Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 08:12
pdb-055.jpg Le 3 juillet dernier, le Tribunal Administratif de Toulouse remettait son jugement quant à une série de plaintes déposées par Eau Secours 31 et 9 usagers par rapport au contrat qui lie Véolia (ex CGE) et la ville de Toulouse depuis 1990. l'association pointe de nombreuses irrégularités dont, entre autre, l'augmentation du prix de l'eau et de l'assainissement ou le remboursement des "droits d'entrée" , aujourd'hui illégaux, d'un montant de 437,5 millions de francs à l'époque. Cette somme permit ainsi à la ville de se désendetter et d'afficher fièrement une "dette zéro" alors même que les usagers remboursaient, via la facture d'eau, des intérêts à des taux de 10, 12 et même 13% aujourd'hui. Malheureusement, un amendement est passé in extremis à l'occasion du vote de la LEMA (Loi sur l'eau et les Milieux Aquatiques) en décembre 2006. Il protège rétroactivement ce genre de contrat bancal... M. Diebold, adjoint en charge de l'eau et de l'assainissement et député, n'est pas étranger à cet arrangement.

Je vous retranscris le communiqué de presse  

CONTRAT DE L’EAU A TOULOUSE : SCANDALE D’UNE LOI SUR MESURE.

Comment régulariser de manière rétroactive c'est-à-dire illégale,des irrégularités avérées, par un amendement de circonstance totalement scélérat.

Notre association vient de prendre connaissance du jugementprononcé par le tribunal administratif de Toulouse le 3 juillet 2007. Le tribunal a retenu la recevabilité de notre plainte et nous a donné raison sur la rétroactivité des tarifs. Il a rejeté la demande de dédommagement des frais de justice de la ville et a condamné celle-ci à verser une somme de 150 euros à l'association.

Sur tous les autres points, et en particulier sur le droit d'entrée et la redevance annuelle, Eau Secours 31 a été déboutée, au motif qu'elle était habilitée à contester des dispositions réglementaires mais pas des dispositions contractuelles. Cela revient à dire que notre plainte n'a pas été jugée sur le fond puisque celle-ci portait sur les factures et non pas sur le contrat.

Par ailleurs, la plainte établissait aussi, sans contestation possible, que les conditions dans lesquelles avait été signé le contrat de concession des services d’eau et d’assainissement liant la ville à la CGE, étaient entachées d’irrégularités. Compte tenu de la jurisprudence constante des tribunaux administratifs, ce contrat courait le risque d’être cassé par le Tribunal, ce qui aurait entraîné automatiquement la remise à plat du mode de gestion de ces services et en particulier, en cas de nouveau contrat avec le même délégataire, l’application de la Loi Sapin qui interdit tout droit d’entrée et autre redevance annuelle.

C’est pour parer à cette éventualité qu'un amendement de circonstance, présenté entre autre par le député UMP Jean Diébold, a été adopté en catimini, à quinze minutes de la fin des débats de la Loi sur l’eau dans la nuit du 13 décembre 2006.

Ce qui frappe dans le contenu de cet amendement c’est qu’il reprend le contenu du mémoire envoyé au tribunal administratif le 11 juillet 2006, et transmis la semaine suivante à la ville de Toulouse. Circonstance aggravante, Jean Diébold, conseiller municipal de Toulouse en charge de l’eau et de l’assainissement, était en 1990 maire adjoint chargé des mêmes services et donc directement partie prenante de ce fameux contrat.

Or c'est sur cet amendement que le tribunal administratif s'est appuyé pour rejeter cette partie de notre plainte tout en admettant : " l'illégalité du contrat de concession du 23 février 1990 résultant de la circonstance, non contestée, que sa signature est intervenue avant la transmission au représentant de l'Etat de la délibération du conseil municipal l'autorisant." (1)

Les usagers d’EAU SECOURS n’ont guère été surpris par de telles pratiques législatives.

Un an avant, dans des circonstances analogues, alors que les transports urbains,( à la suite d’une longue bataille à laquelle avait participé de manière très active notre association,) étaient revenus en régie directe le 17 novembre 2005, un amendement UMP de circonstance voté en janvier 2006, décidait au mépris de la Constitution et de toute pratique démocratique, que dans tout syndicat mixte, une Communauté d’agglo de plus de 400 000 habitants aurait automatiquement la majorité dans les décisions concernant les transports urbains. Cela d'ors et déjà, pourrait permettre à la communauté d’agglo de Toulouse de remettre en cause le choix démocratique du syndicat mixte en faveur du retour en régie. (Loi2006-10 du 5 janvier 2006)

Inutile de souligner que nous récusons les conclusions de ce jugement : il est certain que notre action ne s'arrêtera pas là. Nous avons deux mois pour saisir la Cour d'Appel de Bordeaux de ce jugement. Sans préjuger de notre décision, nous allons étudier de très près cette éventualité, mais aussi celle qui consiste pour des usagers individuels, de saisir le Tribunal d'instance pour "charges indues sur leurs factures". Cette juridiction ne fait pas le distinguo entre "contractuel et réglementaire."

Nous estimons que le Tribunal, dans ses conclusions, n'a pas réellement pris en compte le contenu de notre plainte qui portait exclusivement sur les factures et les « charges indues » générées en grande partie par le remboursement du droit d'entrée et de la redevance annuelle affectés au budget général de la ville. Bien que la plupart des points soulevés par notre plainte, aient été épinglés par la Cour Régionale des Comptes, le Tribunal a préféré suivre les plaidoiries des avocats de Véolia et considérer que nous attaquions le contrat.

(1) « … Selon la loi du 5 mars 1803, reprise par le Code Civil : "La loi ne dispose que pour l’avenir ; elle n’a point d’effet rétroactif". L’article 101-7 de la LEMA prétend s’appliquer aux contrats passés avant 1996, et a donc un effet exclusivement rétroactif. Elle va donc s’appliquer par ailleurs à la grande masse des contrats de délégation de service public signés précipitamment, ou prorogés par voie d’avenant pour les contrats pré-existants, juste avant le 29 janvier 1993 (et pour certains un peu après), pour anticiper et donc échapper aux dispositions de la loi Sapin. Il est patent qu’un grand nombre de ces contrats, plusieurcentaines, présentent des irrégularités, désormais « effacées » par la LEMA. Le juge administratif ne peut qu’appliquer la LEMA. Mais la contestation de l’article 101-7 ne devrait pas manquer d’être portée devant les juridictions administratives dans les mois et les années qui viennent. »

Plus d'infos :

De plus amples explications sur les liens suivants : http://citron-vert.info/spip.php?article927

et le site de Marc Laimé, journaliste au "Monde diplomatique "et au "Canard enchaîné", auteur du livre « Le dossier de l'eau : Pénurie, pollution, corruption » où est détaillé la discussion à l'Assemblée nationale de l'amendement que reprend l'argumentaire de notre mémoire : http://www.eauxglacees.com/Scandale-a-Toulouse-le-contrat

En fin de cet article, Marc Laimé publie le court mémoire concernant les irrégularités de la passation de ce contrat.

Et le fameux lien qui atteste de l'intervention de J. Diébold sur la validation des contrats de l'eau et de l'assainissement passés avant 10/06/1996 lors de l'adoption de la loi sur l'eau en décembre 2006 :
http://www.assemblee-nationale.fr/12/cri/2006-2007/20070094.asp

Photo : dégazeur en sortie de bassin d'aération

Partager cet article

Repost 0

commentaires

A visiter

Citoyenneté


Association Vélo
La voix des cyclistes de l'agglomération toulousaine

Vélo à St-Go
Pour que Saint-Gaudens soit cyclable !

Collectif citoyen Portes de Gascogne
Contre un nouveau centre commercial proche de Toulouse

Manicore.com (J.M. Jancovici)
Les réponses à (presque) toutes les questions sur l'énergie et le réchauffement climatique

Le Magret diplomatique
L'actualité éclairée par l'histoire

Mon Toulouse
Une autre vision de l'actualité toulousaine

Toulouse décroissance

Il y a une vie après Colomiers
Association de défense de la ligne SNCF Toulouse - Auch

L'air de rien
Groupe Toulousain de musique impitoyable

Amis
Entre noir et blanc, je suis jaune
Danyung, entre Asie Afrique et Europe

Les bons plans de la Vir
Virginie, sa vie, son oeuvre !

Arctic 2007
Nico et Jean, 2 frères qui traversent Canada et Alaska à vélo

Autres
Pataphysique
L'agrégateur des blogs toulousains

Le webzine alternatif sur le cyclisme

Vélo coqué
Roulez couverts !

Avenir Cycliste Rabastinois

Autres liens intéressants


Freemen est un réseau de blogs, dont les auteurs sont convaincus que 1) le changement climatique est un problème majeur, pas uniquement écologique, mais aussi politique et économique 2) s'attaquer sérieusement à ce problème implique une remise à plat de nos modèles économiques et, particulièrement, de la notion de «croissance». Au delà, comme le nom “Freemen“ l’indique, chacun pense, écrit ce qu’il veut sur son blog. L’ensemble de ces contenus doit petit à petit former une nouvelle «chaîne», un nouveau «journal», chacun parlant de politique, mais aussi, d’art, de ciné, de tout.

146 Freemen au 02/12/2007


2 plus n
A l'évidence
A tous les hommes libres
Activart (Intelliblug)
Adam Kesher
Adamantane.orgue
Appel de Raspail
Aquafiesta
Ardente
Argent facile
Avenir climat
Bar Nabé
Blog Citoyen
Blokomondi
C'est quand le bonheur ?
Cap21 Normandie
Carnets de Nuit
Chambre avec vue
ChampG
Chaouinerie
Chroniques Martiennes
Citoyenne du monde... libre
Crise dans les medias
D'Steckelburjer
Dernières nouvelles de l'homme
Des alpes aux rocheuses
Des bulles
Des mondes en lutte
Dialogue citoyen
Duplex
Débords
Déconstruire Babylone
Décryptages
Démocratie sans frontière
Dérapages
Développement durable
Développement durable et communication
Eco-echos
Ecocitoyen
Ecolodujour
Economie en campagne
Effraie@Blog
Emile Bonjour
Entre Rêve et Réalité
Esprit Libre
Europeus
Exdisciplesleblog
Exeworld
FAQ hommes libres
Farid Taha
Fragola
Francesco : l'objectif dans l'oeil
Fred de Mai
Freya Finker
Fsens
Ghosts of Weimar
Gouvernance
Grande Question
Géoclic
Imagine 2012
Imagine 2050
Isegoria, (re)prenons la parole
Javafred
Juliette Robert
La Danse du Temps
La Faim d'un monde
La fin du capitalisme
La grande confusion
La liste à suivre
La politique du chacal
La rage du peuple
Le Barrablog
Le Blog de Guyom
Le Blog à Rythme
Le Mague
Le Monde citoyen
Le XXIIème siècle sera Utopie...
Le grand ménage
Le site de la pauvreté intérieure
Les méditations du sauvage
Lespacearcenciel
Lucie de l'île
Lune de Neptune
Lux
Maison, sucrée maison
Malisan
Marionnettes en prison
Melanchalys
MetaBlog Journal de l'Hypertexte
Michalon
Mimiland
Miss Ecolo and Cie
Mitsu Girlz
Mon Paysage
Moneinonline
Mr Moon
Muad'ib Ginkgo
Muji
Mythologie(s)
Nathalie NGK
Nicolas Marandon
Noolithic
Nous devons etre le changement ...
Nues _ news blog
Objectif planète
Olivox
Ombres et Lumières
On refait le blog
Ostende
Ouvertures
Penser paysage
Pile freemen 2.0
Piquouse de rappel
PoliTIK_show
Pticrom
Quotidien Durable
Regard Sur
Remises en cause
Réseau Citoyens Libres
SDF
Sab et l'autre
Samuel Desgane
Sator
Sebos31
Skazat
Skyblogscope
Slovar les nouvelles
Source de la vie
Thierry Crouzet
This is the end
Toucher Rectal
Toujours aussi pareil ?
Tout allant vert
Tout autour de la terre
Un oeil sur la planète
Une bibliothèque...
Utopie possible
Vampyr sentimental
Vert chez moi
VideoBlog Ecoabita
Vie de Baptiste…
Vitriol
Welcome To The Brave New World
Zara-ecolo
_002
dieu des chats

Rédacteur Agoravox
TV5
Rédacteur Naturavox
Creative Commons License
Wikio - Top des blogs - Politique
  
blogCloud
PageRank Actuel
Technorati

Rechercher