement rentable qu'elle l'est aujourd'hui.
On parle donc bien de 40 ans de réserves "aux coût d'extraction actuel". Il reste malheureusement bien plus de réserve que ça !

Sébastien 30/10/2007 20:23

Comme je l'explique, le nombre d'années de réserve n'est pas le critère à prendre en compte. Il faut parler en production, c'est à dire en débit afin de répondre ponctuellement à la demande.Vous avea beau avoir des centaines de km3 d" réserves, si le pétrole est très lourd, profond, impur vous l'extrairez à un débit lent et pas suffisemment important pour répondre à la demande. Le pétrole extrait jusqu'à présent est du pétrole léger et pas trop profond...Le coût d'extraction n'est pas le seul critère, il y aussi le débit donc mais aussi le rendement énergétique. S'il faut mettre en oeuvre 1KW pour obtenir 07KW de pétrole au final, ca ne vaut pas le cout...

Sillonaur 25/10/2007 13:27

Et bien, plus que d'habitude, vive le vélo !

jlb 24/10/2007 11:11

que l'on parle de fin , de pic de production ... peu importe actuellement, il faut investir massivement dans des alternatives: rénover écologiquement les logements anciens, alternatives à la bagnole aussi dans l'habitat et l'urbanisme.

Sébastien 24/10/2007 19:51

Je pense justement que la diiférence entre pic de production (donc fin du pétrole bon marché) et fin des réserves est importantes. Quand les médias parlent de 40 ans de pétroles ils renvoient à d'autres cieux le problèmes alors que si l'on dit que le pic est maintetant et que l'augmentation du prix n'est pas que géopolitique alors ça change pas mal la donne. D'ailleurs, l'energy watch group, groupement de sceintifiques et politiques allemenands, vient de publier un rapport expliquant que ce pic est derrière nous. lien : http://www.energywatchgroup.org/fileadmin/global/pdf/EWG_Oil_Exec_Summary_10-2007.pdf

A visiter

Citoyenneté


Association Vélo
La voix des cyclistes de l'agglomération toulousaine

Vélo à St-Go
Pour que Saint-Gaudens soit cyclable !

Collectif citoyen Portes de Gascogne
Contre un nouveau centre commercial proche de Toulouse

Manicore.com (J.M. Jancovici)
Les réponses à (presque) toutes les questions sur l'énergie et le réchauffement climatique

Le Magret diplomatique
L'actualité éclairée par l'histoire

Mon Toulouse
Une autre vision de l'actualité toulousaine

Toulouse décroissance

Il y a une vie après Colomiers
Association de défense de la ligne SNCF Toulouse - Auch

L'air de rien
Groupe Toulousain de musique impitoyable

Amis
Entre noir et blanc, je suis jaune
Danyung, entre Asie Afrique et Europe

Les bons plans de la Vir
Virginie, sa vie, son oeuvre !

Arctic 2007
Nico et Jean, 2 frères qui traversent Canada et Alaska à vélo

Autres
Pataphysique
L'agrégateur des blogs toulousains

Le webzine alternatif sur le cyclisme

Vélo coqué
Roulez couverts !

Avenir Cycliste Rabastinois

Autres liens intéressants


Freemen est un réseau de blogs, dont les auteurs sont convaincus que 1) le changement climatique est un problème majeur, pas uniquement écologique, mais aussi politique et économique 2) s'attaquer sérieusement à ce problème implique une remise à plat de nos modèles économiques et, particulièrement, de la notion de «croissance». Au delà, comme le nom “Freemen“ l’indique, chacun pense, écrit ce qu’il veut sur son blog. L’ensemble de ces contenus doit petit à petit former une nouvelle «chaîne», un nouveau «journal», chacun parlant de politique, mais aussi, d’art, de ciné, de tout.

146 Freemen au 02/12/2007


2 plus n
A l'évidence
A tous les hommes libres
Activart (Intelliblug)
Adam Kesher
Adamantane.orgue
Appel de Raspail
Aquafiesta
Ardente
Argent facile
Avenir climat
Bar Nabé
Blog Citoyen
Blokomondi
C'est quand le bonheur ?
Cap21 Normandie
Carnets de Nuit
Chambre avec vue
ChampG
Chaouinerie
Chroniques Martiennes
Citoyenne du monde... libre
Crise dans les medias
D'Steckelburjer
Dernières nouvelles de l'homme
Des alpes aux rocheuses
Des bulles
Des mondes en lutte
Dialogue citoyen
Duplex
Débords
Déconstruire Babylone
Décryptages
Démocratie sans frontière
Dérapages
Développement durable
Développement durable et communication
Eco-echos
Ecocitoyen
Ecolodujour
Economie en campagne
Effraie@Blog
Emile Bonjour
Entre Rêve et Réalité
Esprit Libre
Europeus
Exdisciplesleblog
Exeworld
FAQ hommes libres
Farid Taha
Fragola
Francesco : l'objectif dans l'oeil
Fred de Mai
Freya Finker
Fsens
Ghosts of Weimar
Gouvernance
Grande Question
Géoclic
Imagine 2012
Imagine 2050
Isegoria, (re)prenons la parole
Javafred
Juliette Robert
La Danse du Temps
La Faim d'un monde
La fin du capitalisme
La grande confusion
La liste à suivre
La politique du chacal
La rage du peuple
Le Barrablog
Le Blog de Guyom
Le Blog à Rythme
Le Mague
Le Monde citoyen
Le XXIIème siècle sera Utopie...
Le grand ménage
Le site de la pauvreté intérieure
Les méditations du sauvage
Lespacearcenciel
Lucie de l'île
Lune de Neptune
Lux
Maison, sucrée maison
Malisan
Marionnettes en prison
Melanchalys
MetaBlog Journal de l'Hypertexte
Michalon
Mimiland
Miss Ecolo and Cie
Mitsu Girlz
Mon Paysage
Moneinonline
Mr Moon
Muad'ib Ginkgo
Muji
Mythologie(s)
Nathalie NGK
Nicolas Marandon
Noolithic
Nous devons etre le changement ...
Nues _ news blog
Objectif planète
Olivox
Ombres et Lumières
On refait le blog
Ostende
Ouvertures
Penser paysage
Pile freemen 2.0
Piquouse de rappel
PoliTIK_show
Pticrom
Quotidien Durable
Regard Sur
Remises en cause
Réseau Citoyens Libres
SDF
Sab et l'autre
Samuel Desgane
Sator
Sebos31
Skazat
Skyblogscope
Slovar les nouvelles
Source de la vie
Thierry Crouzet
This is the end
Toucher Rectal
Toujours aussi pareil ?
Tout allant vert
Tout autour de la terre
Un oeil sur la planète
Une bibliothèque...
Utopie possible
Vampyr sentimental
Vert chez moi
VideoBlog Ecoabita
Vie de Baptiste…
Vitriol
Welcome To The Brave New World
Zara-ecolo
_002
dieu des chats

Rédacteur Agoravox
TV5
Rédacteur Naturavox
Creative Commons License
Wikio - Top des blogs - Politique
  
blogCloud
PageRank Actuel
Technorati

Rechercher