Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2007 1 16 /07 /juillet /2007 21:55
10-06pds1.jpgMa pratique de la bicyclette m'amène à formuler quelques rappels en matière de partage de la route à l'attention des usagers d'engins à moteur.
Sachez que la route appartient à tout le monde et que son partage doit se faire dans le respect et la courtoisie. Il n'y a pas d'usager prioritaire par la taille de son véhicule, son poids ou sa puissance. Un vélo a autant le droit de circuler qu'une voiture, fusse-t-elle le 4X4 des aventuriers des temps modernes. Sur mon vélo je ne dois donc pas être considéré comme un obstacle mais comme un usager ordinaire, que je me déplace en ville ou que je fasse du sport à la campagne.

Je passe vite fait sur l'interdiction du portable et l'obligation d'indiquer ses changements de direction  au moyen du clignotant. C'est la base mais  les cyclistes en sont  souvent victimes. Même chose pour le stationnement sur les pistes cyclables (et les trottoirs, je suis aussi piéton...).

Article R412-19 "Lorsque des lignes longitudinales continues axiales ou séparatives de voies de circulation sont apposées sur la chaussée, elles interdisent aux conducteurs leur franchissement ou leur chevauchement."

Article R414-4 IV "Pour effectuer le dépassement, il doit se déporter suffisamment pour ne pas risquer de heurter l'usager qu'il veut dépasser. Il ne doit pas en tout cas s'en approcher latéralement à moins d'un mètre en agglomération et d'un mètre et demi hors agglomération s'il s'agit d'un véhicule à traction animale, d'un engin à deux ou à trois roues, d'un piéton, d'un cavalier ou d'un animal."

Quand une voiture est dotée de 4 roues, d'amortisseurs et de suspensions, un vélo de route est très rigide, possède deux roues de 23 mm  de large. En conséquence, un vélo ne peut pas rouler dans les trous, sur les plaques d'égouts trop saillantes ou des obstacle tels pierres, branches, gravillons et  ne peut donc garder sa ligne exactement.

Ces deux articles font qu'il est la plupart du temps impossible de doubler quand il y a une ligne blanche.  Le dépassement est en effet le point sensible de la cohabitation véhicule à moteur/cycle. Trop souvent les conducteurs dépassent "à l'arrache", sur une ligne continue, alors qu'il y a quelqu'un en face, dans un virage, sans visibilité et alors ils rasent immanquablement le cycliste. Les 1.5 mètres sont peu respectés.

Article R413-17 III. - "Sa vitesse doit être réduite : 1° Lors du croisement ou du dépassement de piétons ou de cyclistes isolés ou en groupe".

Il ne faut pas faire comme au feu orange, accélérer et passer avant qu'il  passe au rouge. De plus l'écart de vitesse créé un appel d'air, comme une aspiration, d'autant plus fort que la différence de vitesse est élevée et que le volume du véhicule est important

Le point le plus sensible, les cyclistes en groupe. Qu'on se le dise, il est autorisé de rouler à 2 de front :
Article  431-7 " Les conducteurs de cycles à deux roues sans remorque ni side-car ne doivent jamais rouler à plus de deux de front sur la chaussée.
   Ils doivent se mettre en file simple dès la chute du jour et dans tous les cas où les conditions de la circulation l'exigent, notamment lorsqu'un véhicule voulant les dépasser annonce son approche."

Le dépassement de deux cyclistes roulant à 2 s'effectue souvent selon la procédure suivante : la voiture arrive, déboite (souvent sans se soucier de la ligne continue) dans une grande accélération (avec fumée noire si possible), klaxonne soit en dépassant soit en déboitant pour dépasser (mais dans un cas comme dans l'autre c'est trop tard, ça fait même souvent sursauter le cycliste), frôle les cyclistes (je soupçonne de temp en temps par vengeance avec la certitude quà 2 de front c'est interdit ) et se rabat en accélerant toujours à fond. La manoeuvre se conclue souvent par des grands gestes du conducteur  quand ce n'est pas un doigt d'honneur (auxquels je réponds par un gentil bonjour la plupart du temps).

Et oui, rouler à deux de front est autorisé et s'est d'ailleurs sympathique parce fque aire une sortie de 4 heures avec un copain et rouler l'un derrière l'autre sans pouvoir se parler c'est plutôt morose. De toute façon, 1 ou 2 de front, la voiture doit s'assurer qu'il n'y est personne sur la voie inverse, que la signalisation l'autorise au dépassement et laisser 1.5 mètres donc à la limite autant qu'elle est à doubler une longueur moins importante, ce sera plus rapide.
La bonne procédure devrait être celle-là. La voiture  arrive, freine et donne un petit coup de klaxonne sympathique pour se signaler (le coup de klaxon d'information sympa est bref, celui de colère est plus long et souvent répétitif). Les cyclistes de rangent si la visibilité est mauvaise ou la route étroite. La voiture dépasse si la signalisation et la visibilté sont bonnes. Pas si compliqué et tellement moins dangereux et stressant, tant pour l'automobiliste que le cycliste...

Derniers petits conseils de cyclistes :
- ne dépassez pas un cycliste à l'approche d'un rond-point ou d'un dos-d'âne, il les passe plus vite que vous et vous le serrerez à coup sûr (pour le rond-point s'est parfois terrible).
- avant de vouloir dépasser à tout prix dans le plus grand stress en ville, sachez que le cycliste vous dépassera au feux ou au bouchon suivant, vous n'aurez rien gagné...
- beaucoup de voitures sont très courtoises avec les motos et se serrent à leur venue, pourquoi pas avec les cyclistes ?

Photo : dépassement plus que  "limite" - http://montpellier.fubicy.org

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans Sport
commenter cet article

commentaires

clovis simard 25/05/2013 13:23

La route vraie(fermaton.over-blog.com)

Franck Pélissier 31/12/2010 11:37


Bravo pour votre article complet qui reprend très précisément les propos que je me tue à répéter aux automobilistes.
Pas plus tard que ce matin, j'écrivais ceci à un ami :
"Je regrette mais quand tu dis que "ça n'est jamais respecté" (en parlant du fait de se remettre en file indienne quand une voiture approche et se signale), je ne suis pas d'accord avec toi.
Certes, la tendance naturelle du cycliste (en fait, pas seulement du cycliste mais de l'usager quel qu'il soit) est à ne pas se faire chier mais, pour ma part, j'y fais très attention, ne serait-ce
parce qu'il en va de notre sécurité et que je n'oublie pas que, une fois en bagnole, le comportement des cyclistes qui s'en foutent m'apparaît particulièrement agaçant.
Mais je peux aussi te parler de tous ces automobilistes qui doublent au mépris de toute règle de sécurité, en laissant parfois moins de 50 cm de marge au cycliste (y a pas intérêt à faire un écart
pour éviter un nid de poule juste à ce moment là sans quoi on finit décapité), de ceux qui doublent avant un virage sans aucune visibilité et dont on sait bien que si, par malheur, un autre
véhicule arrive en face, ils n'hésiteront pas une seconde à mettre un grand coup de volant à droite pour se rabattre, et tant pis pour le cycliste mort... Le pompon revenant sans doute à ceux qui,
venant d'en face, s'autorisent à doubler une autre bagnole alors que toi, pauvre cycliste, tu n'as rien demandé et que tu vois soudainement débouler deux voitures de front fonçant sur toi, et que
tu n'as plus qu'à te serrer vers le bas côté, tout en serrant aussi les fesses !
Ça m'arrive quasiment une fois par sortie et, dans des moments de grand agacement, il m'est arrivé de me mettre volontairement au milieu de ma voie et d'écarter les bras en croix pour montrer à ce
... (censuré) que j'existe et que je suis, moi aussi, un usager de la route... et accessoirement lui démontrer à quel point son comportement m'exaspère.
On fait toujours des procès aux cyclistes parce qu'ils ralentissent quelques secondes les pauvres automobilistes pressés, mais on ne dit jamais rien aux tracteurs qui roulent à la même vitesse et
emmerdent encore plus le monde... Mais un tracteur, ça s'écrase moins facilement qu'un bipède à vélo, alors on ferme sa gueule."


Joël 29/06/2010 14:13


Tour d'abord quelques précisions sur ma personne
cycliste (7000km/an de route de montagne, j'habite aux menuires) et motard (environ 25000/an) qui aime aussi se faire plaisir mais pas en roulant comme un con.

Rouler à 2 de front est peut-être autorisé mais le bon sens veut qu'à vélo comme à moto (l'article ne les différencie pas) cette pratique ne soit pas réalisée hors agglomération... car
particulièrement à vélo le différentiel de vitesse est trop important et surtout dans le cas de courbes un peu (voire totalement) aveugles ou l'anticipation est moins possible c'est le carton quasi
assuré.

Par contre en ville c'est vraiment plus sécurisant de rouler à 2 de front ca évite aux gros véhicules de doubler en serrant de près alors qu'il y a des ilots centraux par exemple...

N'oublions pas qu'à 2 roues (avec ou sans moteur) nous sommes vulnérables alors roulons avec du bon sens pour rouler vieux :-)
Quant aux extrémistes (côté auto, moto ou vélo), ceux sont eux qui sont les plus dangereux pour eux comme pour les autres... et ils doivent être bien représentés parmi les gens dans leur bon droit
qui peuplent les cimetières....


alain 16/06/2010 11:02


L'interprétation de l'article sur le dépassement est pour le moins partielle voire partiale.Il me semble que toute la fin est un peu passée sous silence : "ils doivent se mettre en simple file dans
tous les cas ou les conditions de circulation l'exigent, notamment lorsqu'un véhicule voulant les dépasser annonce son approche " La bonne lecture de l'article rend caduque toute la suite de
l'article : oui on peut rouler à deux de front ... mais quand on ne gène personne, autrement dit lorsqu'on est seul est seul. Dommage que cet article expose les cyclistes à des amendes alors qu'ils
seront persuadés de leur bon droit.


Sébastien 16/06/2010 11:38



"dans tous les cas ou les conditions de circulation l'exigent, notamment lorsqu'un véhicule voulant les dépasser annonce son approche " ceci est tellement vague et soumis à interprétation qu'il
ne me semble pas que ce soit verbabisable, aucun cas à ma connaissance !


Par expérience, le 2  de front choque sur le principe car le vélo doit se faire tout petit sur la route et ne pas entraver l'avancement (rapide) de nos chères bagnolles !! Je rappelle quand
même que le franchissement de la ligne blanche est interdit, comme doubler à moins d'1.5 M hors agglo. Ca c'est précis et non interprétable et pourtant les personnes choquées par 2 cyclistes côte
à côte s'assoient comme il faut sur ces règles !!


Donc à la campagne avec les copains, je continuerai à rouler à 2 en me serant quand une voiture arrivera et que son dépassement imposera une mise en file indienne...



pierre 14/10/2007 09:11

Velorution lance une pétition sur ce sujet. A vos plumes !

MANIFESTE DES SANS-VOIE « IRRESPONSABLES »
http://www.velorution.org/signer/?petition=2

Des centaines de milliers de cyclistes roulent au quotidien dans les rues des villes françaises. Ils et elles le font dans des conditions dangereuses parce que les véhicules motorisés se sont accaparé la rue, avec le soutien des pouvoirs publics et au mépris des usagers de la voirie les plus vulnérables.

Alors oui, pour essayer de devancer la meute motorisée (son bruit, ses odeurs...), il arrive aux cyclistes de passer au rouge, comme le fait n'importe quel piéton ; et alors oui, il leur arrive aussi de prendre un sens interdit, parce qu'il est moins dangereux de croiser une voiture ou une moto que de se faire doubler par elles. Mais, au nom d'un code de la route qui n'a été conçu que pour les véhicules motorisés, l'autorité publique ne trouve rien de mieux que de sanctionner ces cyclistes, au prix fort.

Je déclare que je suis l'un-e de ces cyclistes : légitime, mais illégal-e (du moins en France). Je déclare avoir brûlé un feu, avoir pris un sens interdit. Je déclare que, pour ma sécurité, je continuerai à le faire, dans le respect absolu des piétons et sans gêner les autres usagers, tant que n’aura pas été mis en place le code de la rue que nous réclamons.

A visiter

Citoyenneté


Association Vélo
La voix des cyclistes de l'agglomération toulousaine

Vélo à St-Go
Pour que Saint-Gaudens soit cyclable !

Collectif citoyen Portes de Gascogne
Contre un nouveau centre commercial proche de Toulouse

Manicore.com (J.M. Jancovici)
Les réponses à (presque) toutes les questions sur l'énergie et le réchauffement climatique

Le Magret diplomatique
L'actualité éclairée par l'histoire

Mon Toulouse
Une autre vision de l'actualité toulousaine

Toulouse décroissance

Il y a une vie après Colomiers
Association de défense de la ligne SNCF Toulouse - Auch

L'air de rien
Groupe Toulousain de musique impitoyable

Amis
Entre noir et blanc, je suis jaune
Danyung, entre Asie Afrique et Europe

Les bons plans de la Vir
Virginie, sa vie, son oeuvre !

Arctic 2007
Nico et Jean, 2 frères qui traversent Canada et Alaska à vélo

Autres
Pataphysique
L'agrégateur des blogs toulousains

Le webzine alternatif sur le cyclisme

Vélo coqué
Roulez couverts !

Avenir Cycliste Rabastinois

Autres liens intéressants


Freemen est un réseau de blogs, dont les auteurs sont convaincus que 1) le changement climatique est un problème majeur, pas uniquement écologique, mais aussi politique et économique 2) s'attaquer sérieusement à ce problème implique une remise à plat de nos modèles économiques et, particulièrement, de la notion de «croissance». Au delà, comme le nom “Freemen“ l’indique, chacun pense, écrit ce qu’il veut sur son blog. L’ensemble de ces contenus doit petit à petit former une nouvelle «chaîne», un nouveau «journal», chacun parlant de politique, mais aussi, d’art, de ciné, de tout.

146 Freemen au 02/12/2007


2 plus n
A l'évidence
A tous les hommes libres
Activart (Intelliblug)
Adam Kesher
Adamantane.orgue
Appel de Raspail
Aquafiesta
Ardente
Argent facile
Avenir climat
Bar Nabé
Blog Citoyen
Blokomondi
C'est quand le bonheur ?
Cap21 Normandie
Carnets de Nuit
Chambre avec vue
ChampG
Chaouinerie
Chroniques Martiennes
Citoyenne du monde... libre
Crise dans les medias
D'Steckelburjer
Dernières nouvelles de l'homme
Des alpes aux rocheuses
Des bulles
Des mondes en lutte
Dialogue citoyen
Duplex
Débords
Déconstruire Babylone
Décryptages
Démocratie sans frontière
Dérapages
Développement durable
Développement durable et communication
Eco-echos
Ecocitoyen
Ecolodujour
Economie en campagne
Effraie@Blog
Emile Bonjour
Entre Rêve et Réalité
Esprit Libre
Europeus
Exdisciplesleblog
Exeworld
FAQ hommes libres
Farid Taha
Fragola
Francesco : l'objectif dans l'oeil
Fred de Mai
Freya Finker
Fsens
Ghosts of Weimar
Gouvernance
Grande Question
Géoclic
Imagine 2012
Imagine 2050
Isegoria, (re)prenons la parole
Javafred
Juliette Robert
La Danse du Temps
La Faim d'un monde
La fin du capitalisme
La grande confusion
La liste à suivre
La politique du chacal
La rage du peuple
Le Barrablog
Le Blog de Guyom
Le Blog à Rythme
Le Mague
Le Monde citoyen
Le XXIIème siècle sera Utopie...
Le grand ménage
Le site de la pauvreté intérieure
Les méditations du sauvage
Lespacearcenciel
Lucie de l'île
Lune de Neptune
Lux
Maison, sucrée maison
Malisan
Marionnettes en prison
Melanchalys
MetaBlog Journal de l'Hypertexte
Michalon
Mimiland
Miss Ecolo and Cie
Mitsu Girlz
Mon Paysage
Moneinonline
Mr Moon
Muad'ib Ginkgo
Muji
Mythologie(s)
Nathalie NGK
Nicolas Marandon
Noolithic
Nous devons etre le changement ...
Nues _ news blog
Objectif planète
Olivox
Ombres et Lumières
On refait le blog
Ostende
Ouvertures
Penser paysage
Pile freemen 2.0
Piquouse de rappel
PoliTIK_show
Pticrom
Quotidien Durable
Regard Sur
Remises en cause
Réseau Citoyens Libres
SDF
Sab et l'autre
Samuel Desgane
Sator
Sebos31
Skazat
Skyblogscope
Slovar les nouvelles
Source de la vie
Thierry Crouzet
This is the end
Toucher Rectal
Toujours aussi pareil ?
Tout allant vert
Tout autour de la terre
Un oeil sur la planète
Une bibliothèque...
Utopie possible
Vampyr sentimental
Vert chez moi
VideoBlog Ecoabita
Vie de Baptiste…
Vitriol
Welcome To The Brave New World
Zara-ecolo
_002
dieu des chats

Rédacteur Agoravox
TV5
Rédacteur Naturavox
Creative Commons License
Wikio - Top des blogs - Politique
  
blogCloud
PageRank Actuel
Technorati

Rechercher